Larry Fitzgerald au niveau du G.O.A.T Jerry Rice

La victoire des Cardinals face aux Seahawks de Russell Wilson a été l’occasion d’assister à un évènement historique : Larry Fitzgerald a capté sa 1 400ème réception en carrière en 257 matchs. Tout un symbole puisqu’ils ne sont que deux joueurs dans toute l’histoire de la NFL a avoir atteint cette marque. Le premier joueur à l’avoir fait est un certain Jerry Rice et il lui a fallu 260 matchs ! Une petite comparaison s’impose donc entre Fitzgerald et Rice.

Deux stars, deux carrières différentes

Le premier point commun entre les deux joueurs est tout d’abord leur fidélité. Rice a démarré sa carrière aux 49ers et y a connu ses plus belles années. Il y jouera 16 saisons avant de tenter l’aventure Raiders en fin de carrière avec qui il jouera tout de même un Super Bowl perdu face aux Buccaneers.

Fitzgerald a été drafté en 3ème position en 2004 par les Cardinals et s’est imposé immédiatement comme la star des receveurs. Il n’a jamais connu d’autre équipe et à 37 ans, il est plus que probable qu’Arizona demeure sa seule franchise.

Avec Arizona, Fitzgerald aura brillé individuellement mais jamais réellement collectivement. Son seul vrai parcours en playoffs s’est produit en 2008 quand l’équipe a atteint le Super Bowl perdu malheureusement face aux Steelers de Ben Roethlisberger. Fitzgerald va briller durant la finale inscrivant deux touchdowns dont l’un sur une passe de Kurt Warner au centre pour un touchdown de 64 yards où il perfore la défense des Steelers. Insuffisant tout de même pour aller chercher la victoire, les Steelers marqueront sur leur dernier drive et remporteront le trophée Lombardi. Un crève-cœur pour lui et une occasion manquée.

Pour Rice, on peut dire que le scénario a été quelque peu différent. Il a remporté trois Super Bowl dans sa carrière et son association avec Joe Montana a fait des merveilles du côté de San Francisco. Il est surtout reconnu pour avoir introduit une notion jusque là peu évoquée dans le milieu du football : les yards gagnés après réception.

La ligue n’était pas forcément attentive à cette notion jusqu’à l’arrivée de Rice. Sa qualité dans le « catch and run » c’est à dire sa capacité à lire les défenses, capter le ballon et percer les défenses en ont fait le receveur numéro 1 de l’histoire de la ligue.

Deux recordmen d’exception

Les deux joueurs sont évidemment des détenteurs de records exceptionnels, de part leur qualité et leur longévité dans la ligue.

Fitzgerald détient le record de réceptions et de yards parcourus avec une seule équipe. Avec maintenant 1 407 réceptions et 17 290 yards, il n’est pas prêt d’être battu. Il est souvent classé second dans les autres catégories de record, toujours devancé par son adversaire à distance, Jerry Rice.

Rice est détenteur d’un nombre incroyable de records, impossibles à tous cités. Pour les plus notables : il est le recordman de réceptions avec 1 549 réceptions et 22 895 yards complétés, tout simplement à couper le souffle ! Tout cela pour 197 touchdowns marqués durant sa carrière à la passe et 10 à la course.

Un débat possible pour le G.O.A.T. ?

En ce qui concerne le débat perpétuel du G.O.A.T., il est clair que Rice a mis la barre à un tel niveau qu’il est quasiment indétrônable (ne jamais dire jamais). Sa carrière, ses statistiques, ses titres en font le receveur le plus complet de tous les temps et il est considéré par la NFL comme le meilleur joueur de toute l’histoire de la ligue. Il a tellement dominé la ligue et son poste qu’il ne laisse que peu de places au débat.

Pour Larry Fitzgerald, même si sa longévité et ses statistiques lui ont permis d’approcher Rice, il reste une marche assez haute les séparant. Fitzgerald n’a jamais pu réellement prendre part aux batailles des playoffs et des Super Bowl. Il n’a pu offrir le titre en 2008 à sa franchise et ce Super Bowl est finalement resté son seul parcours important en playoffs avec Arizona.

Fitzgerald n’a jamais eu la chance d’être aussi bien entouré que l’a été Rice. Jouer avec un quarterback tel que Joe Montana est une chance et la carrière de Fitzgerald aurait certainement pris une autre tournure s’il avait atterri dans une équipe comme les Patriots par exemple. Une association avec Tom Brady lui aurait probablement permis d’amasser des titres et de se rapprocher de la légende Jerry Rice.

En conclusion, pas de doutes, Fitzgerald restera comme l’un des meilleurs receveurs de l’histoire de la NFL et nous devons profiter de ce joueur qui se rapproche progressivement de son dernier tour de piste à déjà 37 ans. Il a été l’un des rares à se rapprocher autant de Rice en termes de statistiques. Cependant l’aura de Rice, sa carrière, ses titres et le fossé qu’il a créé avec ses poursuivants sont tels, qu’il demeure le G.O.A.T. et le restera très longtemps.

Summary
Larry Fitzgerald au niveau du G.O.A.T Jerry Rice
Article Name
Larry Fitzgerald au niveau du G.O.A.T Jerry Rice
Description
La victoire des Cardinals face aux Seahawks de Russell Wilson a été l'occasion d'assister à un évènement historique : Larry Fitzgerald a capté sa 1 400ème réception en carrière en 257 matchs.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.