NFL – Week 16 (2020) : Une passation de pouvoir entre les Patriots et les Bills dans le Monday Night Football !

PAR Sami Boulabhaire 28 DéCEMBRE 2020 Commenter
Adrian Kraus (AP Photo)

En dominant Denver (48-19) la semaine dernière, Buffalo s’est offert l’AFC Est pour la première fois depuis 1995. Le triomphe des Bills met aussi fin à l’hégémonie des Patriots, vainqueurs systématiques de la division depuis 2009. Défait par Miami (12-22) il y a une semaine, New England manquera les playoffs pour la première fois depuis 2008.

En réalité, 2020 est tout simplement la pire saison des Patriots depuis 2000 : à l’époque, l’équipe du Massachusetts avait fait de Belichick son nouvel entraîneur, avant de sélectionner Brady au sixième tour de la Draft quelques mois plus tard. Les Pats avaient terminé derniers de leur division en 2000, avec cinq victoires et onze défaites ; ils avaient ensuite remporté trois Super Bowls lors des quatre saisons suivantes.

Brady est parti chez les Buccaneers durant l’intersaison, ce qui a laissé planer le doute sur les facultés de Belichick à gagner sans son légendaire n°12. La réponse a été négative, au moins pour cette saison : l’expérience Cam Newton n’a pas fonctionné, et ni Jarrett Stidham ni Brian Hoyer n’ont su saisir leur chance.

Newton est d’ailleurs à l’origine d’une perte de balle qui a peut-être été le tournant de la saison des Patriots : lors de la huitième semaine de compétition, début novembre, New England, alors à deux victoires et quatre défaites, était mené de trois points à trente secondes de la fin contre Buffalo. Newton court avec le ballon mais se le fait voler par la défense des Bills dans les 15 yards adverses. Buffalo finit par l’emporter (24-21) et ni Newton, ni New England ne se sont jamais vraiment relevés de cet échec.

Les performances de Newton ne se sont pas arrangées depuis, à tel point que son irrégularité pourrait lui coûter sa place pour les deux matches restants à jouer. Interrogé en conférence de presse sur l’identité du quarterback titulaire la nuit prochaine (2h15), Belichick a refusé de nommer Newton, Stidham ou Hoyer : « On ne va pas répondre à cette question tous les jours. »

2020 sera une année à oublier pour les Patriots, mais tout n’est pas à jeter : le jeu de course a été l’un des meilleurs de la NFL avec 145.4 yards obtenus en moyenne par match. Damien Harris est à crédité pour la réussite du jeu au sol de New England, avec cinq yards obtenus en moyenne par match et deux touchdowns cette saison.

La défense de Belichick a elle aussi tenu le coup en 2020, notamment dans le jeu aérien : les Pats ont encaissé 212.4 yards en moyenne contre la passe, soit l’un des cinq meilleurs totaux de la ligue. Le cornerback JC Jackson est d’ailleurs le deuxième meilleur intercepteur de la NFL, avec huit ballons volés, soit un de moins que Xavien Howard des Dolphins.

Face à Josh Allen, la défense de New England ne va pas chômer : le quarterback de 24 ans n’a cessé de progresser pour sa troisième année à Buffalo. Allen a complété 68.7% de ses passes, pour un gain moyen de 7.8 yards et 30 touchdowns. S’il y a encore du déchet dans son jeu (neuf interceptions lancées), il réalise de loin sa meilleure saison depuis son arrivée en NFL, en 2018. Allen est aussi une menace dans le jeu au sol, avec quatre yards obtenus en moyenne par porté et huit touchdowns.

L’une des raisons principales de la réussite d’Allen et de Buffalo est l’arrivée de Stefon Diggs : le wide receiver venu des Vikings s’est incontestablement imposé comme la cible préférentielle d’Allen chez les Bills. Personne n’a réalisé autant de réceptions que Diggs (111) cette saison en NFL. Cole Beasley est lui aussi très productif, avec 102 réceptions et quatre touchdowns.

De manière générale, l’attaque aérienne de Buffalo est l’une des trois meilleures de la ligue, avec 278.5 yards récoltés en moyenne ; seuls Kansas City (309.1) et Tampa Bay (282.3) font mieux en 2020.

Sean McDermott peut aussi compter sur un jeu au sol efficace : en plus de la mobilité d’Allen, l’entraîneur des Bills peut s’appuyer sur Devin Singletary (4.5 yards en moyenne par porté et quatre touchdowns) et Zack Moss (4.3 yards en moyenne par porté et trois touchdowns) pour perforer les défenses adverses. Les Patriots défendent mal la course (133 yards encaissés par match), ce qui pourrait inciter McDermott à se reposer avec insistance sur ses deux jeunes running backs pour cette rencontre.

Les Bills sont assurés de terminer en tête de l’AFC Est, mais leur saison régulière n’est pas terminée pour autant : Buffalo a besoin d’une victoire contre New England pour reprendre à Pittsburgh la deuxième place de la Conférence Américaine. Cette rencontre symbolique entre une dynastie en péril et une jeune équipe montante ne manquera donc pas d’enjeux la nuit prochaine.

New England Patriots-Buffalo Bills

2h15. Gillette Stadium. beIN Sports 3/NFL Game Pass.

New England Patriots (6-8)

Quarterback : Cam Newton (1)

13 matches, 2381 yards récoltés à la passe (65.9% de réussite), 5 touchdowns et 10 interceptions ; 489 yards récoltés à la course, 11 touchdowns

Attaque : 2596 yards récoltés à la passe, 8 touchdowns et 14 interceptions ; 2035 yards récoltés à la course, 19 touchdowns

Défense : 2974 yards concédés à la passe, 17 touchdowns et 16 interceptions ; 1862 yards concédés à la course, 15 touchdowns

Incertains : Damien Harris (cheville), Ja’Whaun Bentley (épaule), Lawrence Guy (épaule), Nick Folk (dos), JJ Taylor (quadriceps), Donte Moncrief (cuisse), Adam Butler (épaule), JC Jackson (genou), Shaq Mason (mollet), John Simon (adducteur), Matthew Slater (genou), Byron Cowart (dos), Jermaine Eluemenor (cheville), Joe Cardona (cheville), Tawshawn Bower (cheville), Justin Herros (dos), David Andrews (mollet), Jonathan Jones (cou), Anfernee Jennings (épaule) et Shilique Calhoun (genou)

Absents notables : Jordan Thomas (raisons inconnues), Julian Edelman (genou), Isaiah Wynn (genou), Rex Burkhead (genou), Ryan Izzo (cou), Brandon Copeland (muscle pectoral), Beau Allen (jambe), Matt LaCosse (coronavirus), Marqise Lee (coronavirus), Patrick Chung (coronavirus), Dont’a Hightower (coronavirus), Brandon Bolden (coronavirus), Marcus Cannon (coronavirus) et Danny Vitale (coronavirus)

Les cinq derniers matches : D – V – V – D – D

Entraîneur : Bill Belichick

Buffalo Bills (11-3)

Quarterback : Josh Allen (17)

14 matches, 4000 yards récoltés à la passe (68.7% de réussite), 30 touchdowns et 9 interceptions ; 383 yards récoltés à la course, 8 touchdowns

Attaque : 3899 yards récoltés à la passe, 32 touchdowns et 9 interceptions ; 1515 yards récoltés à la course, 13 touchdowns

Défense : 3286 yards concédés à la passe, 22 touchdowns et 12 interceptions ; 1699 yards concédés à la course, 18 touchdowns

Incertains : Jaquan Johnson (cheville) et Ty Nsheke (cheville)

Absents notables : TJ Yeldon (coronavirus), Reggie Gilliam (genou et adducteur), Cody Ford (genou), John Brown (cheville), Cam Lewis (poignet), Tommy Sweeney (pied), Isaiah Hodgins (épaule), Del’Shawn Phillips (quadriceps) et Star Lotulelei (coronavirus)

Les cinq derniers matches : D – V – V – V – V

Entraîneur : Sean McDermott

AUTEUR : Sami Boulabhaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :