Où en sont les 10 premiers choix de la Draft NFL 2020 ?

Après un peu plus de deux mois de compétition, certains joueurs de la classe des rookies 2020 se sont démarqués voire même imposés au sein de leur franchise. L’heure est à l’évaluation pour les dix premiers choix de la dernière draft. Se sont-ils imposés dans la ligue ?

10. Jedrick Wills Jr, OL (Cleveland Browns)

Le joueur de ligne offensive s’est confortablement installé sur le côté de la ligne des Browns. Sélectionné par Cleveland pour construire la ligne offensive autour de Baker Mayfield, Wills a débuté chacune des dix rencontres disputées par les Browns cette saison. Au total, il a participé à 97,8% des snaps offensifs de la franchise de l’Ohio. L’ancien joueur de l’Université d’Alabama semble parti pour s’installer dans la durée à Cleveland.

9. C.J Henderson, CB (Jacksonville Jaguars)

Le defensive back en provenance de l’université de Floride était considéré avant la Draft comme l’un des tous meilleurs de cette promotion 2020. Destiné à être sélectionné dans les 5 premiers choix, il était avec son homologue Jeff Okudah, l’un des meilleurs cornerbacks de ce cru 2020. Ce sont les Jaguars de Jacksonville qui ont sélectionné Henderson. Le joueur réalise une première saison assez satisfaisante. Il souffre néanmoins du manque d’efficacité de sa franchise qui réalise une saison cauchemardesque (1-9). Il a débuté chacun des 8 matchs qu’il a joué pour sa franchise et a participé à 59% des jeux défensifs.

  • Ses statistiques: 8 matchs joués, 36 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception, 6 passes défendues

8. Isaiah Simmons, LB (Arizona Cardinals)

Simmons appartient à une nouvelle génération de linebacker. Plus grand, plus rapide, plus agile. Il peut être utilisé à plusieurs postes en défense. Pour rusher le quarterback, défendre face à la course ou même face à la passe lors de tracés profonds. C’est un joueur promis à un grand avenir au sein de la ligue. Sélectionné par les Cardinals de l’Arizona, il a participé aux 10 matchs de son équipe. Il est cependant utilisé en rotation de De’vondre Campbell. Il a débuté 5 matchs et a participé à 28% des jeux défensifs des Cardinals.

  • Ses statistiques: 10 matchs joués, 30 plaquages, 1 sack, 1 interception, 1 passe défendue

7. Derrick Brown, DT (Carolina Panthers)

Brown était décrit avant la Draft comme une véritable force de la nature. Le defensive tackle en provenance de l’université d’Auburn, a impressionné par sa domination sur la ligne offensive adverse durant sa carrière universitaire. Il est sélectionné par les Panthers de la Caroline qui manquaient à l’époque cruellement de joueur performant à ce poste suite au départ de Dontari Poe. Brown a débuté les 11 matchs de son équipe cette saison et a participé à 67,7% des jeux défensifs. Il n’a pas réellement marqué de son empreinte son entrée de la ligue mais aura à prouver la saison prochaine, que sa franchise a eu raison de le sélectionner.

  • Ses statistiques: 11 matchs joués, 25 plaquages, 0 sack, 5 coup sur le quarterback

6. Justin Herbert, QB (Los Angeles Chargers)

Herbert est sans doute l’une des révélations de la promotion 2020. Titulaire dès la deuxième journée suite à la blessure de Tyrod Taylor, Herbert a prouvé qu’il avait les épaules d’un quarterback titulaire puisqu’il n’a plus cédé sa place depuis. Malgré les grandes difficultés de sa franchise depuis le début de la saison (3-7), il mène son attaque avec beaucoup de réussite et à gagner le cœur des supporters des Chargers.

  • Ses statistiques: 9 matchs joués, 2699 yards à la passe, 68 % de passes complétées, 22 touchdowns, 6 interceptions

5. Tua Tagovailoa, QB (Miami Dolphins)

(AP Photo/Jack Dempsey)

Tagovailoa revient de loin. Il y a un peu plus d’un an, une grave blessure à la hanche avec son université d’Alabama l’envoie loin du football et de la NFL. Mais c’est sans compter sur sa détermination à revenir sur le terrain. Tagovailoa s’immisce dans les 5 premiers de cette Draft et est sélectionné par le Dolphins de Miami. A la recherche d’un quarterback suite à l’échec Josh Rosen et l’âge de Fitzpatrick. Tua a petit à petit pris la place de titulaire et montre qu’il a l’étoffe d’un QB1. Il a remporté 3 des 4 matchs qu’il a débuté et n’a toujours pas subi la moindre interception. L’attaque des Dolphins est revigorée grâce à l’apport d’un joueur comme Tagovailoa.

  • Ses statistiques: 5 matchs joués, 602 yards, 61,9 % de passes complétées, 6 touchdowns, 0 interception

4. Andrew Thomas, OL (New York Giants)

A l’image de Jedrick Wills à Cleveland, les Giants ont sélectionné Thomas afin de reconstruire sa ligne offensive autour de Daniel Jones. Il a débuté 9 des 10 matchs de sa franchise cette saison. En effet, il a été enlevé des titulaires face à Washington après un retard dans un réunion de l’équipe dans la semaine. Thomas est impliqué dans peu de pénalités (4) et montre son exemplarité sur la ligne des Giants. Un choix d’avenir pour les Giants.

3. Jeff Okudah, CB (Detroit Lions)

Okudah semble respecter les attentes que sa franchise avait sur lui. Okudah est l’un des meilleurs cornerbacks au niveau universitaire et il était destiné à être sélectionné très tôt dans cette Draft. À Detroit, Okudah a débuté sa carrière professionnelle en retard suite à une blessure en début de saison. Il a participé à 9 matchs et a été titularisé à 6 reprises, participant ainsi à 72,2% des jeux défensifs des matchs qu’il a joué cette saison. Il est très présent sur les plaquages et montre qu’un cornerback ne recule pas face aux contacts. La deuxième saison d’Okudah sera celle de la confirmation.

  • Ses statistiques: 9 matchs joués, 47 plaquages, 1 interception, 2 passes défendues

2. Chase Young, DE (Washington Football Team)

(AP Photo/Bill Kostroun)

Young est le monstre de physique de cette Draft 2020. 1m96, 120 kg, une véritable arme défensive. Il s’inscrit dans la lignée des defensive ends d’Ohio State comme les frères Bosa. Young est destiné à devenir une superstar de la NFL. La ligue est extrêmement friand de joueur de cette stature. Cette saison, il a disputé 9 matchs en étant toujours titularisé, ce qui représente 72,5% des jeux défensifs disponibles. Il est suppléé la plupart du temps par Ryan Kerrigan. Young va devenir un véritable symbole du defensive end de la NFL avec des joueurs comme Nick Bosa ou Myles Garrett.

  • Ses statistiques: 9 matchs joués, 25 plaquages, 3,5 sacks, 2 fumble forcés

1. Joe Burrow, QB (Cincinnati Bengals)

Burrow est l’arme offensive dont les Bengals avait besoin. Le choix Burrow lors de la Draft 2020 était prédestiné. Le dernier vainqueur du championnat national universitaire a montré qu’il avait le profil d’un quarterback NFL. Malgré un record très négatif (2-7-1), sa franchise compte sur lui en tant que visage de la franchise. Burrow a pris place à tous les snaps offensifs de son équipe. Sa blessure récente au genou va l’écarter des terrains jusqu’à la fin de la saison et va causer beaucoup de torts à son équipe. Son retour l’an prochain sera extrêmement scruté et il faudra se montrer toujours convaincant pour l’ancien QB de LSU.

  • Ses statistiques: 10 matchs joués, 2688 yards à la passe, 65,3 % de passes complétées, 13 touchdowns, 5 interceptions
Summary
Où en sont les 10 premiers choix de la Draft NFL 2020 ?
Article Name
Où en sont les 10 premiers choix de la Draft NFL 2020 ?
Description
Analyse du parcours de chaque joueurs sélectionnés dans les dix premiers choix de la Draft NFL 2020.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.