NFL – Wild Cards : Washington retrouve les Buccaners pour piéger Tom Brady

PAR Damien Viottolo 07 JANVIER 2021 Commenter

L’effet Tom Brady a été immédiat sur les Buccaneers. Il a permis à la franchise de Tampa Bay de retrouver les playoffs pour la première fois depuis 2007. Une prouesse donc dans une équipe qu’il vient de rejoindre avec nombreux agents libres qui sont venus la renforcer lors de l’intersaison comme son plus fidèle acolyte, le TE, Rob Gronkowski. Offensivement les Bucs ont été absolument impressionants, c’est en grande partie ce qui leur a permis d’afficher un bilan excellent : 11 victoires pour 5 défaites.

Ils vont retrouver Washington, qui arrive cette saison avec tout de nouveau. Un nouveau Head Coach : Ron Rivera, un nouveau nom et un deuxième choix de la Draft : Chase Young qui a eu un impact tel qu’il a métamorphosé la défense de Washington. Qui aurait cru que l’équipe qui arrive en Wild Card de cette NFC Est que l’on a pointé du doigt comme la plus faible de la ligue pourrait être une menace pour Tom Brady ? Washington et sa qualification de justesse contre les Eagles va essayer de jouer les troubles fêtes dans une autre saison incroyable de Tom Brady.

Tampa Bay Buccaneers : Tom Brady continue de défier le temps

Tom Brady n’était pas seulement un System QB, il n’était pas seulement la création folle du Dr Frankenstein, Bill Belichick. Il l’a prouvé cette saison avec les Bucs où il a tout simplement défié le temps et les années. Ses statistiques cette saison sont absolument folles : 4633 yards à la passe, le troisième bilan de la ligue, 40 TD (le deuxième à égalité avec Russell Wilson) et seulement 12 petites interceptions. Par comparaison l’an dernier avec les Patriots il avait lancé 24 TD pour 8 interceptions. Mieux encore c’est sa deuxième meilleure saison en terme de TD à la passe après ses 50 TD en 2007 et sa troisième meilleur saison en ce qui concerne les yards à la passe. Une fois encore il sera une menace terrible pour ce tour de Wild Card. Probablement plus encore que lors de la saison régulière car Brady sait mieux que personne comment gagner. Il a cette mentalité cette façon de faire et aussi cette capacité à se transcender dans les moments importants.

Malheureusement pour lui, son meilleur receveur Mike Evans s’est blessé lors de la dernière semaine de compétition. Cette saison Evans a affiché le quatrième meilleur bilan en ce qui concerne les réceptions de TD (13). C’est un coup dur pour les Bucs tant il a été une valeur sûre cette saison. Mais sur une note plus positive, Antonio Brown venu chercher la rédemption en Floride réalise une fin de saison de bon niveau avec un dernier match contre les Falcons excellent. Il a enregistré deux réceptions de TD pour 138 yards. Il monte en puissance exactement lorsque les Bucs en ont besoin.

A la réception également il faudra composer avec Rob Gronkowski qui lui aussi défie le temps aux côtés de Tom Brady. Lorsqu’il a été interviewé par Charissa Thomson sur Fox, il a parlé d’à quel point Brady et lui ont essayé d’amener une atmosphère de victoire au sein de cette franchise. Et même si le Gronk se plaisait à la télévision, au final, c’est une bonne chose pour lui et pour les Bucs. Cette saison, il a été le troisième à la réception pour les Bucs avec 623 yards et 7 TD. Il sera un élément central de ces playoffs.

A la course, le duo Ronald Jones II et Leonard Fournette combine 1345 yards à la course et 13 TD. Ils permettent de mettre moins de pression sur les épaules de Brady.

La défense des Bucs est avant tout une défense qui met la pression sur le QB adverse, leur jeu en blitz est redoutable. Ils ont totalisé 48 sacks en tout avec en tête de liste Jason Pierre-Paul et Devin White. Le cinquième choix de la Draft NFL 2019, de LSU, a eu un impact énorme cette saison pour la défense des Bucs. Il a terminé cette saison avec 11,5 sacks et quatre fumble forcés. Il sera une vraie menace pour l’attaque de Washington.

Washington Football Team : la défense de fer

Pour sa première année en tant que Head Coach de Washington, Ron Rivera a mis en place une défense terrible à Washington. Et le joueur qui est le plus représentatif de cette métamorphose en défense est le rookie d’Ohio State : Chase Young. Il a terminé la saison avec 7,5 sacks et 4 fumbles forcés, ce qui en fait le quatrième plus grand total de la ligue. Chase Young est une menace.

C’est un joueur d’une rapidité impressionnante, il est également très physique, lorsqu’il met les mains sur le QB c’est pour le mettre au sol. De plus, là où il se démarque largement des autres c’est par son intelligence, il est capable d’ajuster son jeu et de lire les mouvements de l’attaque très rapidement. C’est comme avoir un QB en défense avec Chase Young. Son énergie est énorme et il pousse tous ses coéquipiers à s’améliorer. La défense montée par Ron Rivera autour de Chase Young est une réussite. De nombreux joueurs de l’équipe ont fait part d’à quel point Young était un leader pour l’équipe qu’il a rendu tout le monde meilleur. C’est leur force, beaucoup d’énergie, beaucoup d’impact.

Comme à l’arrivée de Nick Bosa à San Francisco, un DE drafté à la même position que Young en 2019 (2) et de la même université (Ohio State) l’équipe a passé un niveau. Ce qui leur a permis de disputer les playoffs. Ryan Kerrigan a été très bon cette saison également avec 5,5 sacks, Daron Payne a enregistré trois fumbles forcés. Au final cette défense frappe fort et frappe bien.

Là où la défense a été une satisfaction, l’attaque a été un problème pour Washington. Dwayne Haskins avait commencé la saison comme titulaire pour au final être limogé à cause de ses mauvaises performances et de son comportement. Heureusement pour eux, le vétéran, revenu de l’enfer, Alex Smith a réussi à stabiliser l’attaque ce qui a permis à l’équipe de gagner. Alex Smith a enregistré six TD pour huit interceptions. Autant dire que la situation n’est pas parfaite même avec Smith. De plus sa cheville a causé des problèmes cette saison et maintenant il reste Taylor Heinicke qui pourrait tout à fait débuter contre les Bucs si Alex Smith n’est pas remis.

Même si le poste de QB a été un problème pour Washington, ils ont pu compter sur un WR excellent. Scary Terry McLaurin a réalisé une saison impressionnante à Washington. Sa saison le place parmi les meilleurs receveurs de la ligue. Cette saison il a été le leader à la réception pour Washington avec 1118 yards et 87 réceptions pour 4 TD mais surtout 12,5 yards en moyenne par réception. On ne peut qu’imaginer à quel point il sera en vue avec un meilleur QB. De plus, le TE Logan Thomas a réalisé une excellente saison pour Washington avec 6 réceptions pour un TD.

Enfin, le jeu de course a été une satisfaction pour Washington cette saison. Le rookie Antonio Gibson a porté l’équipe et a vraiment permis à Alex Smith d’avoir moins de pression sur ses épaules. Il a terminé la saison avec 11 TD pour 795 yards.

Les clés du match

L’expérience de Tom Brady

Le tour des Wild Cards n’est certainement pas la spécialité de Tom Brady, mais il a apporté une culture de la gagne à Tampa Bay et son expérience des matchs de playoffs sera décisive à ce niveau de la compétition. Il ne fait aucun doute qu’il saura trouver les bons mots et encadrer comme il faut ses coéquipiers pour les mettre dans les meilleures dispositions avant ce match.

La pression de la défense de Washington

La défense de Washington va chercher à mettre une pression terrible sur Brady pour le pousser à l’erreur. Il n’est pas le QB le plus mobile de la ligue surtout à son âge. Si Chase Young et ses coéquipiers arrivent à mettre une pression suffisante cela pourrait faire pencher l’affrontement en leur faveur. Mais Tom Brady se sera préparé à ce genre de pression, il faudra que la défense assure également au niveau du secondary pour ne pas se retrouver sans rien sur les phases de pression en défense.

La pression sur Alex Smith

On ne sait pas encore si Alex Smith sera titulaire contre les Buccaneers à cause de sa blessure à la cheville. Mais il n’est pas le QB mobile qu’il a pu être par le passé, la pression de la défense des Bucs sera un grand affrontement pour lui. Alex Smith est excellent quand il s’agit de lancer rapidement la balle et de trouver ses receveurs sur des routes courtes ou moyennes. Si Alex Smith joue cela sera sans aucun doute une clé du match pour éviter la pression car il n’aura pas beaucoup de temps pour lancer.

Le jeu de course

Pour passer ce Wild Card round, Washington aura besoin d’un jeu de course solide pour ne pas mettre trop de pression sur Alex Smith. Comme nous en avons parlé plus tôt, ils n’auront pas l’occasion d’avoir beaucoup de temps pour tenter des passes longues il faudra donc qu’Antonio Gibson arrive à les mettre dans une bonne position.

Washington n’a rien à perdre

Washington n’a jamais pensé à être dans cette position au début de saison. Cette qualification est un bonus pour cette équipe en reconstruction de ce fait ils n’ont absolument rien à perdre et tout à gagner. Ron Rivera a d’ailleurs dit très récemment que tout ce dont ils avaient besoin était « une chance » voici leur chance, un Wild Card Round contre Tom Brady.

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :