Embiid en mode MVP domine le Jazz

PAR Maxime Le Gorjus 04 MARS 2021 Commenter

Le match entre les leaders des deux conférences a tenu toutes ses promesses. Joel Embiid domine le Jazz d’Utah. Le match est indécis. Il bascule en début de quatrième quart temps quand Dwight Howard met un trois points, un panier plus la faute et une interception sur Rudy Gobert. Les Sixers de Philadelphie se rapprochent du Jazz à ce moment clef. L’écart en faveur du Jazz n’excédera jamais plus les deux possessions. A quelques secondes de la fin du temps réglementaire Joel Embiid marque un trois points décisif qui envoie les deux équipes en prolongation. Il n’y a plus de match, Tobias Harris prend feu. Il marque 12 de ses 22 points en prolongation et clôture ainsi le match.
Joel Embiid marque 40 points, prend 19 rebonds, donne 3 passes et inflige 2 contres. C’est son cinquième match à plus de 40 points et 15 rebonds soit plus que l’ensemble de la ligue réuni. Il est le joueur le plus dominant à l’issue de cette première partie de saison au sein d’une équipe des Sixers. Une équipe toujours leader de la conférence Est à la mi-saison.
Du côté du Jazz, la frustration d’après match est palpable. Suite à deux fautes techniques de frustration Donovan Mitchell est exclu. Il déclare pour autant:
« C’est dur, on n’est pas frustré, on a pas gagné le match. Les arbitres ne nous ont pas arbitré normalement en deuxième mi-temps »
Néanmoins, il contribue à la réussite de son équipe durant le temps réglementaire. Mais en prolongation, en voulant prendre ses responsabilités, il manque ses cinq tirs dont trois à trois points. Il finit le match avec 33 points.
Mike Conley de son côté se montre en partie plus modéré:
 » On aurait dû faire mieux. On est pas un grand nom, on est un petit marché, on a pas de télévisions nationales. Mais on a pas les coups de sifflets que nos stars Donovan et Rudy méritent »
Le coach Snyder pour sa part voit lui de la frustration par rapport à ce que l’équipe ne peut contrôler. il conclut son intervention en positivant.
Le Jazz est sur trois défaites en quatre matchs et confirme ses difficultés à l’extérieur. Leur Road trip s’achève et la pause du All Star Game arrive à point nommé.
AUTEUR : Maxime Le Gorjus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :