Vers une nouvelle expansion en NBA ?

Les Seattle SuperSonics, aujourd’hui devenu le Thunder d’OKC / Kevin C. Cox, Getty Images

Ça y est, la prochaine saison de NBA va débuter le 22 décembre prochain. Un peu plus de 2 mois après le match 6 des Playoffs entre les Lakers et le Heat, les joueurs seront donc déjà de retour sur les parquets. Ce match 6 a également marqué la fin de la bulle à Orlando, synonyme de réussite – autant sportive que financière – de la Ligue pour limiter les pertes liées au Covid-19. Mais est-ce réellement assez pour aider les franchises à redresser la barre dans les prochains mois ? Une seconde option serait envisageable pour la NBA, option qui aurait de nombreuses répercussions positives.

L’économie en danger

Les pertes financières dues au Covid-19 sont très importantes pour la NBA. Les salles étant orphelines de leurs fans, l’économie en prend un sacré coup. Une solution, déjà envisagée depuis plusieurs années déjà, pourrait alors refaire surface : l’expansion. L’ajout d’une nouvelle équipe pour accompagner les 30 franchises déjà présentes serait bénéfique pour l’organisation américaine. En 2017 déjà, Adam Silver s’était exprimé sur le sujet : « À un certain point, c’est inévitable, nous allons chercher à effectuer une expansion. Ça a toujours été le cas dans cette ligue, et Seattle sera sans aucun doute sur la short list », avait-il expliqué. Seattle, ancienne maison des SuperSonics entre 1967 et 2008, pourrait alors faire son grand retour au sein de la NBA.

Une expansion lucrative

Une expansion ferait un grand bien aux caisses de la Ligue. Il faut savoir qu’une équipe doit s’acquitter du prix moyen de la valeur d’une franchise, soit un peu plus de 2 milliards de dollars. Pour équilibrer le tout, il ne serait pas impossible de voir éclore deux équipes d’expansion en même temps, soit une dans chaque conférence. Le bilan serait alors d’une plus-value de plus de 4 milliards de dollars, sans compter un intérêt du public encore plus insistant par la suite. Et puis, l’arrivée de deux nouvelles franchises veut également dire un plus grand nombre de recettes, que ce soit pour remplir les salles – lorsqu’il sera possible de le faire – ou la vente de maillots. Bref, en plus des 4 milliards de dollars pour l’émergence de deux nouvelles franchises, c’est une somme d’argent additionnelle qui serait bénéfique pour la NBA.

La NHL : l’exemple parfait

Les Golden Knights de Vegas, vous connaissez ? Pour la faire courte, Vegas est l’équipe d’expansion apparue en 2017 en NHL, la ligue de hockey américaine. La suite ? Record de points battu pour une équipe lors de sa première saison avec 107 unités et un parcours exceptionnel en playoffs, avant de s’incliner en finale en 5 rencontres face aux Capitals de Washington. En constituant leur équipe avec des joueurs « non-protégés » par les 30 autres franchises, les Golden Knights se sont créés une armée de soldats revanchards. Ce que l’on veut dire par là, c’est que tous ces joueurs avaient peu, voire pas de temps de jeu dans leurs équipes respectives. L’opportunité de totalement se relancer, donc, dans une toute nouvelle franchise. Les ingrédients une fois mélangés, on obtient alors une belle sauce hype pour lancer la saison. Exactement ce dont la NBA a besoin, surtout en temps de crise.

Summary
Vers une nouvelle expansion en NBA ?
Article Name
Vers une nouvelle expansion en NBA ?
Description
Avec la crise du Covid-19, la NBA a besoin de recettes supplémentaires. L'idée d'une expansion est donc remise sur la table.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.