fbpx

NFL – Week 15 : les Bills écrasent les Broncos

PAR Mickael Machado 20 DéCEMBRE 2020 Commenter

Une fois n’est pas coutume, nous avions droit à deux matchs ce samedi soir. Pour ouvrir le bal, ce sont les Bills qui affrontaient les Broncos. Des Bills surs de leur force après trois victoires d’affilées dont une dernière sur les Steelers. En face, les Broncos avaient besoin d’un miracle pour aller en playoffs. Le début du miracle passait par une victoire face aux Bills. Un miracle qui n’aura pas lieu, ils se sont fait massacrés par des Bills trop forts.

Denver Broncos 19 – 48 Buffalo Bills

L’espoir était maigre pour les Broncos de pouvoir aller en playoffs cette année. Il leur fallait trois victoires et un gros concours de circonstances. Denver a réglé la question en ne remplissant pas sa part du contrat, puisqu’ils s’inclinent face aux Bills.

Les Bills étaient là pour aller chercher une 11ème victoire cette année et pour ça ils comptaient sur leur attaque. L’équipe a inscrit 24 points au minimum sur ses six derniers matchs et comptait bien en ajouter un 7ème.

Le match démarre d’ailleurs à la perfection pour eux. Après un field goal raté de Denver, les Bills marquent dès leur premier drive du match. Buffalo enchaine bien entre courses et passes pour un drive de 13 actions et 54 yards. Un drive au cours duquel Josh Allen se fait peur en lançant une interception finalement annulée pour un offside au début de l’action. Il se rattrape en lançant la passe du touchdown dans la endzone pour Dawson Knox.

Les Broncos tentent de réagir immédiatement et démarre bien leur drive avec deux passes complétées. Ils n’arrivent pas à enchainer et rendent le ballon presque immédiatement. En face, Josh Allen a quant à lui regardé quelques highlights de Lamar Jackson. Après avoir bien enchainé notamment avec Stefon Diggs pour remonter le terrain, il nous offre une course de 24 yards en plein milieu du terrain pour aller marquer. TOUCHDOWN !

Sur un nuage, Allen nous offre une prestation de haut niveau sur ce début de rencontre. Il contrôle l’attaque des Bills à merveille, distillant les passes et nous offrant en bonus ce touchdown superbe.

La catastrophe semble se poursuivre pour Denver qui réalise trois actions pour 0 yards gagnés. Heureusement, le sort va leur offrir une chance dans ce match. Sur le punt de dégagement, André Roberts se rate et commet un fumble récupéré par Jacob Bobenmoyer et l’équipe spéciale des Broncos.

Une opportunité de revenir saisie par Melvin Gordon et ses coéquipiers qui marquent un touchdown au sol. Gordon transperce la défense des Bills inscrit les premiers points de son équipe.

Les Bills, même s’ils ont pu douter, vont se redonner un peu d’air dans ce match. Ils bénéficient des erreurs à répétition des Broncos en défense et de 25 yards de pénalités en leur faveur. Allen en profite et va trouver Jake Kumerow depuis la ligne des 22 yards en plein centre du terrain. TOUCHDOWN Bills et un avantage 21-7.

Les Broncos à peine touchés, repartent à l’assaut de la endzone des Bills. Sur un drive où ils ne vont compter quasiment que sur Drew Lock, ils reviennent à nouveau à une possession de Buffalo. Denver va jouer 8 actions sur 9 en jeu de passes et va trouver finalement le chemin de la endzone après une passe de Lock pour Noah Fant. Un lancer sur la gauche de la endzone pour lequel Fant effectue une magnifique réception en plongeant à quelques secondes de la mi-temps.

Au moment de retourner aux vestiaires, les deux équipes sont assez proches au score 21-13. Les Bills ont dominés mais ne sont pas à l’abri à ce moment de la rencontre. Ils vont vite s’y mettre à la reprise.

Sur le drive d’ouverture de la seconde mi-temps, les Bills remontent le terrain en sept actions et Allen va inscrire le quatrième touchdown de son équipe à la course. Une course bien inspirée où il démontre toute son agilité pour esquiver son défenseur et accélérer jusqu’à la endzone.

Les Broncos vont sceller leur destin dans ce match et ainsi sceller leur saison sur le drive suivant. Première action du drive et c’est Drew Lock qui se fait sacké par l’inévitable Tre’Davious White et qui relâche le ballon. Un fumble récupéré par Jerry Hughes et convertit immédiatement en touchdown. Superbe travail de Hughes qui feinte la moitié de l’équipe des Broncos avant d’aller marquer.

Descente aux enfers complète des Broncos dans ce match avec un nombre incalculables d’erreurs des deux côtés du terrain. Les Broncos comptent d’ailleurs 30 pertes de ballons cette saison avec ce fumble, la pire équipe de la ligue dans ce domaine. Pour Drew Lock, c’est le 10ème match avec une perte de ballon au moins, la plus longue série active en NFL.

Les Bills réduisent un peu l’allure en fin de rencontre même si deux joueurs continuent leur festival : Josh Allen – Stefon Diggs. Diggs conclut sa rencontre avec 11 réceptions et 147 yards complétés. La connexion fonctionne très bien, en témoigne cette passe d’Allen pour Diggs dans le 3ème quart temps.

Après deux field goals des Bills, les Broncos vont sauver un peu l’honneur en fin de 4ème quart-temps avec un touchdown de Melvin Gordon, encore lui. Le running back réussit une course de 8 yards et marque. Un touchdown qui a failli être annulé pour fumble mais finalement accordé à Gordon.

Les Bills n’épargnent rien aux Broncos dans ce match et vont marquer directement sur la première action de leur drive suivant. Devin Singletary décide de s’amuser avec la défense de Denver et plante un touchdown de 51 yards ! Le running back formé à Florida Atlantic, se balade au milieu de la défense ridiculisant ses adversaires.

Buffalo l’emporte finalement 48 à 19 et aura complètement massacré des Broncos à la peine. Derrière un Josh Allen toujours plus fort, les joueurs de Sean McDermott, se sont baladés du début à la fin. Les Bills s’appuient sur une attaque très forte aussi bien au sol avec Zack Moss Et Devin Singletary qu’à la passe avec des joueurs comme Diggs et Cole Beasley.

Les Bills deviennent ainsi champions de l’AFC Est, une première en 25 ans ! Il faudra compter sur eux en janvier et on peut dire qu’ils seront de vrais clients en playoffs.

Pour les Broncos, le rêve de miracle prend fin et l’équipe doit maintenant se remettre en question pour la saison prochaine. Les joueurs de Denver n’ont pas montré beaucoup de choses dans ce match. La seule satisfaction aura été le jeu au sol avec Gordon, Philip Lindsay et Drew Lock. Pour le reste, il y a du travail que ce soit en défense, complètement en déroute, ou en attaque pour organiser le jeu de passes autour de Drew Lock.

Au rang des performances :

  • Josh Allen (BUF) : 359 yards à 28 sur 40, 2 touchdowns, 3 courses, 33 yards, 2 touchdowns
  • Stefon Diggs (BUF) : 11 réceptions, 147 yards
  • Cole Beasley (BUF) : 8 réceptions, 112 yards
  • Drew Lock (DEN) : 132 yards à 20 sur 32, 1 touchdown, 5 courses, 37 yards
AUTEUR : Mickael Machado

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :