Baker Mayfield dans l’histoire des Browns

PAR Sylvain Proulhac 07 DéCEMBRE 2020 Commenter

Cleveland file tout droit vers les playoffs après 18 ans d’attente grâce à une performance grandiose de leur quarterback Baker Mayfield. Retour sur une soirée historique pour la franchise de l’Ohio

Chose promise, chose due. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Baker Mayfield n’a pas menti, bien au contraire. Après la victoire de la semaine dernière contre les Jacksonville Jaguars (27-25) le quarterback de troisième année avait promis aux fans des Browns sur Twitter « Je peux être meilleur… et je le serai » En lançant quatre touchdowns en première mi-temps hier soir pour offrir la victoire aux siens face aux Tennessee Titans (41-35), Baker Mayfield a égalé un record d’équipe vieux de 69 ans. En effet le dernier quarterback de Cleveland a avoir réalisé une telle performance fut Otto Graham en 1951.

Baker Mayfield s’occupe de tout

Souvent décrié pour ses performances irrégulières depuis son entrée dans la ligue en 2018, le joueur passé par l’université d’Oklahoma à enfin répondu aux attentes en nous gratifiant hier de sa meilleure performance sous l’uniforme des Browns. 25 sur 33 à la passe, 334 yards et 4 touchdowns, sa ligne de statistiques est remarquable. Et pas contre n’importe qui, puisque ce sont les Titans qui ont subi les foudres du jeune quarterback.

Tout s’est passé en première mi-temps. On réduisait fréquemment Cleveland comme une équipe axée sur le jeu à la course, Baker Mayfield nous a prouvé le contraire. Il nous a offert un véritable récital de toute l’étendue de ses capacités : ballons minutieusement distribués à chaque receveur de sa ligne offensive, patient dans la poche, calme et serein en red zone, il en a même profité pour s’accorder un jeu inversé et être à la réception sur une passe de son coéquipier Jarvis Landry.

Le quarterback assure le show

Après avoir raté quelques lancers faciles dans la zone d’en-buts au cours des deux derniers matchs, Baker Mayfield s’est vengé et a lancé quatre passes de touchdowns lors des deux premiers quarts. En l’absence du receveur superstar O’Dell Beckham Jr (rupture des ligaments croisés du genou), ce sont les receveurs Jarvis Landry et Rashard Higgins, le tackle offensif Kendall Lamm mais également Donovan Peoples-Champ qui ont tous reçu une passe du quarterback. Ce qui a permis aux Browns de rejoindre les vestiaires en menant 38-7 à la pause.

En plus d’égaler un record de franchise, ce fût la deuxième fois cette saison que Baker Mayfield délivrait quatre touchdowns en une seule mi-temps. La première fois c’était lors de la victoire de Cleveland contre les Cincinnati Bengals en semaine sept (37-34). A titre comparatif, aucun autre quarterback ne l’a fait cette année. Et pour couronner le tout, avec 38 points inscrits en une mi-temps les Browns ont également établi un nouveau record de franchise.

Une performance saluée de tous

Le running-back Nick Chubb (18 portées, 80 yards et un touchdown hier) a rendu hommage à son quarterback dès la fin du match « Baker était en feu. C’est le gars que je connais. C’est le gars que les Browns de Cleveland connaissent. Il a été très bon pendant tout le math et nous a guidés vers la victoire » Ce fut ensuite au tour de son entraineur Kevin Stefanski de saluer la performance de son joueur « C’est le même gars pendant la semaine à l’entraînement que pendant les matchs. Il réfélchit beaucoup. Il fait des jeux à gauche et à droite et dans la poche. Il joue à un haut niveau, et il doit continuer à le faire. Nous comptons sur lui, et il le sait » Et, comme souvent, qui dit Cleveland dit LeBron James qui est toujours prompt à féliciter son équipe de coeur. Ce dernier n’ a d’ailleurs pas caché sa joie devant le spectacle proposé tout au long de la rencontre.

La seule ombre au tableau de cette prestation XXL pour le natif d’Austin restera le fumble concédé en toute fin de match, heureusement non préjudiciable à la performance de son équipe. Baker Mayfield en a profité pour remporter son cinquième match de suite et reste sur une série en cours de 156 passes sans aucune interception lors des six dernières rencontres (5-1).

18 ans d’attente

Avec un bilan de 9 victoires pour 3 défaites, la franchise de l’Ohio se rapproche grandement de cet objectif qui les fuit depuis maintenant 18 longues années : les playoffs NFL. En très bonne position donc, mais le quarterback de 25 ans préfère malgré tout rester prudent et concentrer « Ce n’est pas la fin de la saison. Ce n’est pas maintenant que nous allons nous arrêter. Nous n’avons pas prévu d’être 9-3. Il reste encore beaucoup de ballons, et le travail n’est pas terminé »

Même son de cloche pour son coéquipier Nick chubb « Je pense que les gens savent que nous sommes une bonne équipe maintenant quand nous jouons bien. C’est ce qu’on a fait aujourd’hui. Nous sommes sortis, et nous avons battu une bonne équipe. Nous devons utiliser l’élan et continuer d’aller de l’avant ». Si la prudence reste de rigueur, on ne peut s’empêcher de penser qu’entre la performance éblouissante de Baker Mayfield et les dernières sorties solides des Browns, tout cela augure d’une fin de saison qui pourrait se poursuivre au delà de la mi-janvier. Pour le plus grand bonheur de toute une équipe et de toute une ville.

AUTEUR : Sylvain Proulhac

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :