Quel bilan pour cette Draft NBA 2020 ?

Nos agents NBA ont analysé les choix des franchises lors de cette draft NBA 2020 et dressent un bilan des choix du premier tour.

Détroit Pistons : place à la reconstruction

C’est une des bonnes surprises de cette draft NBA 2020. Les Pistons ont, par le biais d’échanges, récupéré pas moins de 3 choix dans les 20 premiers lors de ce premier tour. Ils récupèrent donc Killian Hayes, Isaiah Stewart et Saddiq Bey.

L’addition de Killian Hayes est un réel bon choix pour les Pistons. Tout d’abord, le meneur français sera sous la tutelle d’un autre meneur exceptionnel : Derrick Rose. Ensuite, c’est un formidable athlète doté d’un très bon shoot. Son profil de créateur va grandement aider les Pistons, qui jusqu’alors pêchaient un peu dans ce secteur. Killian Hayes a tout pour réussir et devenir un grand de cette ligue.

Avec Stewart et Bey, les Pistons ont choisi des joueurs qui ne seront sans doute pas de grandes stars mais pour lesquels les qualités physique et technique (pour Bey), sont indéniables.

Les choix cohérents

Cette Draft n’était pas évidente compte tenu du contexte sanitaire de 2020. Les franchises n’ont pas pu observer comme d’habitude leurs prospects. Mais certaines d’entre-elles ont fait un choix cohérent.

Les Golden State Warriors

Tout le monde s’attendait à ce que les Warriors échangent leur place contre un joueur déjà en place. Et bien non, ils ont fait le pari de choisir un joueur dont les qualités manquaient à l’appel la saison dernière. Avec James Wiseman, les Warriors ajoutent de la taille et du physique dans leur raquette. Wiseman est déjà prêt à avoir un impact immédiat dans la NBA. Bien sûr la potentielle blessure de Klay Thompson contre-balance cette arrivée. Mais les Warriors sont sans doute à nouveau des prétendants au titre l’été prochain.

Les Charlotte Hornets

Les Hornets ont clairement fait le meilleur choix pour eux. LaMelo Ball peut devenir le meilleur de sa classe de draft si tout se passe normalement. C’est le joueur le plus talentueux de cette Draft NBA 2020 et Charlotte en avait besoin. Il possède une excellente vision, un QI basket sans doute au dessus de la moyenne. Il est aussi capable d’organiser le jeu et de shooter. À son âge, regrouper toutes ces qualités est exceptionnel. Les Hornets se donnent une bonne boufée d’air pour la saison prochaine.

Les New-York Knicks

Les Knicks avaient besoin d’un joueur doué offensivement. Obi Toppin comble ce manque. Adroit à trois points, capable de marquer au post, Toppin sera un très bon complément de RJ Barret et Mitchell Robinson. Défensivement, il a des progrès à faire. Mais sous la houlette de Tom Thibodeau, cet aspect du jeu de Toppin ne peut que progresser.

On ne les attendait pas si haut

Comme dans toute Draft, certains joueurs ont vu leur noms à un moment où on ne les attendait pas forcément.

Patrick Williams (N°4 Chicago Bulls)

Dans un profil 3-and-D, Williams n’est pas le premier nom auquel nous aurions pu penser durant cette Draft. Devin Vassel, drafté par les Spurs en 11ème position, aurait été un choix plus logique. Williams n’est pas forcément un très bon shooter à 3 points. Certes son physique et son shoot ont convaincu les Bulls lors des entretiens mais il n’a sans doute pas le niveau pour être une star dans une franchise. Il sera sans doute un très bon joueur avec un rôle bien défini. Mais en 4ème place, on s’attend plutôt à un futur franchise player.

Jalen Smith (N°10 Phoenix Suns)

Pourquoi avoir choisi un pivot alors que vous avez déjà DeAndre Ayton ? Jalen Smith n’était pas attendu avant la toute fin du premier tour voire même au second tour de cette draft. Son manque de mobilité latérale est assez dommageable pour ce poste. Certes, il possède une capacité de contre élevée, mais ce choix est un peu incompréhensible de la part des Suns. L’avenir nous dira si les Suns auront utilisé leur choix à bon escient.

Et nos français ?

C’est un peu la déception pour le clan français. Certes Killian Hayes est le premier européen de cette draft mais Theo Madelon a chuté hors du premier tour. Il a été sélectionné en 34ème position et a été directement envoyé à Oklahoma.

Théo Madelon avait été projeté entre la 10ème et la 20ème place par les observateurs américains. Ce début de deuxième tour de Draft est donc une surprise.

Autre français présent, Killian Tillie n’a lui pas été drafté hier soir. Il a cependnant signé un contrat « two-way » avec les Grizzlies. Il pourra donc faire ses grands débuts en NBA la saison prochaine.

Summary
Quel bilan pour cette Draft NBA 2020 ?
Article Name
Quel bilan pour cette Draft NBA 2020 ?
Description
Nos agents NBA ont analysé les choix des franchises lors de cette draft NBA 2020 et dresse un bilan des choix du premier tour.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.