Les faits marquants de la semaine 10 en NFL

A chaque semaine ses nouvelles vérités. Entre un « ave maria » en triple couverture, un touchdown de 98 yards à la course et un Big Ben toujours aussi grand, retour sur cette nouvelle semaine riche en enseignements.

DeAndre Hopkins est magique. On est dans le dernier quart-temps du match. Les Buffalo Bills de Josh Allen mènent alors 30 à 26 au State Farm Stadium. Il reste seulement 34 secondes à l’horloge et 75 yards à parcourir jusqu’à la end-zone. C’est le moment choisi par les Cardinals pour nous offrir l’action de la semaine. Tout d’abord, deux passes successives de respectivement 14,9 yards et de 9 yards complétées pour remettre Arizona sur la ligne des 43 yards adverses. Puis sur quatrième tentative, le quarterback de seconde année Kyler Murray lance une passe « hail mary » de 50 yards. Cette passe trouve un DeAndre Hopkins au milieu de trois adversaires dans la end-zone pour nous offrir un touchdown d’anthologie. La prise est remarquable et offre aux Cardinals la victoire après une fin de match palpitante (32-30)

Ronald Jones II revanchard

Ronald Jones II avait des choses à prouver. Il faut croire que l’humiliation de la semaine dernière face aux Saints de la Nouvelle-Orléans (3 -38) a eu le mérite de rappeler aux Buccanneers l’existence du jeu au sol et de leur running back Ronald Jones II.

Ce dernier a joué un rôle majeur sur la victoire (46 -23) des siens sur le terrain des Carolina Panthers. Il affiche un beau bilan avec 192 yards en 23 portés mais une action de jeu a marqué les esprits. Au milieu du troisième quart et alors que son équipe est en position très inconfortable, Ronald Jones II récupère le ballon sur sa ligne des 2 yards. Il traverse la défense des Panthers et parcourt les 98 yards restant pour marquer le touchdown. Ce touchdown lui permet ainsi de rentrer dans le cercle très fermé des joueurs (quatre seulement) ayant marqué un TD de 98 yards ou plus dans l’histoire de la NFL, selon Pro Football Reference.

Tua Tagovailoa toujours invaincu

Le futur des Dolphins s’écrit sous nos yeux. Le choix de passer de Ryan Fitzpatrick à Tua Tagovailoa au poste de quarterback à un moment de la saison où les Dolphins jouaient plutôt bien fut accueilli avec quelques interrogations. Mais, après trois victoires de suite pour le quarterback rookie, on comprend aujourd’hui clairement les intentions de la franchise floridienne. La dernière en date hier face aux Los Angeles Chargers dans un duel des rookies face à Justin Herbert. Et même si les statistiques de Tua Tagovailoa n’ont pas été époustouflantes (15/25 à la passe, 169 yards et 2 touchdowns), il peut dorénavant progresser sereinement. Cette équipe de Miami réalise, grâce à cette cinquième victoire consécutive, une très bonne saison.

(ALLEN EYESTONE / THE PALM BEACH POST)

Des joueurs de Washington trop indisciplinés

Chase Young se loupe complètement. Il reste moins de 10 secondes hier soir dans un match serré entre les Lions et Washington. Matthew Stafford, le quarterback de Detroit, lance une passe de dernière chance depuis sa propre ligne des 35 yards en direction de la end-zone, sans succès. On se dirige donc vers les prolongations.

Sauf que la recrue défensive de Washington Chase Young effectue un plaquage en retard et jette Stafford au sol. Résultat, entre la pénalité obtenue et une passe du quarterback de 6 yards pour Marvin Jones ,les Lions se retrouvent en position de coup de pied de 59 yards. Une aubaine transformée par le vétéran Matt Prater pour son centième match avec la franchise. Pour Washington, qui avait remonté un déficit de 24-3 et s’écroule en toute fin de match sur une telle erreur de Chase Young, la désillusion doit être énorme.

Mais où est passé la défense des Seahawks ?

La défense de Seattle n’est pas seule responsable. On sait tous que la défense permissive des Seahawks est leur gros point faible cette saison. Mais hier, dans la défaite face aux Rams (23 -16) au SoFi Stadium, c’est principalement l’attaque qui a été absente. Le quarterback star de la franchise Russell Wilson a réalisé son pire match de la saison avec 22 passes complétées sur 37, 248 yards, 0 touchdown. Mais surtout deux interceptions qui font très mal.

De son côté le receveur D.K Metcalf n’a effectué que deux réceptions pour 28 yards. Et c’est donc là une troisième défaite sur les quatre derniers matchs pour les Seahawks. Ils se retrouvent dorénavant à égalité avec les Rams et les Cardinals dans la NFC Ouest.

Dans ce contexte le prochain match face aux Arizona Cardinals s’annonce déjà comme crucial dans la course aux playoffs.

Big Ben toujours au top

Ben Roethlisberger toujours présent. Le quarterback vétéran de 38 ans des Steelers n’a pas été autorisé à entrer au centre d’entrainement toute la semaine. La franchise l’avait placé sur la liste de réserve Covid-19. Et visiblement cela n’a pas eu beaucoup d’importance tant il a dominé la défense des Bengals avec 333 yards et quatre touchdowns.

Avec les connections longues distances réussies avec Dionte Johnson (6 réceptions / 116 yards), Juju Smith-Schuster (9 réceptions / 77 yards) et le rookie Chase Claypool (4 réceptions / 56 yards), Pittsburgh déroule son jeu et Big Ben en est le chef d’orchestre. Toujours invaincus cette saison les Steelers affiche donc un bilan de 9-0. Ils espèrent aller chercher la barre symbolique des dix victoires contre les Jaguars de Jacksonville la semaine prochaine.

Les Ravens ne dominent plus

Les Baltimore Ravens déçoivent. Les chiffres interpellent. Les Ravens ont perdu deux de leurs trois matchs depuis leur semaine de repos. Ils n’ont plus l’attaque explosive qui nous exaltait tant.

Dans la défaite de dimanche soir 23-17 face aux Patriots , Baltimore a été limitée à 115 yards en 28 courses. Le retour attendu suite à une blessure à la cheville de Mark Ingram n’a rien changé (seulement 5 yards). Le quarterback MVP de la saison dernière Lamar Jackson (24 /34 passes / 249 yards / 2 touchdowns lancés et une interception) n’arrive donc toujours pas à trouver la solution lorsque son équipe est derrière au score.

Il en est désormais à zéro victoire pour six défaites quand son équipe est menée de 10 points dans le match. Au vu des résultats récents, même s’il est évidement beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions, les Ravens vont devoir trouver des solutions rapidement s’ils ne veulent pas aller au-devant de grandes désillusions.

Summary
Les faits marquants de la semaine 10 en NFL
Article Name
Les faits marquants de la semaine 10 en NFL
Description
A chaque semaine ses nouvelles vérités. Entre un "ave maria" en triple couverture, un touchdown de 98 yards à la course et un Big Ben toujours aussi grand, retour sur cette nouvelle semaine riche en enseignements.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.