fbpx

NFL – Wild Cards (2020) : Les Rams éteignent Russell Wilson et les Seahawks avec une défense de fer

PAR Mickael Machado 10 JANVIER 2021 Commenter

Pour ce duel de Wild Card, les Seahawks recevaient les Rams et la première nouvelle était l’absence de Jared Goff pour ce match. Incertain suite à sa blessure à la main, il était finalement absent, remplacé par John Wolford. Côté Seahawks, on était prêt avec une équipe en pleine possession de ses moyens sur cette fin de saison. Et on peut dire que tout ne s’est pas passé comme prévu pour Seattle !

Seattle Seahawks 20 – 30 Los Angeles Rams

L’une des meilleurs attaques face à la meilleure défense de la ligue, c’était l’affiche que nous proposait ce match de wild card. Un match qui s’annonçait forcément différent avec l’absence de Jared Goff mais comme un malheur n’arrive jamais seul, Goff a finalement fait son apparition après une blessure.

Dans le premier quart temps, son remplaçant John Wolford est obligé d’être remplacé suite à un plaquage et un soupçon de commotion cérébrale. Et devinez qui a fait son entrée ? Jared Goff !

Le début de rencontre est surtout marqué par la stérilité des deux équipes à accumuler les yards et les points. On assiste ainsi à un premier quart temps avec seulement trois points au compteur des Rams et rien pour les Seahawks.

Des Seahawks très empruntés et avec trois premiers drives de trois – quatre actions seulement et des ballons vites rendus. Les Rams ont mis beaucoup de pression sur Russell Wilson et l’ont sacké trois fois dans le premier quart. La D-line de Los Angeles a été excellente sur cette première partie de rencontre avec un Aaron Donald en leader avec deux sacks au total dans ce match.

Côté attaque, Los Angeles à dû composer avec la blessure de Wolford et un Goff diminué et pas dans le rythme. Ses statistiques en première période en sont d’ailleurs un bon indicateur : 40% de passes complétés mais quand même 98 yards grâce à quelques big plays.

Finalement, après deux field goals pour les Rams et un pour les Seahawks, ce sont les Rams qui vont débloquer la rencontre. Et évidemment cela ne pouvait venir que de la défense. Wilson lance en direction de D.K. Metcalf mais c’est Darious Williams qui anticipe et intercepte le ballon jusqu’à la endzone de Seattle. PICK 6 !

Un coup dur pour Wilson, pas au mieux depuis le début de la rencontre, mais qui se reprend dès le drive suivant. Toujours sous pression, Il utilise toute sa mobilité pour avancer ou se dégager des linemens adverses. Il parvient  sur sa 5ème action à sortir de sa poche et à trouver D.K. Metcalf dans le dos de la défense pour le premier touchdown des Seahawks. Un big play magnifique qui relève presque du miracle mais il fallait cela à Seattle pour revenir. TOUCHDOWN !

A partir de là, le match est lancé ! Goff semble retrouvé le rythme. Il trouve d’ailleurs Cam Akers à la passe pour un gain de 44 yards. Akers qui récidive ensuite à la course pour aller marquer le deuxième touchdown de son équipe. Il perfore au centre la défense des Seahawks et met un terme à huit voyages dans la redzone sans marquer de touchdowns pour les Rams. Il termine la rencontre à 28 courses pour 131 yards et 1 touchdown.

Les Rams mènent 20-10 à la mi-temps et les Seahawks semblent loin de leurs standards dans ce match. Symbole de leur impuissance, les 104 yards à la passe de Russell Wilson à 50% de passes complétées. En face, Los Angeles contrôle la rencontre avec une défense de feu et très active pour mettre la pression sur Wilson. L’attaque fait le job avec un très bon Cam Akers et un Jared Goff qui réalise un bon début de rencontre pour quelqu’un qui ne devait même pas jouer.

Surtout, les Rams peuvent être optimistes à ce moment du match. Le head coach, Sean McVay, affiche un bilan de 36 victoires pour 0 défaite lorsque son équipe mène à la mi-temps. Rien que ça !

Au retour des vestiaires, les deux équipes repartent sur le même modèle. Les Seahawks toujours sous la pression de la ligne défensive des Rams ne se contentent que d’un field goal pour leur retour au jeu. On assiste à une vraie prestation des deux défenses et à peu d’inspiration du côté des attaques

Les deux équipes affichent d’ailleurs des pourcentages de passes complétées largement en dessous des moyennes de la ligue. 48% pour les Rams et 41% pour les Seahawks.

Une difficulté à manœuvrer les défenses encore plus criant pour Seattle. La franchise affiche un 2 sur 14 en 3ème tentative sur l’ensemble de la rencontre. Au final, le spectacle nous vient des défenseurs entre sacks et passes défendues à l’image de Jalen Ramsey sur D.K. Metcalf :

Les Seahawks encaissent un field goal des Rams et peinent à recoller au score. Russell Wilson est à la dérive et termine à 174 yards à seulement 41% Trop indisciplinés, Les Rams gâchent en plus les opportunités qu’ils ont de progresser par des pénalités dans les moments importants. Seattle cumule neuf pénalités et 60 yards dans la rencontre là où Los Angeles n’en totalise que deux.

La fin de match est un jeu de contrôle pour Los Angeles avec pour seul objectif de faire décompter l’horloge. Finalement, Jared Goff et ses coéquipiers vont même ajouter un touchdown au tableau d’affichage. Après un fumble de D.J. Reed sur un punt, les Rams se retrouvent en parfaite position dans le camp adverse. Goff trouve ensuite Robert Woods complètement seul pour le touchdown sur une play action. Goff mieux sur la deuxième mi-temps termine la rencontre avec 155 yards à 47%.

Seattle va recoller tout de même au score avant la fin de la rencontre. Après un long drive de 76 yards, Russell Wilson va trouver D.K. Metcalf plein centre pour un touchdown de 12 yards. Une réaction un peu tardive mais une connexion qui fonctionne toujours aussi bien entre les deux joueurs. Insuffisant par contre pour aller chercher la victoire. Le match de Wilson se termine même sur un dernier sack symbolique.

Les Seahawks se font éliminés un peu à la surprise générale même si nous l’avions pressenti dans la preview de la rencontre. Une déception en tout cas pour Russell Wilson qui manque une nouvelle occasion d’aller lutter pour un deuxième titre à son actif.

Pour les Rams, c’est une magnifique victoire avec une défense qui confirme son statut de meilleure défense de la ligue. L’attaque n’a pas été exceptionnelle mais l’essentiel est réalisé. Cette attaque termine tout de même avec 23 points marqués (+ un touchdown sur pick 6) mais difficile d’évaluer son réel niveau de jeu. Prochain tour face aux Packers en cas de victoire des Saints ou face à Tampa pour un nouvel upset ?

Au rang des performances :

  • Jared Goff (LAR) : 155 yards à 9 sur 19, 1 touchdown
  • Cam Akers (LAR) : 28 courses, 131 yards, 1 touchdown
  • Russell Wilson (SEA) : 174 yards à 11 sur 27, 2 touchdowns, 1 interception
  • D.K. Metcalf (SEA) : 5 réceptions, 96 yards, 2 touchdowns

https://www.youtube.com/watch?v=HNT6WElv9Yw

AUTEUR : Mickael Machado

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :