College Football : les résultats de la Week 12

18 matchs annulés/reportés, les Sooners d’Oklahoma se remettent en cours pour le titre de champion de la Big12, Ohio State résiste au comeback des Hoosiers, Les Ducks de Oregon survivent de justesse face à UCLA, Michigan gagne enfin un premier match et Penn State est en plein crise! Pendant ce temps Alabama continue sa promenade de santé.

Voici en quelques lignes le programme du tour d’horizon des matchs de la 12ème journée de football universitaire.

Liberty (#21) 14 – 15 NC State

AP Photo

La belle histoire du petit poucet s’est arrêté en Caroline du Nord face aux Wolpacks de NC State.

Au terme d’un match ultra-défensif, les Flames de Liberty (#21) se sont inclinés d’un petit point. Malgré trois turnovers sur le match (3 interceptions), les Flames ont quasiment fait la course en tête toute la rencontre, se faisant rattraper en milieu de 4ème quart-temps.

Et au prix d’un drive un peu brouillon, les Flames pensaient avoir fait le plus dur en se mettant à portée d’un field goal à près d’une minute de la fin. C’était sans compté sur la défense du Wolfpack qui en avait bien décidé autrement et qui réussit à bloquer la tentative de field goal.

Le bal est terminé pour l’équipe cendrillon de l’année 2020 qui devrait se voir sortir du top 25 après cette courte défaite. Mais gageons qu’on devrait les voir repointer le bout de leur nez avant la fin de l’année ou, espérons le pour la beauté du football, dans les années à venir!

Au rang des performances:

  • RB Zonovan Knight (NCST): 14 portées, 96 yards, 2 TDs

Michigan 48 – 42 Rutgers (3OT)

Getty Images

Que ce fut difficile d’aller chercher une première victoire pour les Wolverines du Michigan et son coach Jim Harbaugh. Il a fallut trois périodes de prolongations supplémentaires pour y arriver, rien que ça. Loin d’être rassurant mais au moins la première victoire est là.

Pour se faire, il aura fallu que le QB titulaire Joe Milton cède sa place à Cade McNamara qui a été ravi de vêtir le costume de sauver de la faculté du Michigan. Auteur d’une prestation exemplaire, 4 TDs à la passe et 260 yards, il a réussi à remettre les Wolverines dans le droit chemin et surtout sur le chemin de la victoire.

Est ce la fin du cauchemar pour Jim Harbaugh et ces troupes? Nous ne pensons pas, en face, c’était une médiocre équipe de Rutgers avec une seule victoire au compteur… Et il reste à affronter Penn State (qui vous vouloir se sortir de l’ornière), Maryland (équipe surprise de la Big Ten cette année) et les invincibles Ohio State. Difficile programme pour un coach dont la tête est mise à prix…

Au rang des performances:

  • QB Cade McNamara (MICH): 27/36 passes complétées, 260 yards, 4 TDs, 1 TD à la course

Cincinnati (#7) 36 – 33 UCF

USA TODAY SPORTS

Quel match! Quelle intensité pour cette rencontre au sommet au sein de la conférence ACC!

Menés jusqu’au début du 4ème quart-temps, on a longtemps cru que les Bearcats de Cincinnati (#7) n’arriveraient pas à se défaire des coriaces Knights de UCF! Mais le QB Desmond Ridder en avait décidé autrement visiblement.

Auteur d’une très belle performance, avec 2 TDs à la passe et 2 TDs à la course sur le match, dont un de chaque dans le 4ème quart temps, il a permis aux Bearcats de rester dans la course aux playoffs cette année.

QB Desmond Ridder mérite à lui tout seul cette victoire tant il a semblé ne jamais paniquer et maitriser totalement son football. De quoi se voir décerner les honneurs, au moins, dans la conférence ACC en fin d’année.

Les Bearcats sont donc toujours invaincus cette année, avec un bilan de 8-0, ce qui ne leurs étaient plus arrivé depuis 2009. Ils devraient vraisemblablement grappiller une ou deux places au sein du top 25.

Au rang des performances:

  • QB Desmond Ridder (CIN): 21/32 passes complétés, 338 yards, 2 TDs, 14 portées, 57 yards, 2 TDs
  • WR Marlon Williams (UCF): 8 réceptions, 97 yards, 2 TDs

Kentucky 3 – 63 Alabama (#1)

AP Photo

La surprise n’a pas eu lieu… Bien au contraire! L’ogre Alabama (#1) n’a fait qu’une bouchée des Wildcats de Kentucky. Et même si les Wildcats ont presque réussi à faire illusion sur le premier quart-temps, où ils n’étaient menés que de quatre petits points…

Et puis le Crimson Tide s’est mis en route, et là, impossible pour la modeste équipe des Wildcats d’offrir la moindre résistance.

Emmenés par le duo de running-back Najee Harris et Jase McClellan, le jeu au sol a complétement enfoncé la défense des Wildcats, avec, au total, 5 TDs au sol… Époustouflant!

Le QB Mac Jones, en course pour le trophée Heisman, n’a pas eu à forcer son talent pour accompagner ces coéquipiers vers la victoire, malgré une interception qui vient noircir un peu le tableau.

Qui pourra donc stopper Alabama (#1) cette année? Peut-être personne…

Au rang des performances:

  • RB Jase McClellan (ALA): 10 portées, 99 yards, 1 TD
  • RB Najee Harris (ALA): 13 portées, 83 yards, 2 TDs

UCLA 35 – 38 Oregon (#11)

AP Photo

On pensait UCLA loin d’avoir les arguments pour pouvoir rivaliser avec les Ducks de Oregon et se con coach Chip Kelly, de retour au poste cette année. C’est d’ailleurs l’excès de confiance des Ducks qui a permis aux Bruins de UCLA se faire sensation sur ce match.

Que l’on soit d’accord, ce sont les Ducks de Oregon (#11) qui, au final, repartent avec la victoire, mais l’équipe qui a montré le plus ce sont biens les Bruins de UCLA qui ont réussi la prouesse d’être toujours dans le match malgré 4 turnovers ( 2 INT et 2 fumbles perdus). Incroyable!

L’attaque au sol des Ducks a été complètement inexistante sur ce match, 88 yards gagnés sur le match, il aura fallu un grand QB Tyler Shough, auteur de 3 TDs à la passe et de 334 yards, pour permettre aux Ducks de se sortir « vivant » de ce match.

Avec un calendrier « plutôt » facile jusqu’à la fin de la saison, il va falloir très vite rassurer pour les hommes de Chip Kelly s’ils veulent essayer de jouer un rôle dans le haut du tableau!

Wisconsin (#10) 7 – 17 Northwestern (#19)

Getty Images

Les Wildcats de Northwestern (#19) créent la sensation en arrêtant les Bagders du Wisconsin (#10). Avec une véritable démonstration défensive les Wildcats ont littéralement éteint QB Graham Mertz. Concédant cinq turnovers sur le match, 3 interceptions et 2 fumbles perdus, les Bagders ont payé cher leurs erreurs.

Et pourtant, Wisconsin (#10) a produit plus de yards en attaque que ces adversaires du soir, 366 yards contre 263 yards.

Les Badgers ont complétement bafoué le football auquel ils nous avaient habitué jusqu’à présent, gâchant stupidement des occasions qui leur aurait permis de prendre largement les devants.

Les Wildcats, un peu en manque d’efficacité offensive, n’avaient qu’à profiter de ces erreurs pour engranger les quelques points suffisants pour garder l’avantage au tableau d’affichage.

Au rang des performances:

  • DEFENSE (NW): 84 placages, dont 7 pour perte, 3 sacks, 3 interceptions, 2 fumbles recouverts

Oklahoma State (#14) 13 – 41 Oklahoma (#18)

AP Photo

Cette rivalité, dont c’était le 115ème match, surnommée « Bedlam series » n’a pas apporté le match tendu que l’on attendait entre les Cowboys et les Sooners. Bien au contraire.

Très rapidement, et sous la houlette du talentueux QB Spencer Rattler, les Sooners ont pris les rennes du match, sans jamais les lâchés.

Les Cowboys perdent pied depuis leur défaite contre Texas et se sont vu infligés une véritable gifle ce week-end. Complétement en manque d’inspiration en attaque, ni QB Spencer Sanders, ni RB Chubba Hubbard n’ont réussi à montrer le chemin du possible révolte dans ce match.

Il faut dire que la défense des Sooners a montré un visage que l’on ne lui connaissait pas jusqu’à présent, limitant l’attaque des Cowboys a 168 yards à la passe et seulement 78 yards à la course. Du jamais vu!

Les Cowboys n’ont jamais été en mesure d’inquiéter les Sooners pendant ce match, dont la maitrise en fait le match référence pour le programme d’Oklahoma. Grâce à cette victoire les coéquipiers du QB Spencer Rattler se repositionne en force pour accéder à la finale du championnat de la Big 12. Où tout le monde imagine une alléchante affiche entre les Sooners et les Texas Longhorns, rivalité ô combien importante.

Au rang des performances:

  • QB Spencer Rattler (OU): 17/24 passes complétées, 301 yards, 4 TDs, 7 portées, 14 yards, 1 TD

Indiana (#9) 35 – 42 Ohio State (#3)

AP Photo

C’était notre affiche de la semaine et quel match! La Big 10 nous a offert ce qu’il se faisait de mieux en ce moment!

QB Justin Fields commençait le match sur le chapeau de roue avec un touchdown en deux passes tentées. Mais le jeu aérien des Buckeyes s’est vite grippé et on a pu assisté à la première interception de la saison du QB Justin Fields au bout de quelques minutes de jeu. Il s’est d’ailleurs fait intercepter trois fois sur le match, incroyable pour le joueur, qui, avec cette ombre au tableau, perd en grande partie la possibilité de gagner le trophée Heisman cette année! Incroyable!

Mais comme dans tous les grandes équipes, quand un secteur du jeu piétine, c’est l’autre qui prend le relais. En l’occurrence, le jeu au sol des Buckeyes a réussit à faire la différence tout au long du match en enfonçant littéralement la ligne des Hoosiers de Indiana (#9), engrangeant 307 yards!

Et que dire de la défense des Buckeyes qui a balayé tous les doutes que l’on pouvait encore avoir sur elle en cantonnant l’attaque au sol des Hoosiers à -2 yards (oui oui!!!) sur l’ensemble du match!!!

Le score à la mi-temps était de 28 – 7 pour les Buckeyes et on pensait le match entériné pour les Hoosiers.

C’était sans compter sur l’orgueil de l’équipe d’Indiana qui a réussi à revenir dans le match et à nous faire croire qu’elle allait pouvoir passer devant au cours du 4ème quart temps.

Mais la défense des Buckeyes réussit à stopper l’infatigable QB Michael Penix Jr sur le dernier drive du match scellant ainsi la victoire du programme de Ohio State (#3). Grandiose!

Au rang des performances:

  • QB Michael Penix Jr (IU): 27/51 passes complétées, 491 yards, 5 TDs, 1 INT
  • WR Ty Fryfogle (IU): 7 réceptions, 218 yards, 3 TDs
  • RB Master Teague III (OSU): 26 portées, 169 yards, 2 TDs

Les autres matchs du Top 25:

  • Florida (#6) 38 – 17 Vanderbilt
  • North Alabama 14 – 66 BYU (#8)
  • Mississippi State 24 – 31 Georgia (#13)
  • Appalachian State 23 – 34 Coastal Caroline (#15)
  • Kansas State 0 – 45 Iowa State (#17)
  • USC (#20) 33 – 17 Utah
  • Tennessee 17 – 30 Auburn (#23)
  • Tulane 24 – 30 Tulsa (#25)
Summary
College Football : les résultats de la Week 12
Article Name
College Football : les résultats de la Week 12
Description
Voici en quelques lignes le programme du tour d'horizon des matchs de la 12ème journée de football universitaire.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.