Aaron Rodgers en MVP, Aaron Donald récompensé : retrouvez tous les awards NFL !

PAR Mickael Machado 07 FéVRIER 2021 Commenter
C’était hier soir la cérémonie qui récompense les meilleurs joueurs de la saison régulière de NFL. Petit récapitulatif des principaux awards décernés :

 

Most Valuable Player : Aaron Rodgers, Green Bay Packers

Pas de surprise c’est bien le quarterback des Green Bay Packers qui est honoré du titre de MVP de la saison. Aaron Rodgers a été tout simplement incroyable sur l’ensemble des 16 journées. Il compile 4 299 yards à 71%, 48 touchdowns et seulement cinq interceptions. Grosse saison du quarterback vétéran malgré une élimination en playoffs de la main de Tom Brady. Il remporte ainsi son troisième titre de MVP.

Offensive Player of the Year : Derrick Henry, Tennessee Titans

Comme pour Rodgers c’était une évidence, Derrick Henry remporte le titre de joueur offensif de l’année. Le running back a battu les records cette saison avec 2 027 yards cumulés au sol et 17 touchdowns. Une performance qui lui vaut premier titre de joueur offensif de l’année. Il est l’un des moteurs de cette équipe des Titans et l’a guidé vers un record de 11-5 cette saison. Seul bémol, l’élimination en playoffs face aux Ravens de Lamar Jackson.

Defensive Player of the Year : Aaron Donald, Los Angeles Rams

Cela peut paraitre une évidence pour certains mais ne le sera pas pour les fans des Steelers. Aaron Donald remporte un nouveau titre de joueur défensif de l’année, son troisième, avec une nouvelle saison très solide. Il a réalisé 41 plaquages, 13,5 sacks et forcé quatre fumbles durant sa saison. Une performance qu’il faut mettre en relation avec le fait qu’il est défendu par deux joueurs en permanence sur chaque snap. Il est l’un des piliers de la défense des Rams avec son coéquipier Jalen Ramsey.

Mais les Steelers ne verront pas cela du même œil. T.J. Watt a lui aussi réalisé une superbe saison avec 53 plaquages, 15 sacks et deux fumbles forcés. Des statistiques qui méritent largement le trophée mais qui n’ont pas convaincu le jury cette année. On vous laisse juger vous même :

Coach of the Year : Kevin Stefanski, Cleveland Browns

Kevin Stefanski est élu coach de l’année et c’est complètement mérité. Il a réalisé un exploit avec son équipe des Cleveland Browns en les faisant passer d’un 6-10 l’an passé à un 11-5 cette saison. Il a même réussi à les qualifier pour les playoffs, une première depuis 18 ans ! Il surtout su créer une véritable alchimie dans son effectif et redonner une âme à une franchise qui en manquait terriblement.

Offensive Rookie of the Year : Justin Herbert, Los Angeles Chargers

Après avoir été élu rookie de l’année, c’est tout naturellement que Justin Herbert remporte celui de rookie offensif de la saison. On aurait pu imaginer que la NFL récompenserait Justin Jefferson mais c’est bien le joueur d’Oregon qui rafle tout.

Justin Herbert élu Pepsi Rookie of the Year !

Defensive Rookie of the Year : Chase Young, Washington Football Team

Ce n’est pas non plus un scoop de retrouvé Chase Young ici. Le lineman a été impressionnant pour sa première saison dans la ligue et a été une aide précieuse pour emmener son équipe, la Washington Football Team, jusqu’en playoffs. Il conclue sa première année avec 42 plaquages, 7,5 sacks, quatre fumbles forcés et un touchdown. Rapide et très agile, il s’inscrit dans la lignée d’un autre joueur récompensé : Aaron Donald.

Comeback Player of the Year : Alex Smith, Washington Football Team

Un titre plus que mérité pour un joueur formidable qu’est Alex Smith. Le quarterback a tout vécu ces dernières années après sa blessure à la jambe en 2018. Opéré 18 fois pour réparer sa jambe puis pour soigner la nécrose qui s’était formée, les médecins suggéraient même une amputation. Finalement à force de courage et d’opérations, sa jambe a pu être sauvé et Smith a entamé une longue convalescence qui l’a amené à faire son retour sur les terrains cette saison. Un exemple incroyable de courage et d’abnégation !

En bref

Assistant Coach of the Year : Brian Daboll, Buffalo Bills

Walter Payton Man of the Year : Russell Wilson, Seattle Seahawks

Action décisive de l’année : “Hail Murray”

 

 

AUTEUR : Mickael Machado

1 Commentaire

  1. Gopacks

    Fan des packs, je n’ai pas grand chose à dire, il est trop fort…..en saison régulière, surtout. parce que perso le 1/5 en finale de conférence me gène un peu quand même. Y a que moi ?

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Aaron Donald (Rams) : "Je ne serai pas satisfait tant que l'on aura pas gagné le Super Bowl" - The Free Agent - […] linkedin Commenter 2 minutes de lecture Aaron Donald a été élu pour la troisième fois joueur défensif de l’année…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :