La pandémie continue de retarder le duel : Justin Fields-Trevor Lawrence

C’était le duel que l’on attendait avec grande impatience après les playoffs de l’an dernier. Clemson venait de battre Ohio State dans un match épique pour finalement s’incliner contre LSU et Joe Burrow. Parti pour la Draft NFL il ne devait rester que deux ténors. Deux énormes joueurs pour se disputer le titre de meilleur QB de la ligue cette année. Mais la pandémie en a décidé autrement.

L’attente interminable de Big Ten

Tout d’abord il a fallu attendre, longtemps, trop longtemps pour que Big Ten se décide finalement de jouer cette saison. Lorsque les autres conférences avaient déjà bien commencé.

Lors des premières journées, alors que Justin Fields se préparait pour le retour fin octobre, Trevor Lawrence lui enchaînait les performances excellentes. Il ne faisait plus aucun doute, le QB de Clemson avait une avance presque irrattrapable dans le course au trophée Heisman. Seul son coéquipier : Travis Etienne semblait en mesure de le concurrencer pour ce titre. C’est dire !

La journée avant le retour de Big Ten, Trevor Lawrence a enregistré cinq TD, dans une victoire absolument historique et écrasante contre les pauvres Yellow Jackets de Georgia Tech. Le tout sur le score fleuve de 73 à 7. Clemson et son QB étaient au sommet de la confiance et au sommet de la montagne du football universitaire.

L’entrée en scène des Buckeyes

C’était contre Nebraska, le 24 octobre dernier. Un jour qui semble tellement déjà loin. Les Buckeyes ont écrasé Nebraska et Justin Fields a fait une entrée en scène autoritaire. 276 yards, et seulement une seule passe non complétée.

De son côté Trevor Lawrence et ses Tigers étaient un peu malmenés mais ont tout de même réussi à se défaire de leur adversaire Syracuse, sans trop de problème. Avec 289 yards deux TD et une interception. Le duel entre les deux QB semblait officiellement lancé. La course aux playoffs se promettait épique avec Clemson et Ohio State qui devaient tous deux sans aucun doute monter en puissance pour finir par s’affronter dans un match qui s’annonçait encore plus épique que celui de l’an dernier. Car les deux QB jouent leur dernière année à l’université.

Une contamination choc

Mais coup de tonnerre avant la deuxième journée de Big Ten : Trevor Lawrence est testé positif au coronavirus.

Terreur donc du côté des Tigers qui devaient faire sans leur QB vedette, mais plus encore leur grand leader, leur porte étendard pendant deux longues semaines.

Premier test : Boston College. Les Eagles ont bien failli l’emporter dans ce match où le suspense a duré jusqu’au bout. Ce n’est pas tant les Tigers qui ont été mauvais mais les Eagles qui ont joué le tout pour le tout. Mais ça n’a pas suffit. Cependant ça a laissé un doute et une peur planer : si Clemson a du mal contre Boston College qu’en sera-t-il contre Notre Dame dont le niveau depuis le début de la saison est excellent ?

De leur côté les Buckeyes et Justin Fields ont écrasé Penn State. Les NIttany Lions devaient être le grand rival des Buckeyes cette saison mais ils s’étaient écrasés dès l’ouverture de la saison contre Indiana. Cependant il s’agissait tout de même d’un test à ne pas rater pour Justin Fields et Ohio State.

C’est la connexion entre Justin Fields et Chris Olave qui a largement permis de disposer de Penn State. Au final le QB a terminé avec quatre TD, deux fois plus que pour le premier match. D’ailleurs les franchises NFL qui vont potentiellement drafter Justin Fields devraient réellement songer à Chris Olave également, tant leur duo est parfaitement huilé.

Le séisme Notre Dame

Dernière semaine sans Trevor Lawrence pour Clemson. Et quelle semaine ! Les Tigers doivent affronter leur rival probablement le plus impressionnant cette saison au sein de l’ACC. Notre Dame.

Et coup de tonnerre : les Tigers se sont inclinés. En enregistrant leur première défaite de la saison. Et leur première défaite en saison régulière depuis 2017. C’est dire à quel point Notre Dame a réussi quelque chose d’énorme. Mais évidemment il y aura toujours un point d’interrogation autour de cette victoire : les choses auraient-elles été différentes avec Trevor Lawrence sur le terrain ? Car il est clair que Lawrence est un catalyseur unique en son genre.

De leur côté les Buckeyes ont facilement disposé de Rutgers. Justin Fields a réalisé une autre performance énorme avec cinq TD à la passe et un à la course. Il est plus que jamais lancé dans la course au trophée Heisman et mène ses Buckeyes à la course aux playoffs.

Comme un goût d’inachevé

Au final à cause de la pandémie, tout d’abord avec le délai de l’entrée en scène des Buckeyes puis à cause de la contamination au coronavirus de Trevor Lawrence, le duel à distance entre ces deux QB absolument excellents n’aura duré qu’un seul match.

Trevor Lawrence devrait revenir, il faut l’espérer pour lui que le virus ne lui aura pas trop fait perdre le rythme. Mais c’est un grand professionnel, il ne fait aucun doute qu’il a dû saisir ce challenge pour ressortir plus fort. Revenir avec encore plus d’envie de bien faire.

C’est pourquoi son retour et la suite du duel à distance entre les deux hommes promet d’être magnifique. Le prochain classement du College Football s’annonce particulièrement tendu : que faire de Clemson ? Notre Dame joue de façon excellente cette saison et ils ont perdu sans leur QB star, sans leur leader. Comment prendre en compte cette victoire ? Cela n’annonce être un casse-tête énorme. Mais avec en plus BYU et Cincinnati qui poussent cela s’annonce encore plus compliqué.

Quoi qu’il en soit pour leur dernière année avant de se présenter à la Draft NFL 2021, ce n’est pas vraiment ce à quoi on aurait aimé voir en scène. Il faudra donc profiter de matchs du reste de la saison, qui on l’espère se dérouleront cette fois-ci sans trop de problèmes liés à la pandémie.

Summary
La pandémie continue de retarder le duel : Justin Fields-Trevor Lawrence
Article Name
La pandémie continue de retarder le duel : Justin Fields-Trevor Lawrence
Description
La pandémie repousse le duel à distance entre ces deux énormes QB pour leur dernière année à' l'université
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.