La hausse des salaires en NBA profite aussi aux rookies

Malgré un salary cap stagnant l’année prochaine, les salaires en NBA ont explosé depuis le début de ce millénaire. Les stars gagnent d’avantage mais les rookies aussi. L’observatoire du sport Business a dévoilé une infographie très intéressante sur cette évolution.

https://twitter.com/WDevauchelle/status/1329757775203807232

Prenons l’exemple de notre français Killian Hayes, drafté en 7ème position cette année. La saison prochaine, il est éligible à un salaire de 4,422 millions de dollars (en se basant sur 100% du rookie scale). En 2010, Greg Monroe, drafté par les Pistons en 7ème place n’était éligible qu’à 2.331 millions de dollars. Nous avons donc une augmentation de 89.7%.

La hausse des droits TV, le prix des billets ont permis aux franchises d’engranger toujours plus de revenus. Mais cette hausse profite généralement aux grosses stars, créant un gap important au sein même des effectifs. Ces écarts ont été criants lors de la pandémie de Covid-19. Elle a mis en lumière les joueurs ayant les moyens de pouvoir s’entrainer à la maison et ceux qui n’ont pas eu la possibilité de toucher un ballon.

Summary
La hausse des salaires en NBA profite aussi aux rookies
Article Name
La hausse des salaires en NBA profite aussi aux rookies
Description
L'observatoire du sport Business a dévoilé une infographie très interessante sur cette évolution.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.