fbpx

NFL – Wild Cards (2020) : Les Buccaneers se sortent du piège tendu par Washington

PAR Mickael Machado 10 JANVIER 2021 Commenter

Pour le dernier match de ce samedi de wild card, les Buccaneers de Tom Brady affrontaient la Washington Football Team. Une équipe de la capitale qualifiée in extremis à la dernière journée avec le titre de la NFC Est en poche. La deuxième meilleure défense de la ligue face à une attaque de feu menée par Tom Brady, le résumé de la rencontre par ici :

Tampa Bay Buccaneers 31 – 23 Washington Football Team

Washington avait annoncé, notamment par l’intermédiaire de Chase Young, être prête à relevé le défi Tom Brady. Mais on craignait le pire pour une équipe qualifiée de justesse et qui affrontait l’une des escouades offensives les mieux armée de la ligue.

Alex Smith était en plus déclaré forfait pour ce match, remplacé par Taylor Heinicke, un match au compteur cette année et moins de dix en carrière en NFL. Pas le meilleur scénario pour se présenter en playoffs.

Le début de match nous a d’ailleurs raison avec des Buccs qui ont progressivement tenté d’installer leur jeu avec une combinaison de jeu au sol et de passes. Une clé pour eux pour pouvoir manœuvrer cette défense de Washington.

Finalement, après un field goal de Tampa Bay, Heinicke va lui offrir une interception aux Buccaneers et à Sean Murphy-Bunting. En découle, le premier touchdown de la rencontre sur un drive de 58 yards et surtout sur un big play de Brady pour Antonio Brown (2 réceptions, 49 yards dans ce match). Une passe de 36 yards pour envoyer le receveur tranquillement dans la endzone. TOUCHDOWN !

Un début peu rassurant pour Washington, mené 9-0, et qui peine à trouver des solutions aussi bien pour avancer sur le terrain que pour stopper l’attaque de Tampa. La franchise de la capitale va pourtant tout de suite revenir dans la rencontre sur un très bon drive de 75 yards. Washington s’appuie sur son jeu au sol avec Antonio Gibson et sur un Heinicke qui prend confiance pour aller marquer. C’est J.D. McKissic qui termine le travail en goal line. TOUCHDOWN !

Un drive symbole de tout ce que doit faire Washington pour réussir. Combiner le jeu de courses et les passes, et faire prendre confiance à son quarterback.

Dans le deuxième quart-temps, les Buccaneers veulent éviter à tout pris de tomber dans un match et Brady relance les siens. Il nous sort un drive éclair de son chapeau et lance Chris Godwin dans la endzone en à peine cinq actions. Godwin termine le match avec 5 réceptions, 79 yards et un touchdown.

Avec un field goal, les Buccaneers retournent aux vestiaires plutôt sereins sur le score de 18-7. Washington a tenté de produire du jeu mais s’est confronté à une bonne défense de Tampa Bay, ne laissant aucun espace. Surtout, la Football Team n’a pas été en mesure de gêner comme elle le voulait Tom Brady.

En deuxième période, Washington tente de revenir mais ne réussit à réduire l’écart qu’au pied par son kicker Dustin Hopkins. Mais c’est Tampa qui va relancer Washington dans la rencontre. Ke’Shawn Vaughn va commettre un fumble récupéré par les coéquipiers de Chase Young.

Heinicke ne se fait prier après cela et va convertir l’opportunité lui même à la course. Il effectue un superbe run et plonge pour aller décrocher le poteau de la endzone. Il permet ainsi aux siens de revenir à deux longueurs de Tampa et d’espérer mieux. Heinicke très mobile toute la rencontre, terminera avec 46 yards au sol.

Mais il en faut pour déstabiliser cette équipe des Buccaneers. Réinstallant son jeu de courses et de passes sures, Tampa va reprendre le contrôle de la rencontre. Au sol les Buccs combinent pour 142 yards dans la rencontre. Un chiffre important qui a aussi permis de rendre cette attaque plus qu’imprévisible.

Tampa Bay ajoute à son compteur deux field goals et un touchdown par Leonard Fournette. Des points importants qui scellent le sort du match. Washington tente de réagir et revient à huit points après le touchdown de Steven Sims mais insuffisant pour inquiéter Bruce Arians, sur le bord du terrain.

Tampa Bay continue son aventure en playoffs et affrontera les Rams en cas de victoire des Bears ce dimanche. Sinon ce sera les Saints pour Brady et son équipe.

Occasion manquée pour Washington mais les Buccaneers étaient trop forts. La défense de Tampa a très bien limité la production au sol de la Football Team avec seulement 86 produits à la course. Taylor Heinicke a fait tout ce qu’il a pu et a montré de très bonnes choses dans ce match avec 306 yards lancés à 59%. Washington tient peut être son quarterback finalement…

Au rang des performances :

  • Tom Brady (TB) : 381 yards à 22 sur 40, 2 touchdowns
  • Mike Evans (TB) : 6 réceptions, 119 yards
  • Taylor Heinicke (WAS) : 306 yards à 26 sur 44, 1 touchdown, 1 interception
  • Cam Sims (WAS) : 7 réceptions, 104 yards

https://www.youtube.com/watch?v=WrXfJJEu-Oc

AUTEUR : Mickael Machado

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :