fbpx

NFL – Week 12 : Le Top 5 des rookies de la saison 2020

PAR Mickael Machado 03 DéCEMBRE 2020 Commenter

Nouvelle semaine, nouveau classement de nos jeunes rookies. Qui a brillé cette semaine ? Qui sera élu Rookie Of the Year ? On peut d’ores et déjà dire que nos leaders ont fait le travail lors de cette 12ème journée de compétition alors que du côté du bas du classement, on avait un affrontement entre Ceedee Lamb et Antonio Gibson et ce dernier a montré qu’il était le patron. Venez découvrir dès maintenant notre nouveau classement !

1. Justin Herbert (-)

Toujours au top de notre classement, Justin Herbert a le champ libre pour aller chercher le tire de Rookie Of the Year. Depuis la blessure de Joe Burrow pour le reste de la saison, il est sans conteste le meilleur quarterback rookie de la cuvée 2020.

Opposé à Josh Allen ce weekend, il enregistre une nouvelle défaite malgré un match correct de sa part. Il complète 31 passes sur 52 pour 316 yards lancés avec à la clé un touchdown mais aussi une interception. Une interception qui fait mal car elle intervient en toute fin de match alors que les Chargers avaient l’occasion de revenir à égalité.

Il demeure malgré tout le quarterback le plus fiable cette année lorsqu’il est sous pression avec un taux de passes complétées proche de son taux normal. Il est de loin le meilleur rookie dans ce domaine depuis 10 ans.

Malgré cette contre performance, Herbert reste le rookie le plus en vue depuis le début de la saison et il ne lui manque du’à traduire son talent par des victoires pour son équipe. Nul doute que cela viendra avec l’expérience.

Les statistiques de Justin Herbert :

  • 3 015 yards à 269 sur 402
  • 23 touchdowns + 3 touchdowns à la course
  • 7 interceptions
  • 100.9 de rating

2. Justin Jefferson (-)

Vikings wide receiver Justin Jefferson (18) motions to the teammates after beating the Titans defender on his way to the end zone in the third quarter of a NFL game at U.S. Bank Stadium in Minneapolis on Sunday, Sept. 27, 2020. The Titans beat the Vikings, 31-30. (John Autey / Pioneer Press)

Nous l’avons dit et redit mais Justin Jefferson est bien le meilleur receveur de cette sélection de rookies 2020. De plus en plus constant match après match, il a encore livré une belle performance ce weekend face aux Panthers avec sept réceptions et 70 yards au compteur.

Décisif durant le match, il ouvre le score sur un touchdown de 12 yards après un slant (course croisée) en plein centre du terrain. Il marque un second touchdown qui sera le point de départ de la remontée des Vikings pour aller chercher la victoire. Sur une passe côté droit, il évite le plaquage avant de plonger dans la endzone.

Meilleur receveur rookie en first downs gagnés (37), en réceptions de plus de 15 yards (24) et en yards gagnés par tracé, il entre dans la lignée des meilleurs receveurs rookies de l’histoire. Une comparaison sur le nombre de yards réceptionnés durant ses 11 premiers matchs le place même 3ème derrière notamment un certain Odell Beckham Jr. Les Vikings tiennent en tout cas une pépite.

Les statistiques de Justin Jefferson :

  • 52 réceptions, 37 first downs
  • 918 yards complétés
  • 6 touchdowns

3. Antonio Gibson (+2)

Nov 26, 2020; Arlington, Texas, USA; Washington Football Team running back Antonio Gibson (24) runs for a touchdown against the Dallas Cowboys during the second half at AT&T Stadium. Mandatory Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports

Tout simplement inarrêtable ce weekend face aux Cowboys ! Antonio Gibson a éclaboussé la rencontre de son talent. 20 courses, 115 yards et trois touchdowns pour l’ancien joueur de East Central, une performance incroyable ! Il rejoint ainsi un autre rookie dans l’histoire avec trois touchdowns le soir de Thanksgiving : Randy Moss.

Gibson a été très bon depuis le début de la saison et la clé de son succès tient surtout dans sa régularité au niveau des performances. A l’inverse d’un Clyde Edwards-Helaire ou d’un Chase Claypool par exemple, il ne joue pas au sein d’une équipe qui a le vent en poupe. Ses performances en sont d’autant plus remarquables.

Il lui reste dès à présent un mois pour refaire son retard sur ses deux principaux rivaux pour le ROY. Mais si sa fin de saison est aussi canon que ses derniers matchs, on peut parier qu’il pourrait ravir le trophée.

Les statistiques d’Antonio Gibson :

  • 139 courses, 33 first downs
  • 645 yards complétés + 233 yards réceptionnés
  • 11 touchdowns

4. Chase Claypool (-1)

Match mitigé pour Chase Claypool ce mercredi face aux Ravens. Il capte six ballons pour 52 yards gagnés et se place juste derrière Eric Ebron en yards réceptionnés sur cette rencontre. Il a aussi provoqué quelques pénalités adverses dont une sur une passe profonde pour un gros gain sur interférence de passe.

Le bémol a été le manque de touchdowns. Plusieurs fois sollicité, il a été à l’image de son équipe dans les moments chauds : approximatif. Difficile de lui en vouloir quand toute l’équipe était hier sur le même rythme. Un match qui doit servir de leçon pour la suite.

Claypool est toujours parmi les meilleurs receveurs rookies cette saison et on a hâte de le voir évoluer en playoffs. Il fait partie des receveurs les plus sollicités par son quarterback depuis plusieurs journées et il devrait gagner en importance d’ici la fin de saison.

Les statistiques de Chase Claypool :

  • 45 réceptions, 30 first downs
  • 611 yards complétés
  • 8 touchdowns + 2 à la course

5. James Robinson (New)

James Gilbert/Getty Images

Running back des Jacksonville Jaguars, James Robinson n’a pas cessé d’être bon cette saison. Moins en vue sur le début de saison dans notre classement et surtout éclipsé par des joueurs comme Chase Young ou Ceedee Lamb, il fait son apparition grâce à une régularité incroyable dans ses performances.

Ce weekend, il a signé 22 courses pour 128 yards gagnés et un touchdown. Il ajoute à sa prestation 31 yards réceptionnés à la passe et démontre sa polyvalence sur le front de l’attaque des Jaguars. Ses performances n’ont pas été récompensée du côté des victoires puisque son équipe affiche un bilan de 10 défaites pour une seule petite victoire.

Son impact est bien présent mais il faudra attendre que l’équipe se construise s’il veut un jour défendre ses chances en playoffs. L’arrivée dans un premier temps d’un quarterback sera indéniablement une urgence pour les Jaguars afin d’aider Robinson dans ses futurs conquêtes.

Les statistiques James Robinson :

  • 194 courses, 47 first downs
  • 890 yards complétés + 280 yards réceptionnés
  • 8 touchdowns
AUTEUR : Mickael Machado

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :