fbpx

Finale de Conférence AFC : choc offensif entre les Bills et les Chiefs

PAR Damien Viottolo 22 JANVIER 2021 Commenter

Ce sont deux mondes qui vont se rencontrer ce dimanche pour la finale de conférence AFC. Une équipe établie, qui confirme chaque et qui est en train de mettre en place une dynastie. Les Chiefs d’Andy Reid et Patrick Mahomes vont recevoir leur adversaire pour une troisième finale de conférence de suite soit chaque année depuis la titularisation de l’ancien de Texas Tech. De l’autre côté les Bills de Josh Allen et Sean McDermott, une équipe qui retrouve les playoffs pour la première fois depuis 1995 et que l’on pointe du doigt comme la réussite et la preuve que l’on peut encore mener à bien des projets sur le long terme. Les Chiefs de Kansas City et son colosse au bras canon vont retrouver les Bills de Buffalo et leur soif de conclure cette année exceptionnelle. Lors de leur dernière apparition en finale de conférence, en 1994, les Bills avaient vaincu les Chiefs sur le score de 30 à 13, pourront-ils recommencer cet exploit ?

Buffalo Bills : une attaque de feu bien portée par la défense

Ce qui a permis d’arriver à ce niveau de la compétition aux Bills de Buffalo est un mélange parfait entre une attaque de feu et une défense qui a su se montrer au bon moment. Cette attaque de feu est composée de Josh Allen, le QB, ce dernier semble être arrivé à son meilleur niveau. Son physique est impressionnant, il est très dur à bouger mais également capable d’aller gagner des yards avec ses jambes. Le blitz ne donne que peu de résultats face à un joueur qui a ses qualités. Et si la défense n’est pas au rendez-vous dans le secondary alors il peut compter sur son bras canon pour lancer loin vers la endzone.

Pour ce faire il peut s’appuyer sur son receveur phare : Stefon Diggs. L’ancien receveur des Vikings a encore été décisif dans le match face au Ravens au tour précédent. Avec ses huit réceptions et ses 106 yards pour un touchdown il a montré qu’il était la valeur sûre de cette attaque de Buffalo. Sa connexion avec Josh Allen sera plus que déterminante pour affronter les Chiefs. John Brown est également de retour au bon moment pour la franchise de Buffalo qui pourra compter sur un autre receveur de talent pour profiter des espaces que va laisser le double marquage certain sur Diggs. Cette interception est d’autant plus significative qu’elle a empêché Mark Andrews le TE des Ravens de se saisir du ballon. Il s’agit d’un joueur qui a été une sécurité à la réception toute la saison pour Lamar Jackson dans les moments compliqués et notamment en endzone.

Mais là où les Bills ont fait un énorme pas en avant lors du match contre les Ravens en Divisional Round, c’est en défense. C’est ce qui a permis à l’équipe de venir à bout à Lamar Jackson et son attaque solide. Taron Johnson s’est montré décisif avec une interception en endzone qui aurait pu permettre aux Ravens de revenir dans le match. Après cela il a couru pendant 101 yards pour venir marquer le TD décisif. Même si la commotion cérébrale subie par Lamar Jackson ne permet pas de savoir ce qui aurait pu se passer dans le quatrième quart temps, il est important de mentionner que la défense a su au meilleur moment réussir une interception compliquée pour sceller le match. Avec quatre sacks en tout ils ont également su mettre la pression.

Mais avant cette interception les Bills avaient réussi à tenir les Ravens à aucun TD, quand on sait à quel point ces derniers ont été efficaces offensivement en cette fin de saison avec un duo Lamar Jackson-JK Dobbins explosif cela montre l’ampleur de leur réussite. Ils devront une nouvelle fois réaliser une performance défensive de grand niveau face à une attaque que rien ne semble pouvoir arrêter.

Kansas City Chiefs : le colosse aux pieds d’acier

Si les Chiefs ont montré une chose cette saison c’est leur caractère. C’est à quel point ils sont solides dans tous les compartiments du jeu et dans toute la largeur de leur effectif. Ils ont montré qu’ils étaient déterminés et sur la bonne voie pour réussir leur objectif : remporter une nouvelle fois le Super Bowl, une deuxième fois de suite.

Et pourtant, tout aurait pu s’arrêter au dernier tour contre les Browns. La franchise de Cleveland était la balle histoire de ces playoffs, l’équipe qui avait crée la surprise et qui avait dans son dos un zephyr de momentum. Tout semblait aller, tout semblait les porter. Evidemment, face à eux, ils avaient les champions en titre, Goliath et encore une fois David aurait tout à fait pu prendre le dessus. Mais ce géant, ce colosse, n’est pas aux pieds d’argile.

Menés 19 à 3 à la mi-temps tout semblait laisser penser que les Chiefs emmenés par un Patrick Mahomes et un Travis Kelce au sommet de leur forme respective n’allaient laisser aucune chance à leur adversaire du soir. Mais contre tout attente, les Browns ont commencé à revenir dans le match et ont même été dans une position de pouvoir aller cherche une victoire.

Les Chiefs ont été  sans leur guide, sans leur maître, sans leur génie et tout a été nettement plus difficile. Mahomes déjà affaibli par une douleur à la cheville a été forcé de quitter ses coéquipiers dans le cadre du protocole de commotion. C’est Chad Henne l’ancien QB des Wolverines du Michigan qui a dû assumer ce rôle crucial dans une équipe qui repose énormément sur son génie. A ce moment, tous les fans des deux équipes étaient tendus, les mâchoires serrées, avec une seule question en tête : le colosse va-t-il s’écrouler ?

Et le colosse a bien failli s’écrouler, cependant, il fallait compter sur ses fondations, de fer. 22 à 17, une possession d’écart donc entre les deux équipes et la défense de KC doit tenir, dur comme fer face à Baker Mayfield, un des tous meilleurs QB de la ligue, vainqueur du trophée Heisman avec les Sooners de l’Oklahoma et son duo de RB terribles. Mais l’intérieur des Chiefs n’a pas tremblé et en tête de liste Chris Jones qui a montré qu’il était à la défense de cette équipe ce que Patrick Mahomes était l’attaque. C’est dans les tranchées, dans le combat que les Chiefs ont réussi à récupérer la balle.

D’ordinaire, il n’y aurait pas eu la moindre question, Mahomes aurait utilisé sa magie pour rassurer l’équipe et marquer. Mais là, sans lui, avec Chad Henne, l’ancien des Wolverines du Michigan, le vétéran tout a semblé plus flou. Mais c’est avant que ce dernier montre les ressources de cette équipe. Montre à quel point il est allé chercher cette victoire avec tout ce qu’il avait au fond de lui. Avec tout d’abord une course courageuse à la fin de laquelle il s’est jeté, tête la première, comme prêt à donner tout ce qui lui restait pour avancer, puis une 4th and Inches. Il ne restait que quelques petits centimètres à passer, mais Andy Reid a décidé de placer la balle dans les mains de son QB qui en courant légèrement sur le côté a réussi à trouver Tyreek Hill pour sceller l’issue du match. Son sacrifice montre bien que les Chiefs ont réussi à instaurer une culture de la gagne au sein de l’équipe avec Andy Reid en tête de liste comme celui capable de motiver ses troupes. Sans capitaine et malgré la tempête les Chiefs sont parvenus à continuer à avancer pour aller chercher leur but ultime : un autre Super Bowl.

 

Les clés du match

Le retour de Mahomes

Si Chad Henne a assuré l’intérim les Chiefs auront besoin de leur meilleur joueur pour les mener jusqu’au Super Bowl. Patrick Mahomes semble aller bien au niveau du protocole de commotion qui veut qu’un joueur soit sorti du terrain s’il a du mal à marcher en se relevant. Mahomes a pris un coup sur l’arrière de la tête mais a surtout subi un étranglement. Tout semble porter à croire qu’il sera de retour contre les Bills et les Chiefs en auront besoin. Il faudra également penser à sa cheville qui semblait ne pas être à 100%. Même ces joueurs à ce niveau de la compétition et à cette époque de l’année ont l’habitude de jouer avec des douleurs et des gênes ce n’est pas ce dont les Chiefs ont besoin dans un match qui s’annonce aussi décisif.

Le jeu de course

Un autre joueur devrait faire son retour : Clyde Edwards-Helaire. Ce dernier avait été décisif lors du premier affrontement entre les deux équipes en saison régulière. Même si les deux équipes ne sont plus les mêmes et que la saison régulière n’a rien à avoir avec les playoffs avoir CEH de retour fera beaucoup de bien aux Chiefs. L’ancien de LSU avait été une arme terriblement efficace dans l’artillerie offensive des Chiefs. Capable de briser les lignes avec ses courses incisives, il permettrait de moins faire reposer le poids de l’attaque sur les passes de Mahomes. Affronter les Chiefs avec un tel RB est un cauchemar pour la défense car la menace peut venir de toutes les situations. La course peut faire gagner des yards, Mahomes peut également courir et faire des passes.

La défense

Les deux équipes ont un point commun : une attaque de feu. Josh Allen et Stefon Diggs forment un duo terrible tout comme Mahomes et Tyreek Hill ou Travis Kelce. L’enjeu pour les deux équipes sera de ralentir la progression offensive d’une des deux attaques. Tyran Matthieu sera une nouvelle fois décisif dans ce domaine pour KC, il est devenu une véritable menace dans le secondary avec des interceptions autoritaires et intelligentes.

Les Bills ont eu du mal cette saison face à la course, d’ailleurs CEH avait été inarrêtable quand les Chiefs les avaient affrontés en début de saison. Mais la victoire propre contre les Ravens montrent bien qu’ils ont su être à la hauteur du rendez-vous à ce niveau là. La couverture avec double safety qui avait permis à Buffalo de faire tout reposer sur la course adverse n’avait pas porté ses fruits lors de ce match mais la franchise de Buffalo pourra brouiller les pistes et compter également sur un système défensif qu’ils ont eu le temps de mettre en place. Les Bills sont la huitième équipe qui blitz le plus en NFL cependant Mahomes, s’il est de retour à 100% a les compétences avec son jeu de course pour pouvoir résister à cette pression. C’est alors que tout se jouera dans le secondary.

Bills Mafia vs Chiefs Kingdom

Les Chiefs seront les hôtes de ce match de playoffs et même si l’Arrowhead ne sera rempli qu’à 22% de sa capacité il ne sera pas surprenant de voir des fans des Bills, la Bills Mafia présents pour la rencontre. L’avantage sera évidemment du côté de KC qui pourrait compter sur sa fanbase pour porter haut avec leurs encouragements leurs espoirs.

 

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :