Jack Kerouac, le roi de la “beat generation” jouait running back

PAR David Deldongo 24 MARS 2021 Commenter

On connait Jack Kerouac, l’écrivain. Celui qui partit sur la route et devint un des plus grands auteurs de son temps. Mais Jack Kerouac footballeur ? Ce que les fervents lecteurs du « King of the Beats » ignorent sans doute, ce sont les antécédents sportifs de leur héros. Un pedigree cultivé dès l’enfance, qui a déterminé en partie sa trajectoire. Car Kerouac a bel et bien failli passer professionnel. Mais alors qu’il est à l’université de Columbia où il découvre le jazz et la littérature, une sale blessure le couche sur le flanc. Un repos d’au moins six mois est préconisé. La guerre menace, tous les championnats, même universitaires, sont chamboulés et Kerouac décide de changer de cap.

À quoi tient un destin ? C’est à cette question que nous essayons de répondre. Sportif ou écrivain, Kerouac a fini par choisir, non sans regret. Le terrain de football comme un paradis perdu : « Sincèrement, je pensais que je marquerais des touchdowns toute ma vie et que jamais je ne serais ni plaqué, ni même touché. »

Avec sa rubrique (la)PARENTHèSE, The Free Agent souhaite vous emmener sur les chemins de la culture américaine et plus précisément ici, (sur la route) de la littérature. Vous pourrez retrouver tous les mercredis du mois de mars, un article consacré à Jack Kerouac, à sa passion pour le football, et aux ouvrages dans lesquels les plus belles lignes lui sont consacrées. Lisez Jack Kerouac, lisez « Avant la route », lisez « Vanité de Duluoz » et lisez thefreeagent.fr !

AUTEUR : David Deldongo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :