Que devient le meilleur QB de la classe de recrutement 2014 ?

PAR Lucas de Carvalho 04 MARS 2021 Commenter

On le sait, le chemin vers la NFL est un long chemin semé d’embûches… Un coach qui ne vous fait pas confiance, une concurrence un peu trop rude, un manque de visibilité ou encore une blessure, énormément de paramètres entrent en jeu.

Le poste de quarterback est le poste le plus important au football, et il est très certainement le plus compliqué. Depuis leur plus jeune âge, ces joueurs sont mis sous pression. Ce sont de véritables stars de leurs lycées, puis de leurs universités avant de connaître le monde professionnel. Ce parcours est le parcours idéal, mais certains des meilleurs prospects lycéens resteront finalement dans l’ombre tandis que d’autres joueurs « moins cotés » exploseront là où on ne les attendait pas…

1 : Kyle Allen, Desert Mountain High School, Arizona.

 

Le lycée : Un talent explose dans Arizona.

Kyle Allen High School

Le meilleur quarterback de la classe de recrutement de 2014 est Kyle Allen. Du haut de son mètre quatre-vingt-dix pour quatre-vingt-dix kilos, il sera le QB titulaire de son lycée pour trois saisons. Pour sa première saison, il termine avec une ligne de stats poussive : 2574 yards, 21 TDs, 15 INTs à 59 % de passes complétées. Pour sa deuxième saison, Allen passe un cran au-dessus et commence à apparaître sur le radar des universités aux quatre coins du pays. Avec 3119 yards, 36 TDs, 7 INTs à 72 %, difficile de ne pas être intrigué par ce joueur au profil très intéressant. Pour sa saison senior, il retombe un peu et affiche des stats et peu plus conventionnelles. À 68 %, il lance pour environ 2535 yards 29 TDs et 10 INTs.

Allen attire les plus grandes facs et reçoit 18 offres d’université de Division 1. Dans cette liste figure entre autres Alabama, Ohio State, Notre Dame, UCLA et Texas A&M. Son gabarit, sa présence dans la poche, la précision de son bras et la capacité à lancer rapidement et intelligemment la balle attirent beaucoup et lui permettront de pointer à la première place au poste de QB pour sa classe de recrutement. Il choisira finalement l’université Texas A&M dans la conférence SEC.

L’université : Premiers pas au haut niveau

Kyle Allen Texas A&M

Pour sa saison freshman en 2014, il doit batailler, durant le camp d’été, pour le poste de titulaire avec Kenny Hill qui lui était dans sa saison sophomore. Allen se retrouve donc remplaçant pour les premiers matchs de la saison. Mais suite à trois défaites de rang, le coach Sumlin décide finalement de lancer Allen dans le grand bain.

Pour son premier match, il affronte l’université Louisiana-Monroe. Il termine la partie avec seulement 12 passes complétées sur 16 tentatives, mais 122 yards avec 2 TDs et 1 INTs. Débuts timides, mais plutôt propres pour le jeune Allen. Dès son deuxième match, Texas A&M se déplace à Auburn classé 3e du pays. Allen détruit tous les espoirs de playoffs des Tigers d’Auburn, avec une victoire 41 – 38. Avec un très bon match : 277 yards, 4 TDs et 1 INTs. Cette victoire permet alors à son équipe d’entrer dans le Top 25.

Allen finira sa saison freshman avec un bilan mitigé de trois victoires pour deux défaites en tant que titulaire, mais avec une victoire de gala en Bowl où il finira MVP. Une ligne de statistique timide, mais il prendra de l’expérience et c’est de bonne augure pour la suite. 1332 yards, 16 TDs et 7 INTs à 61 % de complétions.

L’université : L’année de la confirmation ?

Kyle Allen Kyler Murray Texas A&M

Pour son année sophomore, il gagne le poste de titulaire au profit d’un certain Kyler Murray. Les débuts d’Allen sont tonitruants, cinq victoires en autant de rencontres, avant de rencontrer l’ogre Alabama… Où Allen va complètement se liquéfier. 20/40, 263 yards un TD et trois interceptions avec un QB Rating de 32. Il jouera le prochain match face à Ole Miss, qui se déroulera tout aussi mal… 12/34 pour 88 yards, 1 INTs et un QB Rating de 17. Il perdra son poste de titulaire, et annonça après coup qu’il s’était blessé à l’épaule durant le match face à Alabama.

Il retrouvera finalement son poste au retour de sa blessure pour les deux derniers matchs de la saison avant d’annoncer son entrée dans le portail des transferts. Pour sa dernière saison à Texas A&M, il finira avec 2210 yards, 17 TDs et 7 INTs à 56 %.

L’université : Contraint de faire ses preuves ailleurs

Kyle Allen Houston

Il annonce ensuite son engagement pour une autre université du Texas, celle de Houston. Allen terminera alors son cursus universitaire chez les Cougars. Mais il ne pourra pas jouer dès sa première année à cause d’un problème d’éligibilité. Il aura finalement qu’une seule saison sous le maillot de Houston, qui ne se déroulera pas comme prévu… Allen sera mis sur le banc après seulement trois matchs. Avec 4 TDs et 4 INTs pour plus de 751 yards, Allen ne prendra pas sa dernière année d’éligibilité à cause d’une concurrence trop importante. Il se présente alors à la Draft 2018.

La NFL : L’entrée dans le monde professionnel

Avec un niveau mitigé durant tout son cursus universitaire, Kyle Allen n’était évidemment pas attendu à être drafté. Il sera quand même signé par les Carolina Panthers, où il enchaînera plusieurs fois les signatures et les cuts avec le practice squad avant de signer dans le roster principal des Panthers. Trois jours après sa signature, il fait ses débuts contre les Falcons d’Atlanta grâce à une blessure de Taylor Heinicke le QB titulaire de l’époque. Rien de bien spectaculaire, 4/4 pour 38 yards. Il connaîtra sa première titularisation durant le dernier match de la saison, face aux New Orleans Saints. En trois quart-temps, il lança pour 228 yards 2 TDs avec 16 passes complétées sur 27. Il marquera même un TD à la course. Allen quittera finalement le terrain au début du quatrième quart-temps, sur une blessure.

Kyle Allen Carolina Panthers

Pour la saison 2019, il parvient à faire partie du roster final, et il bénéficiera de la blessure de Cam Newton pour jouer rapidement dans la saison. Il prendra l’équipe en mains dès la troisième journée et enchaînera quatre victoires consécutives avec des stats très prometteuses. En quatre match, il inscrit 7 TDs pour aucune interception, 901 yards à 65 % de complétions. Après la Bye-Week des Panthers, Allen changera complètement de visage, passant d’invaincus en quatre matchs à une seule victoire en neuf matchs. Et des stats beaucoup moins propres : 2421 yards, 10 TDs, 16 INTs et 7 fumbles perdus. Avec malgré tout, 60 % de passes complétées et 2 TDs à la course.

La NFL : Une nouvelle chance à saisir…

Kyle Allen Washington

En mars 2020, Allen est échangé à Washington où il retrouvera son ancien Head Coach à Carolina, Ron Riviera. Il sera, en premier lieu, le remplaçant de Dwayne Haskins. Avant de retrouver les terrains à la cinquième semaine de compétition. Les retours seront malheureusement courts, puisque pour sa première titularisation avec Washington, il sort sur blessure au profit d’Alex Smith qui au passage fera son grand retour. Il retrouvera tout de même sa place la semaine d’après et il jouera les quatre prochains matchs. Bilan à la fin des comptes, une victoire pour trois défaites avec 610 yards pour 4 TDs et 1 INTs à 69 % de passes complétées. Il subira une nouvelle blessure qui obligera la Football Team à le placer sur l’Injury Reserve.

Aujourd’hui, Kyle Allen est toujours dans l’effectif de Washington. Il devra d’abord bien revenir de sa lourde blessure au tibia, pour batailler pour une éventuelle place de titulaire au sein de la Football Team, qui aura un vrai chantier pour le poste de QB.

C’est une belle preuve que la route vers la NFL est extrêmement difficile et parsemée d’embûches. Le football est un véritable business aux États-Unis, et les joueurs baignent dedans depuis le plus jeune âge. Certains connaîtront la grandeur du monde professionnel, d’autres seront des légendes en université privés de gloire en NFL et d’autres encore resteront dans l’inconnu et ne réussiront même pas en NCAA.

 

 

 

AUTEUR : Lucas de Carvalho

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :