fbpx

Safety : le film événement sur Disney Plus à travers le regard de deux français partis en NCAA grâce à la Fédération Française de Football Américain

PAR Damien Viottolo 15 DéCEMBRE 2020 Commenter

Le 11 décembre est dernier, le film Safety est sorti sur la plateforme Disney Plus, avec Jay Reeves dans le rôle de Ray McElrathbey ancien joueur des Tigers de Clemson en NCAA.

Pour cette occasion spéciale, la Fédération Française de Football Américain s’est associée à Disney Plus pour nous offrir le regard de deux joueurs français qui évoluent en NCAA : Junior Aho des Mustangs de SMU et Jordan Avissey des Bulls de Buffalo.

Jordan Avissey “Je me reconnais totalement à travers le personnage dans Safety”

crédit : jordan avissey

Le français qui évolue chez les Bulls de Buffalo, avec qui il va disputer ce week-end le match pour remporter le titre de Champion de la MAC après une saison où l’équipe est restée invaincue, a eu l’opportunité de voir le film en avant première : voici sa réaction.

“Je me reconnais totalement à travers le personnage dans Safety. Tous les matins, je commence par des entraînements intenses suivis par des séances de muscu et de l’analyse vidéo pour la tactique avant d’aller en cours l’après midi. Le soir je me consacre aux devoirs scolaires et je révise les tactiques pour le foot US. Un système universitaire bien retranscrit dans le film”

JOrdan avissey pour la federation francaise de football americain

Comme Junior Aho, Jordan Avissey a obtenu une bourse d’étudiant-athlète dans une grande université américaine. Ils vivent donc la vie très spéciale d’un étudiant-athlète, motivée par l’obtention d’un diplôme prestigieux et la préparation pour les matchs. En plus de cela ils doivent représenter le programme universitaire devant des étudiants passionnés au coeur de rivalités intenses avec d’autres universités. Pour certaines villes de l’autre côté de l’Atlantique, l’équipe du campus universitaire est la passion principale, plus encore que la NFL.

Une immersion dans le College Football

Il n’est pas étonnant que Jordan Avissey se soit reconnu dans ce personnage, car le film Safety met l’accent sur une immersion dans le College Football. Pour ce faire, l’équipe de tournage a mis le cap sur la très prestigieuse université de Clemson, où l’histoire se passe.

L’Université a mis tout en oeuvre pour que le film puisse être réalisé sur leurs locaux et ont ouvert la voie à l’enregistrement du film :

“lls nous ont très gentiment dit qu’ils aimaient ce projet, qu’ils aimaient Ray, et qu’ils nous autorisaient à tourner pendant une rencontre sportive”

Reginald Hudlin

Les équipes de tournage ont eu accès au terrain et à l’ensemble des installations du campus avant un match, cependant à cause de la retransmission en direct de ce dernier, les scènes sur le terrain ainsi que la fin du film ont dû être tournées en sept petites minutes et 20 secondes : pas le droit à l’erreur donc !

“On s’est probablement démenés davantage pendant ces sept minutes que sur le reste du tournage. Il nous fallait être d’une précision diabolique.

mark ciardi

Ce sont donc 185 figurants parmi lesquels 45 sur le terrain qui se sont mis à l’action devant cinq caméras sut le terrain et 13 dans les gradins. Le but était de capter l’atmosphère spéciale du stade de Clemson : le Memorial Stadium, encore connu sous de “Death Valley” : la vallée en la mort, en référence à la difficulté que représente affronter les Tigers à domicile.

Une histoire touchante

Ray est un excellent sportif et se donne également beaucoup au niveau scolaire, pour cause, à son arrivée à l’université il choisit de suivre un parcours complet ce qui est nettement plus demandant au niveau académique et plus difficile à coordonner avec les attentes sportives énormes autour de lui.

Cependant un événement au sein de sa famille va rendre sa tâche encore plus compliquée, car très vite il se rend compte que son petit frère a de mauvaises fréquentations depuis l’incarcération de leur mère. C’est alors qu’il décide de le prendre sous son aile et d’en assumer la responsabilité au sein de la résidence universitaire.

Grâce à l’aide de ses coéquipiers et de ses amis il s’occupe au prix de nombreux sacrifices de son petit frère. Ray va donc devoir se battre pour aider son frère tout en conservant son statut d’étudiant-athlète, dans une intrigue qui montre à quel point la communauté autour du joueur est importante et à quel point son succès est fragile et difficile.

Le producteur du film Mark Ciardi, très touché par ce combat s’est exprimé à ce sujet :

“Je ne me souviens pas avoir vu ce genre d’histoire auparavant, où quelqu’un s’occupe de son frère comme le feraient un père et une mère. Ray a dû prendre en charge un membre de sa famille, ce qui aurait découragé plus d’un jeune homme ou étudiant. Alors qu’il venait juste d’entrer à la fac, à un moment où il avait toute la vie devant lui, il a choisi de se consacrer pleinement à l’éducation de son jeune frère. C’était un énorme sacrifice. Mais il l’a fait, et c’était vraiment extraordinaire.”

mark ciardi

Pour le réalisateur du film, Reginald Hudlin, cette histoire est d’autant plus touchante qu’elle saura frapper un grand coup au sein ceux qui se battent pour avoir une existence meilleure dans des conditions, notamment économiques et sociales difficiles :

“Tous les jours aux États-Unis, des gens se retrouvent dans des situations impossibles. Comme vous le savez, la plupart des foyers américains ne peuvent pas faire face à une urgence financière de 400 $. Pour 400 $, tout s’effondre. Si vous vous cassez le coude ou si vous avez des frais inattendus, c’est fichu. Je pense donc que ce film parlera à tous ceux qui peinent à joindre les deux bouts, qui n’ont pas droit à l’erreur. Voilà un type comme eux, qui a travaillé dur, réalisé l’impossible et inspiré toute une communauté prête à le soutenir. Il l’a mérité, à force de persévérance.”

Si vous aimez le football, notamment le football universitaire, ce film saura vous convaincre, en tous cas il a convaincu la Fédération Française de Football Américain et deux joueurs français expatriés dans la grande NCAA : Junio Aho et Jordan Avissey. Si vous souhaitez regarder cette belle histoire, le film est disponible sur la plateforme de Streaming : Disney Plus.

AUTEUR : Damien Viottolo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :