NHL pour les novices : les joueurs à connaître en 2021

PAR Jordan 28 DéCEMBRE 2020 Commenter

Vous êtes fans de sports américains mais l’univers de la NHL vous est toujours apparu comme un territoire inaccessible ? L’équipe de TFA vous propose, grâce à la série « NHL pour les novices » de profiter de cette nouvelle saison et d’enfin accoster en terre (glacée) promise.. Embarquez pour notre troisième destination : les joueurs à connaître en 2021.  

Après la présentation du lexique et des franchises, la rédaction vous présente 10 (+1) joueurs à connaitre afin de rentrer sereinement dans le monde la NHL. 

Au programme : cinq attaquants, trois défenseurs, deux gardiens et dix franchises concernées.

Les Attaquants

Nathan MacKinnon – Centre – Colorado Avalanche 

Le meilleur joueur de la ligue se devait de figurer dans cette liste. Il représente l’âme de l’Avalanche et suffit à lui seul à en faire des favoris pour le titre. De plus, MacKinnon est le joueur de hockey ultime. Passes, tirs, contrôle du palet, vitesse, il sait tout faire ou presque.

Pourtant l’Avalanche a souvent eu des difficultés à bien l’entourer. Il n’a donc pour l’instant disputé aucune finale de Coupe Stanley et possède un palmarès plutôt maigre : un titre de MVP et un titre de meilleur rookie.

Leon Draisaitl & Connor McDavid  – Centre et/ou Ailier  – Edmonton Oilers

Les Oilers possèdent sans doute avec Connor McDavid et Leon Draisailt le meilleur duo de Centres de la ligue. L’an dernier, les deux joueurs ont marché sur l’eau et inscrit un grand nombre de points. Ils ont permis à la franchise de se qualifier en séries éliminatoires, ce qui n’était pas arrivée depuis la saison 2016-2017.

Leon Draisaitl a même été élu MVP de la saison régulière. Il s’agit d’un joueur très polyvalent qui peut occuper tous les postes offensifs. Mais, il évolue généralement au poste de Centre dans le deuxième trio des Oilers. L’an dernier, Draisaitl a inscrit 110 points (meilleur total de la ligue) dont 43 buts.

Son compère, Connor McDavid, Centre dans le premier trio offensif des Oilers, n’a lui marqué “que” 97 points et “seulement” 34 buts. Pourtant le premier choix du repêchage 2015 reste le joueur le plus talentueux de la franchise et celui sur lequel elle compte bâtir son succès. Enfin, avec McDavid, les Oilers rompent la malédiction qu’ils trainaient avec les premiers choix de repêchage (en 2010, 2011 et 2012, les Oilers avaient aussi obtenu le premier choix de draft et les joueurs choisis s’étaient révélés moyens, ndlr)

Auston Matthews – Centre – Toronto Maple Leafs 

Le premier choix de la draft 2016 porte sur ses épaules les espoirs de tous les fans d’une franchise qui n’a pas gagné depuis plus de 50 ans. Son entrée dans la cour des grands a fait grand bruit, Auston Matthews, le centre des Leafs a inscrit un quadruplé dès son premier match. Il a ainsi établi un nouveau record dans l’ère moderne la NHL.

L’an dernier, Matthews a inscrit 80 points dont 47 buts (deuxième meilleur total de la ligue). Le joueur est reconnu pour sa puissance de frappe et sa capacité à tirer. Il n’hésite pas également à aider ses coéquipiers en défense et se positionne aujourd’hui comme l’un des meilleurs attaquants de la franchise, lorsqu’il s’agit de défendre.

Alex Ovechkin – Ailier – Washington Capitals

Meilleur buteur encore en activité et huitième au total (706 buts), Alex Ovechkin fait le bonheur des Capitals depuis une quinzaine d’années. Buteur né, Ovechkin a dû prendre son mal en patience et attendre plus de 10 ans avant de soulever la Coupe Stanley. Il y parvient en 2018 lorsque les Capitals viennent à bout des Golden Knights.

Ovechkin a beaucoup à jouer cette saison. Tout d’abord son équipe est candidate à la victoire finale et elle devra compter sur son buteur pour y parvenir. Sur un plan personnel, Ovechkin pourrait intégrer le top 5 des meilleurs buteurs de la ligue. Pour cela il va devoir marquer au moins 26 buts (le cinquième, Marcel Dionne, en a marqué 731). Bien que la saison soit écourtée et ne fasse que 56 rencontres, il en est totalement capable.

Sidney Crosby – Centre – Pittsburgh Penguins

Sidney Crosby a longtemps détenu le titre (et pour certains il le détient encore) de meilleur joueur de la NHL. Il faut dire qu’il a transformé sa franchise de toujours, les Penguins à son arrivée. Depuis, il a permis aux Penguins d’être l’une des franchises les plus solides de la NHL et a gagné trois Coupes Stanley. Il aussi accumulé au long de sa carrière un nombre de récompenses individuelles pléthorique. Enfin Crosby a toujours (ou presque) su qualifier son équipe pour les séries éliminatoires. Sur les 15 saisons qu’il a jouée, Crosby ne les a ratées que deux fois (2005-2006 et 2010-2011). 

En saison régulière, Crosby a joué un total de 984 rencontres pour 1263 points dont 452 buts. Le joueur devrait donc passer la barre des 1000 matchs de saison régulière disputés en 2021. Cependant, il va devoir (sans doute) attendre la saison 2021-2022 pour dépasser la barre des 500 buts. 

Ses bons parcours en séries éliminatoires en ont fait un des joueurs les plus productifs de la ligue. Si les Penguins réussissent à décrocher leur place en séries la saison prochaine, Crosby pourrait intégrer deux tops 5 : celui de meilleurs pointeurs et de meilleurs passeurs.

Bonus : Alexis Lafrenière – Centre – New York Rangers

Il est difficile d’imaginer à quoi va ressembler la première saison d’Alexis Lafrenière dans la ligue. Il est tout de même intéressant de suivre le premier choix du repêchage 2020. En effet, les attentes qui reposent sur lui sont lourdes du côté des Rangers et ses performances en ligues mineures laissent présager le meilleur.

Les Défenseurs

Alex Pietrangelo – Défenseur – Vegas Golden Knights

Alex Pietrangelo a secoué le marché des agents libres cette année en signant avec les Golden Knights un contrat de 7 ans et plus de 60 millions de dollars. De telles sommes ne sont pas monnaie courante en NHL. Pourtant, les Golden Knights ne s’y sont pas trompés, Pietrangelo fait partie des meilleurs défenseurs de la ligue. 

Avec les Blues, sa désormais ex-franchise, Pietrangelo a gagné la Coupe Stanley en 2019. Ses débuts avec les Golden Knights seront suivis, lui qui est attendu par les fans de la franchise comme le messie leur permettant de décrocher leur premier titre.

Victor Hedman – Défenseur – Tampa Bay Lightning

Autre top défenseur de la ligue, Victor Hedman fait lui aussi partie des joueurs à suivre cette saison. Le vainqueur de la Coupe Stanley a vécu des séries éliminatoires productives (22 points en 25 rencontres). Le défenseur numéro 1 des champions en titre impressionne par ses qualités offensives uniques chez un défenseur.

Hedman est un incroyable patineur (surtout pour son gabarit, 1m98 et 104kg) qui sait manier le palet et créer des situations de jeu à la passe. Il est aussi excellent lorsqu’il s’agit de récupérer le palet.

Charlie McAvoy – Défenseur – Boston Bruins

Contrairement aux deux autres défenseurs présentés, Charlie McAvoy ne fait pas (encore) partie des meilleurs défenseurs de la ligue. A seulement 23 ans, il vient de se voir confier la défense de sa franchise, les Boston Bruins. C’est dire la courbe de progression de ce joueur et les attentes qui pèsent sur lui. Il devra même remplacer Torey Krug parti aux Blues

McAvoy va donc entrer dans sa 4ème saison, auréolé d’une dixième place au trophée Norris (un trophée qui récompense le meilleur défenseur de la saison) et avec un nouveau rôle à assumer.

Les Gardiens  

Connor Hellebuyck – Gardien – Winnipeg Jets

Le gagnant 2020 du trophée Vézina (trophée récompensant le meilleur gardien) était sans doute ce qui se faisait de mieux au niveau du filet l’an dernier. Avec un taux d’arrêt de 92.2% et seulement 2.57 buts encaissés par match, la saison d’Hellebuyck fut l’une de ses meilleures. Il reste le meilleur atout des Jets pour espérer une place en série l’an prochain.

Jordan Binnington – Gardien – St.Louis Blues

Le gardien des Blues a déçu la saison dernière lors des séries éliminatoires. Avec un taux d’arrêts de seulement 85.1% et une moyenne de 4.72 buts encaissés par match, Binnington a été l’un des fautifs dans la déroute des Blues face aux Canucks. Sa saison régulière, correcte (91.2% d’arrêts et 2.56 buts par matchs) était, elle aussi, en dessous de ses performances de la saison 2018-2019 (92.7% d’arrêts et 1.89 but par match). Il va devoir montrer mieux en 2021 pour donner une chance aux Blues

AUTEUR : Jordan

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :