fbpx

Nneka Ogwumike prolonge chez les Los Angeles Sparks

PAR Sylvain Proulhac 28 JANVIER 2021 Commenter
Agent libre, l’une des grandes stars de la WNBA Nneka Ogwumike a décidé de prolonger l’aventure chez les Sparks de Los Angeles où un contrat de plusieurs années l’attend. Après avoir testé le marché, la joueuse a finalement préféré rester dans sa franchise de toujours

Le dénouement était attendu. Selon Rachel Galligan de Winsidr, l’ailière aurait accepté un accord pluriannuel pour rester chez les Los Angeles Sparks. Draftée en première position par la franchise californienne en 2012, Nneka Ogwumike n’a, depuis ce jour, jamais changé d’équipe. La joueuse, passée par les Cardinal de l’université de Stanford, dans le comté de Santa Clara, est par la suite devenue six fois All-Star. Considérée comme l’une des meilleures joueuses libres disponibles durant l’intersaison, Nneka Ogwumike a rencontré au moins deux équipes avant de choisir de revenir aux Sparks. Cette “exploration” des options s’offrant à elles durant la free agency était  «activement encouragée» par le directeur général et entraîneur-chef des Sparks, Derek Fisher.

La joueuse de 30 ans originaire de Tomball, Texas a terminé la saison régulière avec une moyenne de 13,3 points, 4,8 rebonds et 1,7 passes décisives par match, pour un temps de jeu de 26,4 minutes par rencontre. Insuffisant cependant pour remporter le titre puisque les Sparks de Los Angeles affichent un bilan de 15 victoires pour 7 défaites en saison régulière, et ont chuté 73 à 59 face au Connecticut Sun dès le deuxième tour des playoffs 2020.

Les Sparks ont vécu une intersaison compliquée puisque la franchise vient notamment de perdre sa superstar, et accessoirement la joueuse défensive de l’année, Candace Parker partie chez les Chicago Sky. En prolongeant ainsi Nneka Ogwumike sur plusieurs années et en lui offrant un contrat supermax d’environ 221 450 dollars par an, les Los Angeles Sparks font clairement de la joueuse la nouvelle star, le nouveau visage de la franchise. L’ailière qui a déjà remporté le titre de MVP de la WNBA en 2016 et  qui a également été nommée Rookie Of The Year en 2012 à désormais l’avenir de la franchise entre les mains.

AUTEUR : Sylvain Proulhac

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :