Comment le duo Brady-Evans peut-il se remettre en selle ?

C’est la polémique qui enfle de l’autre côté de l’atlantique: Mike Evans ne serait pas assez utilisé par son quarterback Tom Brady.

(AP Photo/Jack Dempsey)

Mike Evans est pourtant la cible privilégiée de Tom Brady cette saison : 52 ballons lancés dans sa direction pour 34 réceptions et 437 yards et 7 touchdowns. Mais face aux Saints, le receveur écarté n’a pas paru être utilisé comme il l’aurait du. Alors à quoi la faute ? L’arrivée d’Antonio Brown ? Une défense des Saints particulièrement dure ?

Alors comment utiliser au mieux Mike Evans ?

Certes, le WR revient de blessure est a toujours des broches dans le doigt mais les tracés utilisés par l’attaque des Buccaneers n’ont pas vraiment aidé Brady à trouver son joueur.

« Il a subi cette blessure à Chicago – cela le dérangeait évidemment », a déclaré l’entraîneur des receveurs Kevin Garver à propos d’Evans mercredi. «Puis au fil des semaines, il a continué à progresser, et il se sentait mieux, d’un point de vue physique. Mais je pense que la répétition est importante pour Tom. Nous n’en sommes qu’à notre première année avec cette attaque et il continue d’apprendre et à travailler sa connexion avec ses receveurs »

kevin garVer
The Texas Concept: Using Your RB in Base Routes

Le tracé préféré de Mike Evans : les verticales. Mais face aux Saints ce tracé a pris un sacré coup car la O-line ne laissait pas suffisamment de temps à Brady pour être confortable à l’intérieur de sa poche pour lancer sur de longue distances. Certes, Antonio Brown a aussi joué des tracés de la sorte mais la variété de tracés était plus large pour AB.

En effet, la O-line a aussi sa part de responsabilité. Sous pression, Tom Brady ne fait plus les bons choix. Brady a tendance à garder énormément le ballon pour retarder au maximum son lancé et ainsi donner du temps à ses receveurs pour se démarquer. La O-line, doit donc aussi être plus agressive au moment du snap et mieux lire la défense adverse.

Mais l’occasion sera belle pour les Buccaneers et Brady de renouer avec des tracer longs face aux Panthers. Ces derniers ont des difficultés à couvrir les tracés « corner » et « post » . Ce sont tous deux des tracés longs où les joueurs cassent leur courses vers, respectivement, l’extérieur du terrain et l’intérieur du terrain. Ces courses ont tendances à créer des brèches dans les couvertures défensives. Les Panthers eux ont été très bons depuis le début de la saison pour défendre à plat, mais pas en profondeur. Ils ont concédé 341 yards sur ce type de tracés cette saison.

Autre tracé sur lequel Evans a été performant : les tracés « Dig ». Cette saison il est à 3 sur 3 sur ce type de tracé ou le receveur court droit sur une distance courte avant de repiquer vers l’intérieur du terrain pour réceptionner derrière la ligne défensive. Généralement, deux ou trois receveurs exécutent ce type de tracés avec des profondeur différentes pour créer de la confusion sur les zones de couvertures.

Mais comme l’a rappelé le coach des receveurs, Kevin Garver, chaque match est différent et chaque receveur est plus ou moins visé par le QB. Cette fois-ci ce n’était pas la soirée de Mike mais la configuration du schémas défensif des Panthers permettra sans doute à Brady de trouver plus son WR.

Summary
Comment le duo Brady-Evans peut-il se remettre en scelle ?
Article Name
Comment le duo Brady-Evans peut-il se remettre en scelle ?
Description
C'est la polémique qui enfle de l'autre côté de l'atlantique: Mike Evans ne serait pas assez utilisé par son quarterback Tom Brady.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.