Sean McVay impatient de retrouver Bill Belichick

Deux ans après la victoire des New-England Patriots 13 -3 face aux Los Angles Rams lors du Super Bowl LIII, les deux entraineurs se retrouvent jeudi soir au SoFi Stadium pour le match d’ouverture de la quatorzième semaine NFL

Un parfum de revanche…

La défaite en 2019 lors du Super Bowl LIII face aux Patriots (3-13) de Bill Belichick à certainement été l’expérience la plus difficile et la plus traumatisante de la carrière de Sean McVay. Pour sa deuxième année en tant qu’entraîneur-chef des Rams, l’homme originaire de Dayton dans l’Ohio s’était incliné tactiquement dans ce match à enjeux face à son homologue du soir. Laissant au passage le trophée Vince-Lombardi repartir pour la sixième fois du côté de la Nouvelle-Angleterre. Une expérience que Sean McVay n’a certes pas oublié, mais dont il veut se servir à l’avenir pour continuer à progresser. Comme il l’a déclaré en vidéoconférence à l’approche du match de jeudi :

« C’était quelque chose qui ne s’est pas passé comme prévu. Mais vous ne pouvez pas vous attarder là-dessus. Ce fut une nuit très humiliante pour moi, mais vous ne pouvez pas vous attarder là-dessus, il s’agit de savoir comment vous allez de l’avant, comment vous faites la transition.. Avec du recul, je ne pense pas avoir fait un assez bon travail pour que nous puissions être couronnés champions à ce moment là »

(Photo by Jamie Squire/Getty Images)

Il s’agit donc des premières retrouvailles entre ces deux franchises depuis cet affrontement mémorable au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta. Et, même s’il existe une tension particulière et presque émotionnelle liée a cette défaite, l’entraîneur de 34 ans assure être uniquement concentré sur la saison 2020 et la rencontre à venir. « Je ne vois pas les choses comme ça. Faisons un plan, soyons prêts à nous adapter et à nous motiver en conséquence » a simplement préféré répondre Sean McVay lorsque l’il a été interrogé sur la question d’une éventuelle revanche. Avant d’enchainer « Les gars ont fait beaucoup de très bonnes choses depuis le début de saison et nous sommes impatients de les affronter. C’est une grande équipe de football qui est vraiment très bien entrainée »

Place au présent

Les Rams sortent d’une victoire face aux Arizona Cardinals (38-28), ont remportés trois de leur quatre derniers matchs et affichent un bilan comptable de 8 victoires pour 4 défaites. Au moment d’affronter les New-England Patriots, les californiens vont pouvoir s’appuyer sur la cinquième meilleure défense de la ligue. En autorisant seulement 93,1 yards au sol en moyenne par match et seulement 198,3 yards à la passe, les coéquipiers d’Aaron Donald et de Jalen Ramsey impressionnent.

De leur côté, les Patriots (6-6) de Bill Belichick sont classés troisième de l’AFC Est et restent en course pour les playoffs. Ils viennent de remporter quatre de leur cinq derniers matchs, dont une victoire impressionnante 45-0 face aux Chargers dimanche dernier au SoFi Stadium. Les joueurs de Bill Belichick, qui ont d’ailleurs préféré rester dans le sud de la Californie afin de préparer au mieux ce rendez-vous, ont obtenu ce succès principalement grâce à la qualité de leurs équipes spéciales. Des petits détails que Sean McVay a bien évidement relevé, puisque c’est sur cet aspect là que l’entraîneur a insisté lors des entraînements :

« Ils arrivent toujours à trouver des positions avantageuses sur coups de pied et sur les relances des équipes spéciales, je l’avais toujours remarqué. Quand on regarde le match de dimanche (face aux Chargers), cela a vraiment été un avantage gagnant qui explique pourquoi le score était aussi déséquilibré à la fin. Mes gars doivent vraiment avoir conscience de cela car si nous ne sommes pas attentifs, ils nous le feront payer comme ils l’ont fait dimanche » et de conclure « Vous revenez à l’histoire de l’entraîneur Belichick, qui a commencé en tant que coordonnateur des équipes spéciales »

Des entraîneurs liés

A la tête des Rams depuis 2017, Sean McVay a par ailleurs indiqué que lui et son homologue Bill Belichick avaient développés une forte amitié au fil du années. Une relation qui a débuté initialement en raison du respect que le coach vétéran de 68 ans avait pour John McVay, ancien entraîneur des New-York Giants et grand-père de Sean. Il avoue même que Bill Belichick n’hésite pas à partager sa philosophie de coaching « C’est une personne de grande classe. Il a toujours été génial avec moi. J’ai énormément de respect pout tout ce qu’il a accompli » avant de préciser « Mais vous savez, nous sommes impatients de voir si nous pouvons rivaliser avec les Patriots »

Quant à Bill Belichick, l’entraîneur qui a guidé les Patriots à six titres NFL a préféré insisté sur le fait que même si de nombreux joueurs des Rams de l’équipe de 2018 étaient toujours sur la liste, il y avait surtout de nouveaux coordinateurs. Et comme à son habitude, il n’a pas souhaité s’étendre sur le passé « Nous nous concentrons sur le présent et ce que nous avons maintenant. On ne peut pas se servir de de ce qui s’est passé il y a quelques années » a-t-il simplement déclaré « Cela n’a pas vraiment d’importance en ce moment. Il y a quelques choses que nous pouvons regarder, mais je veux dire dans l’ensemble, la situation est différente car je dirais qu’il y a pas mal de joueurs différents »

Revanche, duel de coachs, choc de générations… peu importe l’appellation que l’on donne a ce match, cette affiche jeudi soir au SoFi Stadium risque d’être riche en enseignements.

Summary
Sean McVay impatient de retrouver Bill Belichick
Article Name
Sean McVay impatient de retrouver Bill Belichick
Description
Deux ans après la victoire des New-England Patriots 13 -3 face aux Los Angles Rams lors du Super Bowl LIII, les deux entraineurs se retrouvent jeudi soir au SoFi Stadium pour le match d'ouverture de la treizième semaine NFL
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.