Sunday Night Football : Les Saints détruisent les Buccaneers.

En clôture de ce dimanche de NFL, c’est une affiche 100% NFC Sud qui nous a été proposé. Les Saints rendaient visite aux Buccaneers pour un deuxième acte entre ces deux franchises. Un match qui, sur le papier, semblait très disputé et où les deux équipes pouvaient sortir de ce duel avec la victoire. Mais sur le terrain, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Les Saints étouffent Tampa Bay

Sur la première offensive du match, ce sont les Buccaneers qui partent en attaque. Un drive rapide et très pauvre qui se termine par un 3& out, trois jeux pour sept yards, les Buccaneers vont rendre la balle à Brees. Le QB vétéran va mener un drive long de 65 yards pour neuf jeux qui se terminera par un touchdown de Smith complètement seul dans la end zone, suite à une mauvaise lecture du backfield défensif des Buccs.

Le ton est donné, et une réponse de Tampa va se faire attendre… Mais ils ne vont pas faire bien mieux que la première fois, trois jeux pour -1 yards. Ils rendent le cuir aux Saints leur laissant la possibilité de doubler la mise. Mais la franchise floridienne, va réaliser un jeu décisif dans ses propres cinq yards en provoquant le fumble de Cook, après un nouveau drive bien exécuté. Tom Brady retrouve la balle, acculé dans sa end zone, mais va rapidement sortir du terrain après seulement trois jeux dans cette situation inconfortable.

Les louisianais vont débuter leur drive sur les 35 yards adverses, et doubler la mise en cinq jeux. Drew Brees pour Adam Trautman, 14 – 0 Saints. Mais les Buccaneers ne vont pas faire bien mieux que les premières séries offensives, trois jeux pour sept yards et Pinion dégage les siens pour la quatrième fois du match.

Les Buccs sont contraints à stopper l’hémorragie rapidement si ils ne veulent pas voir le match leurs échapper, mais l’armada offensive des Saints va en décider autrement en se retrouvant rapidement dans les 35 yards adverses grâce au couteau suisse, Taysom Hill, qui va d’abord s’exprimer à la réception puis à la course coup sur coup. C’est Brees qui va finir le travail en se connectant avec Sanders (de retour après sa contamination au Covid-19). Les Saints ont la main mise sur les Buccs, qui sont incapables de répondre.

Tom Brady de retour sur la pelouse, ne va pas arranger les choses en commettant une interception dès le deuxième jeu du drive, sur ses 27 yards. En cinq jeux et deux minutes plus tard, les Saints sont de retour dans la end zone pour la quatrième fois du match. Ce match tourne au cauchemar pour Tampa.

Un semblant de réponse, coté Buccaneers, avec un drive plus long que ce que l’on a vu depuis le début du match. Le drive ne sera malheureusement pas victorieux, suite à une 4e & 6 non convertie.

Avec un peu moins de cinq minutes au chrono, les Saints vont tenter de rajouter une couche en aggravant le score, et c’est ce qu’il va se passer grâce à un Field Goal de Will Lutz, trois points pris sur ce drive, une petite victoire pour l’escouade défensive des Buccs. Le score est maintenant de 31 – 0.

Les trois interceptions de trop

Pleins de bonnes intentions, Tom Brady est de retour sur le terrain, mais cela ne va pas se passer comme souhaiter, une nouvelle fois à vrai dire…trois jeux et un drive se terminant par une nouvelle interception de Tom Brady, la deuxième du match. Une passe très imprécise en direction de sa nouvelle arme, Antonio Brown. L’arbitre envoie les deux équipes aux vestiaires et coupe en massacre. À la mi-temps, les stats sont folles. Tampa Bay à jouer 25 jeux offensifs, pour 95 yards. Seulement 3 1st downs ainsi que deux interceptions. Les Saints eux, ont totalisé 41 jeux pour 283 yards, quatre touchdowns et 14 1st downs.

La 2e période ne sera qu’anecdotique, les Saints voulaient rapidement en finir alors que les Buccs eux souhaitaient sauver l’honneur. Avec un sursaut d’orgueil dès le retour des vestiaires avec Barett qui sack Brees est force le fumble. Edwards va récupérer le ballon et avancer jusqu’aux 21 yards de la Nouvelle Orléans. Mais ils seront stoppés sur les un yard, avec trois passes incomplètes de Brady et une course de Ronald Jones pour aucun gain les Buccs ont toujours pas inscrit le moindre point dans ce match.

Les premiers points viendront à six minutes de la fin du match sur un field goal…survenu après avoir été une nouvelle fois intercepté et concéder le touchdown. 38 – 3, les Saints vont faire tourner le chrono et les titulaires avec l’apparition de Jameis Winston qui a retrouvé son ancienne équipe.

Performance XXL pour les Saints, beaucoup plus inquiétante pour les Buccs. Les Saints prennent la tête de la division après cette nouvelle victoire de Brees dans son duel face à Brady.

Summary
Sunday Night Football : Les Saints détruisent les Buccaneers.
Article Name
Sunday Night Football : Les Saints détruisent les Buccaneers.
Description
Les Saints rendaient visite aux Buccaneers pour un deuxième acte entre ces deux franchises.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.