fbpx

Draymond Green ”cette éjection m’a plus agacée que ma suspension en finales NBA de 2016”

PAR Virgile Richon 23 FéVRIER 2021 Commenter
Expulsé hors du terrain après avoir reçu deux fautes techniques contre les Hornets, l’ailier fort des Warriors reconnaît ses torts face à la situation.
‏‏‎ ‎

‏‏‎
‏‏‎ Comettant ses deux fautes sur coup d’envoi, permettant aux Hornets d’égaliser puis de l’emporter face à Golden State 102-100, Draymond Green est conscient de son erreur et reconnaît sa responsabilité dans cette défaite.
Se sentant coupable de cet échec face à Charlotte, Draymond Green ira même jusquà avouer que cette erreur l’ennuie plus que sa suspension en finales NBA de 2016 face aux Cleveland Cavaliers.

“Je suis encore un peu déçu de moi-même parce que toute cette situation me dérange”, a déclaré Green aux journalistes. “Je sais avec certitude que oui. Cela m’a plus dérangé que d’être suspendu du match cinq des finales NBA en 2016. La raison pour laquelle cela m’a plus dérangé est que, vous savez, vous pouvez avoir votre avis sur la situation du match cinq, J’ai bien sûr mes pensées sur la situation de ce match, mais contrairement à ma suspension en finales, j’avais un contrôle total sur la situation face aux Hornets. Et j’ai laissé ce contrôle m’échapper” – Draymond Green

‏‏‎ ‎Terry Rozier, bourreau des Warriors, aura profité de la faute de Draymond Green pour inscrire les deux lancers-francs égalisant le score, avant d’inscrire le tir de la gagne et de mener son équipe à la victoire.

‏‏‎ ‎« Je peux reconnaître mes torts et quand j’ai tort. » « J’avais tort, avoue Draymond Green. Je dois faire en sorte de me racheter auprès de mes coéquipiers. Comme je l’ai dit aux gars, j’apprécie le soutien que je reçois, mais cette attitude ne mérite pas d’être soutenue. Ce soutien implique une responsabilité et je l’ai laissée de côté. »

Faute avouée à moitié pardonnée, Steve Kerr, le coach des Golden State Warriors, après avoir accusé dans un premier temps son joueur d’avoir ”dépassé les bornes”, ventera ses qualités de leader suite aux excuses de celui-ci.

« Il a dit que c’était sa faute et il a pris ses responsabilités, comme il le fait toujours en tant que leader. Nous sommes toujours avec Dray, quoi qu’il arrive. C’est un mec génial, un compétiteur, donc tout va bien. Ce genre de choses arrive en NBA. On va juste en tirer des leçons et essayer de revenir, essayer de gagner le prochain match. Dray est un grand leader et un grand compétiteur ».

Quoi qu’il en soit, une défaite est une défaite et les Warriors n’en ressortiront que plus forts. Actuellement à la 8ème place de la conférence Ouest, Golden State réalise jusque là une saison en demi teinte. Menés par un Stephen Curry plus fort que jamais, les Warriors sont en course pour les playoffs, mais rien n’est encore assuré.

AUTEUR : Virgile Richon

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :