fbpx

NFL – Divisional round : Les Buccaneers passent l’obstacle Saints

PAR Mickael Machado 18 JANVIER 2021 Commenter

Dernier match du weekend et de ce divisional round entre les Saints de Drew Brees et les Buccaneers de Tom Brady. Un match de vétéran pour une place en finale de la conférence NFC face aux Packers. Après deux défaites cette saison et cinq défaites consécutives face aux Saints, les Buccs devaient réagir sous peine de voir le reste de la saison depuis leur canapé. Résumé du duel :

New Orleans Saints 20 – 30 Tampa Bay Buccaneers

Et il n’a pas fallu attendre longtemps au Superdome pour voir du spectacle. Le premier joueur à se mettre en évidence n’est autre que Deonte Harris. Sur le premier punt des Buccaneers, il réalise une superbe course pour mettre son équipe aux 21 yards adverses. Gros big play !

La défense de Tampa résiste bien et évite la catastrophe en n’encaissant que trois points. Drew Brees ne parvient pas à connecter avec ses receveurs et laisse finalement Will Lutz marquer les premiers points de la rencontre.

Les Buccaneers de leur côté ont un peu de mal sur ce début de match. Un seul petit yard au compteur après deux drives et un gros souci en équipe spéciale. Sur leur deuxième punt, ils encaissent même un touchdown d’Harris, invalidé pour une pénalité après un block illégal dans le dos.

Mais les Saints ne sont pas très en jambe non plus. Ils ne parviennent pas à concrétiser leur temps de possession par des touchdowns. Les Buccs sont dans la même situation. Ils tentent d’installer leur jeu de course avec Leonard Fournette et Ronald Jones. Mais à l’image de New Orleans, faute de concrétiser ils se contentent eux aussi d’un field goal.

Le premier tournant de la rencontre intervient dans le deuxième quart temps. Drew Brees lance une passe un peu hasardeuse intercepté par Sean Murphy-Bunting. Une interception synonyme de touchdown dans la foulée. Tom Brady trouve Mike Evans dans la endzone pour le premier touchdown des Buccaneers.

Les Saints réagissent immédiatement par l’intermédiaire de Tre’Quan Smith. Le drive est rapide, seulement six actions, mais la conclusion magnifique. Un trick play qui permet à Jameis Winston de se retrouver en position de quarterback pour trouver Smith dans la profondeur tout seul. TOUCHDOWN  et superbe réalisation !

Le match est accroché jusqu’à la mi-temps et les Buccaneers égalisent même à 13-13 avant le retour aux vestiaires. Les deux équipes se craignent et cela se ressent. Les Buccs ont bien tenté d’installer leur jeu de courses sur cette première mi-temps mais c’est la défense qui leur a permis de tenir.

Au retour des vestiaires, New Orleans redémarre fort, bien décidé à prendre ses distances au score. Après un gros travail d’Alvin Kamara au sol, c’est Drew Brees qui lance une passe superbe pour Smith. Un touchdown millimétré de la part du vétéran. Smith signe son deuxième touchdown pour compléter sa performance du soir (3 réceptions, 85 yards).

Tampa Bay tente de revenir et c’est une nouvelle erreur des Saints qui les remet dans le match. Jared Cook commet un fumble sur un plaquage du rookie Antoine Winfield. Un fumble dont Brady profite pour envoyer Leonard Fournette dans la endzone afin de recoller au score. Une nouvelle erreur qui coutent chère aux Saints qui voient Tampa Bay recoller au score.

Les Saints encaissent un field goal ensuite et n’y sont plus. Ils commettent de nouveau l’irréparable avec une interception lancée par Brees dans les mains de Devin White, impérial hier soir. Celle-ci va couter le match à la franchise de la Nouvelle Orléans. Brady se charge lui même de la transformer en touchdown sur une course en goal line. Le touchdown de la victoire pour les Buccaneers.

Victoire de Tom Brady et de Tampa Bay qui n’ont commis aucune erreur dans cette rencontre. Brady termine sa rencontre avec deux touchdowns au compteur et un à la course, il est définitivement Mr. Playoffs avec cette 32ème victoire.

Les Buccaneers ont su profiter des erreurs des Saints dans cette rencontre (un fumble, trois interceptions). Les Saints ont éprouvé beaucoup de difficultés à se présenter en redzone (seulement deux fois). Un manque d’efficacité qui ne pardonne pas à ce niveau de la compétition. Une fin de saison qui signe aussi la fin de carrière de Drew Brees, un quarterback incroyable qui aura donner un titre à cette ville en 2010.

Tampa file maintenant défier Aaron Rodgers au Lambeau Field et pendant ce temps Brady se rapproche de plus en plus d’un Super Bowl.

Au rang des performances :

  • Tom Brady (TB) : 199 yards à 18 sur 33, 2 touchdowns + un à la course
  • Leonard Fournette (TB) : 17 courses, 63 yards + 44 yards en réception, 1 touchdown
  • Drew Brees (NO) : 134 yards à 19 sur 34, 1 touchdown, 3 interceptions
  • Tre’Quan Smith (NO) : 3 réceptions, 85 yards, 2 touchdowns

https://www.youtube.com/watch?v=elkS8MEHY0Q

AUTEUR : Mickael Machado

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :