Tops – Flops 2020-21 : Les joueurs

PAR Virgile Richon 08 MARS 2021 Commenter
Comme toutes les saisons, certains joueurs dépassent nos attentes, alors que d’autres se voient être de grosses déceptions. Voici donc trois tops et trois flops (au hasard) de la saison 2020-21, qui en bien ou en mal, nous auront bien surpris cette année.
‏‏‎ ‎‏‏‎ ‎

Les Tops :

Julius Randle

Surprise pour l’équipe et le joueur : Les Knicks sont bons ! Avec probablement leur première participation aux playoffs depuis 2013, les Knicks ont également un All-Star du nom de Julius Randle.

Auteur d’une saison à 23.2 points 11.1 rebonds et 5.5 passes décisives de moyenne, le facteur majeur de la réussite des Knicks cette saison continue de nous faire rêver.

Participant à son premier All-Star game la nuit dernière, le conte » de fée Randle et les Knicks ne cesse d’émerveiller la NBA.

Joel Embiid

Lui, beaucoup ne l’attendaient plus ! En effet, s’il est selon nba.com premier du classement au titre de MVP pour le moment, Joel Embiid s’est pourtant avéré être une des plus grosses déceptions de la saison passée.

23.0 points 11.6 rebonds et 3.0 passes la saison dernière contre 30.2 points 11.6 rebonds et 3.3 passes cette année, la progression de Embiid est telle qu’il est en route pour devenir le premier pivot depuis Moses Malone en 1982 à Marquer en moyenne plus de 30 points par match.

Menant les 76ers à la première place de la conférence Est, le pivot Camerounais est un top incontournable de la saison 2020-21

Nikola Jokic

Pour ne pas changer de poste, passons au principal rival de Joel Embiid au poste de pivot, Nikola Jokic. Possédant pourtant un jeu et un physique bien différent du pivot Camerounais, le Joker domine pourtant tout aussi bien sa discipline.
Tout comme Embiid, le pivot Serbe connaît une saison de calibre MIP, avec 19.9 points 9.7 rebonds et 7.0 passes la saison passée contre 27.1 points 11.0 rebonds et 8.6 passes cette saison, la progression de Jokic est fulgurante. Depuis les playoffs 2020, et une apparition en finales de conférence contre le champion futur champion, les Lakers, Jokic connaît une véritable montée en puissance.
‏‏‎ ‎‏‏‎ ‎

Les Flops :

Anthony Davis

Relâchement suite à l’obtention de son titre NBA, ou vraie perte de niveau, Anthony Davis connaît en tout cas une saison statistiquement bien moins impressionnante que la saison passée.

Inscrivant en moyenne 22.5 points 8.4 rebonds 3.0 passes ainsi que 1.8 contres par match cette saison, Davis, auteur d’une saison toujours impressionnante, est loin de ses moyennes de 2019-2020. Avec 26.1 points 9.3 rebonds 3.2 passes et 2.3 contres la saison passée, son duo avec LeBron James menait les Lakers au meilleur bilan de la conférence Ouest.

Russell Westbrook

Les statistiques de Westbrook ne reflètent pas son niveau actuel avec les Wizards. Ou plutôt si, mais il suffit de s’y pencher plus profondément.

En effet, avec 48% de True Shooting Percentage Russell Westbrook est quasiment 10% en dessous de la moyenne des joueurs en NBA (57%) faisant de lui cette saison le joueur le moins efficace de toute la ligue.

Effectuant également une perte de balle en moyenne toutes les 2.04 passes décisives (Ast/To ratio) Russell Westbrook n’est pas fameux également dans l’efficacité à la passe.

Avec plus de 27.2 points 7.9 rebonds et 7.0 passes décisives la saison passée chez les Rockets, Westbrook s’est vu durant le début d’année 2020 porter cette équipe sur ces épaules. En revanche suite à de mauvais playoffs, la baisse de niveau de Russ se confirme cette saison. Malgré toujours des statistiques très solides, Westbrook et les Wizards restent l’une des plus grosses déceptions cette année, se plaçant en 12ème position de la conférence Est.

Pascal Siakam

Lui qui il y a deux ans remportait le titre de MIP suivi du trophée de champions NBA aux côtés de Kawhi Leonard connaît depuis les playoffs 2020 une véritable descente aux enfers.

Avec 22.8 points 7.3 rebonds et 3.4 passes en l’absence de Kawhi la saison passée, Siakam se voit en régression cette année, affichant des moyennes de 20.1 points 7.5 rebonds et 4.8 passes mais surtout des pourcentages au tir à 3-points en chute libre. Si l’ailier fort des Raptors tirait à plus de 36% en 2020, celui-ci est descendu à 30% cette saison.

Pourtant vu par beaucoup comme la relève de Leonard, et le futur franchise player des Raptors, Pascal Siakam se voit cette saison laisser sa place de leader de l’équipe à Fred VanVleet, auteur d’une saison exceptionnelle.

Avec des Raptors à la 8ème position de la conférence Est, bien moins performants que la saison passée, Siakam constitue l’une des plus grosses déceptions cette année. Joel

AUTEUR : Virgile Richon

1 Commentaire

  1. Benjitto

    Siakam est trop discret. Il est un super numéro 2.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :