NFL – Week 7 : les résultats du dimanche 25 octobre !

Douze matchs avaient lieu ce dimanche et nous ont donné du spectacle pour cette Week 7. Découvrez ici les résultats des matchs et les moments forts des matchs de la Redzone !

Frederick Breedon / Getty Images Sport / Getty

Green Bay Packers 35 – 20 Houston Texans 

On attendait une réponse de Green Bay après la défaite face aux Buccaneers, et on a été servit. Les Packers ont dominés de la tête et des épaules dans ce match, bien plus que ce que le score peut refléter. 28 – 10 au début du 4e QT, on bascule alors dans le garbage time…

Un Aaron Rodgers qui maitrisait son sujet comme à son habitude et un Davante Adams qui retrouve sa vitesse de croisière, dés le début de la partie, les Packers ont prit une sérieuse option, 21 – 0. Offensivement, les Packers ont roulés sur les Texans et n’ont laissé aucunes chances à Deshaun Watson. L’ancien QB de Clemson a pourtant à sa disposition un corps de receveurs plutôt homogène avec plusieurs cibles touchés dans ce match, mais une défense complètement dépassée qui fait malheureusement plafonner les Texans à 1 – 6. Le fossé entre le niveau de l’attaque et celui de la défense est trop important pour permettre à Houston de remporter des matchs. 

Au rang des performances : 

  • Aaron Rodgers (GB) : 23/34, 283 yards, 4 touchdowns
  • Davante Adams (GB) : 13 réceptions, 196 yards, 2 touchdowns
  • Deshaun Watson (HOU) : 29/29, 309 yards, 2 touchdowns
  • Randall Cobb (HOU) : 8 réceptions, 95 yards

Atlanta Falcons 22 – 23 Detroit Lions.

Une de plus, et on ne parle pas de victoire, mais bien d’une nouvelle remontées pour les Falcons… Ils dominaient pourtant les Lions jusqu’à la fin du 4e QT, 22-16 à 1:04 à jouer. Todd Gurley est l’un des responsables de la défaite, car il pouvait se coucher avant de scorer le touchdown et ainsi faire couler le chrono, mais il a finalement franchi la end zone laissant environ 1 minute et 4 secondes à jouer.

Il faut évidemment préciser le nombre de seconde au chrono, car cette fin de match va se jouer à la seconde près. Matthew Stafford, connaît bien ce type d’exercice, il a à son actif, 29 comebacks et 35 drives qui mènent à la victoire de son équipe, c’est tout simplement un expert de ce genre de situations. Une fois de plus il va diriger un drive parfait, et réaliser un 4/5 pour 75 yards. Les Lions sont sur les 11 yards des Falcons avec l’horloge qui descend sous les 5 secondes. Stafford va alors « spike » la balle ( jeter volontairement la balle au sol pour arrêter le chrono) plus que 2 secondes à jouer et une dernière cartouche décisive.

Le snap est effectué, le chrono affiche 00:00, Stafford sort de sa poche, trouve le TE Hockenson tout seul pour le TD de l’égalisation miraculeuse. C’est le kicker Pratter qui va alors donner la victoire à son équipe avec l’extra point. Une fin de match complètement chaotique, où 2 opposés se sont retrouvés, un spécialise des comebacks victorieux, et un spécialiste des comebacks malheureux. 

Au rang des performances : 

  • Matthew Stafford (DET) : 25/36, 340 yards, 1 touchdown
  • Kenny Golladay (DET) : 6 réceptions, 114 yards
  • TJ Hockenson (DET) : 5 réceptions, 59 yards, le touchdown de la gagne
  • Matt Ryan (ATL) : 31/42, 338 yards, 1 touchdown
  • Julio Jones (ATL) : 8 réceptions, 97 yards
  • Todd Gurley (ATL) : 23 courses, 63 yards, 2 touchdowns

Cincinnati Bengals 34 – 37 Cleveland Browns.

L’histoire semble se répété semaines après semaines pour le rookie Joe Burrow. Un nouveau gros match offensivement, mais perdu défensivement. Les Bengals peinent encore à sortir une prestation convenable en défense. Baker Mayfield a tout simplement découpé les Bengals à la passe, empêchant Burrow de s’envoler vers la victoire.

Cela faisait bien longtemps que le QB de Cleveland n’avait pas porté cette attaque sur ses épaules, mais il a réaliser un excellent dernier drive, 75 yards en moins 1min 06. Mayfield prouve qu’il est capable de bonnes performances comme dans ce match coup près face aux voisins de l’Ohio. Ce match n’a pourtant pas débuté à 200 à l’heure, mais a monté en régime au fur et a mesure de l’avancer du match, et notamment après les interceptions des 2 QB.

Mayfield prouve qu’il est capable de faire fonctionner cette attaque, et même de faire briller des joueurs un peu moins connu tel que Harrison Bryant, Donovan Peoples-Jones ou encore Rashard Higgins. Il lui faut maintenant de la constance et cette prestation semble lui avoir remonter le moral en espérant retrouver le même niveau dans les prochaines semaines…

Au rang des performances :

  • Baker Mayfield (CLE) : 22/28, 297 yards, 5 touchdowns, 1 interception
  • Rashard Higgins (CLE) : 6 réceptions, 110 yards
  • Harrison Bryant (CLE) : 4 réceptions, 56 yards, 2 touchdowns
  • Donovan Peoples-Jones (CLE) : 3 réceptions, 56 yards, le touchdown de la gagne
  • Joe Burrow (CIN) : 35/47, 406 yards, 4 touchdowns dont 1 à la course, 1 interception
  • Tayler Boyd (CIN) : 11 réceptions, 101 yards, 1 touchdown
  • AJ Green (CIN) : 7 réceptions, 82 yards

New Orleans Saints 27 – 24 Carolina Panthers

Après une première mi-temps qui ressemblait à une passe d’arme, les Saints ont pris un avantage plus conséquent avec 2 secondes à jouer dans le 2ème quart-temps pour mener 21-17.

Les Panthers vont réussir à recoller au score 24-24 dans le 3ème quart-temps après un touchdown de Curtis Samuel sur sa seule course du match. Les Saints se détacheront après un field goal leur donnant un avantage de 3 points dans le 4ème quart-temps.

Cet avantage se révélera suffisant puisque les Panthers ne réussiront pas à recoller au score dans le dernier quart. Victoire heureuse pour les Saints qui affichent maintenant un bilan de 4-2. Les Panthers devraient maintenant rapidement retrouver Christian McCaffrey qui devrait leur donner un nouvel élan pour la suite de la saison.

Au rang des performances :

  • Drew Brees (NO) : 287 yards à 29 sur 36, 2 touchdowns
  • Teddy Bridgewater (CAR) : 254 yards à 23 sur 28, 2 touchdowns

New York Jets 10 – 18 Buffalo Bills

Les Jets avaient bien entamé cette rencontre et ont rapidement mené 10-0 notamment grâce à un touchdown de La’Mical Perine à la course. C’était le départ de ce qui aurait pu être la première victoire des joueurs de New York cette année.

Malheureusement en face un joueur en avait décidé autrement et ce n’est pas Josh Allen. Il s’agit du kicker Tyler Bass, auteur de l’intégralité des points de son équipe, il marque 18 points et permet à son équipe de l’emporter.

Josh Allen fait une belle prestation avec 307 yards lancés, mais ne trouvera jamais le chemin de la endzone. Dommage pour les Jets qui auraient pu s’offrir la victoire mais Sam Darnold a une nouvelle fois commis trop d’erreur, lançant deux interceptions.

Au rang des performances :

  • Josh Allen (BUF) : 307 yards à 30 sur 43
  • Sam Darnold (NYJ) : 120 yards à 12 sur 23, 2 interceptions

Washington Football Team 25 – 3 Dallas Cowboys

La saison ne s’annonçait pas joyeuse pour les Cowboys cette année mais la perte de Dak Prescott a noirci encore plus le tableau. Dallas n’y arrive pas sans son quarterback, l’un des seuls à relever le niveau d’une franchise en mal d’inspiration.

Hier encore ils ont subit toute la rencontre et n’ont rien montré face à l’équipe de la capitale. Kyle Allen n’a pas eu à trop forcer son talent, il termine avec 194 yards lancés et 2 touchdowns. Du côté de Dallas, aucun joueur ne se sauve vraiment à l’exception d’Amari Cooper, auteur de 80 yards.

La défense de Washington a fait souffrir les Cowboys toute la rencontre interceptant Dalton une fois et réalisant 6 sacks sur la rencontre. Dure soirée pour Dallas…

Au rang des performances :

  • Kyle Allen (WAS) : 194 yards à 15 sur 25, 2 touchdowns
  • Andy Dalton (DAL) : 75 yards à 9 sur 19, 1 interception

Tennessee Titans 24 – 27 Pittsburgh Steelers

C’était le duel des invaincus hier soir entre les Titans et les Steelers. Le duel a tourné à l’avantage des Steelers même si on a bien cru à un retournant de situation en fin de match. Rapidement pourtant les Steelers ont imposé leur jeu pour mener jusqu’à 27-7 dans le 3ème quart-temps.

Moment choisi par les Titans pour se réveiller et mettre enfin leur défense au niveau de cette rencontre. Grâce à des touchdowns d’A. J. Brown et Derrick Henry et surtout deux interceptions, les Titans se mettaient en position de pouvoir marquer le touchdown de la victoire. Malheureusement pour eux, ils ne réussiront pas le field goal de l’égalisation qui aurait pu les emmener en prolongation.

Match un peu en dessous de la part des Steelers mais qui leur permet tout de même de rester invaincus. Roethlisberger a lancé 3 interceptions, loin de ses standards, mais l’équipe semble solide et un concurrent très sérieux pour le Super Bowl.

Au rang des performances :

  • Ben Roethlisberger (PIT) : 268 yards à 32 sur 49, 2 touchdowns, 3 interceptions
  • Ryan Tannehill (TEN) : 220 yards à 18 sur 30, 2 touchdowns

Denver Broncos 16 – 43 Kansas City Chiefs

On savait que la marche serait difficile à franchir pour Denver face aux Chiefs et le match nous l’a confirmé. Les Broncos restaient sur une série de 9 défaites face à Kansas City et n’ont pas amélioré leur bilan hier soir. Les champions en titre ont tout simplement roulé sur Drew Lock et ses coéquipiers lors de cette rencontre.

Les Chiefs ont très vite pris le contrôle du match par de Clyde Edwards-Helaire sur un touchdown à la course. Drew Lock recollait sur une course dans la foulée mais ensuite les erreurs allaient coûter cher aux Broncos : deux fumbles et deux interceptions ; il n’en fallait pas plus pour les Chiefs qui prenaient le large.

Longtemps bloqués à 9 points durant la rencontre les Broncos réagissent dans le 4ème quart-temps mais trop tard pour espérer quoi que ce soit. Mahomes et surtout la défense des Chiefs ont déroulé et marquent 43 points dans ce match à sens unique. Le champions est bien là et ne lâchera rien cette année.

Au rang des performances :

  • Patrick Mahomes (KC) : 200 yards à 15 sur 23, 1 touchdown
  • Drew Lock (DEN) : 254 yards à 24 sur 40, 2 interceptions

New England Patriots 6 – 33 San Francisco 49ers

Pas de duel de quarterbacks hier à New England, puisque Cam Newton et Jimmy Garoppolo n’ont tout simplement lancé aucun touchdown durant ce match. A la place ils ont lancé 5 interceptions !

Match horrible tout d’abord pour les Patriots qui n’ont rien fait de bien hier soir. Newton a lancé 3 interceptions et n’a pas dépassé les 98 yards à la passe. Il termine la rencontre remplacé par Jarrett Stidham. Pour Garoppolo le match est plus mitigé. Il complète 277 yards avec un bon 20 sur 25 mais aucun touchdown à la clé.

Le match s’est joué à la course pour les points et c’est Jeff Wilson qui s’est montré avec 3 touchdowns marqués. Du côté de la défense Jamar Taylor intercepte deux fois les 49ers. Large victoire des 49ers, et soirée cauchemar pour les Patriots. Sans renfort avant la deadline du 3 novembre, il sera difficile pour New England de faire mieux qui n’avait pas connu un aussi mauvais démarrage depuis 2000.

Au rang des performances :

  • Jimmy Garoppolo (SF) : 277 yards à 20 sur 25, 2 interceptions
  • Jeff Wilson (SF) : 17 courses, 112 yards, 3 touchdowns
  • Cam Newton (NE) : 98 yards à 9 sur 15, 3 interceptions

Las Vegas Raiders 20 – 45 Tampa Bay Buccaneers

Tom Brady (sans Antonio Brown) rendait visite hier soir à Derek Carr du côté de Las Vegas et on attendait de voir si Tampa Bay allait confirmer arès sa dominante victoire face aux Packers la semaine passée.

Le match avait bien démarré pour les Raiders, Carr trouvant Agholor sur une passe profonde la endzone. Malheureusement pour Las Vegas, Tom Brady et ses coéquipiers semblent jouer de mieux en mieux ensemble à chaque semaine qui passe. Le rouleau compresseur s’est ensuite mis en route et les Raiders n’ont jamais pu le stopper.

Brady lui-même se charger se marquer à la course pour recoller au score avant de lancer deux touchdowns pour le Gronk et Scott Miller afin de prendre l’avantage 21-10. Carr et les Raiders réussiront à revenir à 4 points grâce notamment à un touchdown de Darren Waller mais insuffisant. Tampa Bay marque trois touchdowns ensuite pour en finir du suspense de cette rencontre. Brady devient par la même occasion le quarterback ayant lancé le plus de touchdowns (18) dans les 7 premiers matchs dans l’histoire de la franchise.

Au rang des performances :

  • Tom Brady (TB) : 369 yards à 33 sur 45, 4 touchdowns, 1 touchdown à la course
  • Derek Carr (LVR) : 284 yards à 24 sur 36, 2 touchdowns, 1 interception

Los Angeles Chargers 39 – 29 Jacksonville Jaguars

Après avoir été laissé au repos la semaine passée, les Chargers faisaient leur retour face aux Jaguars. C’était l’occasion de voir Justin Herbert affronter Gardner Minshew, qu’on avait cru remplaçant pendant un moment avant le match.

Les Chargers ont très tôt pris les devants pour mener 16-0 grâce à deux touchdowns de Joe Reed et Donald Parham. James Robinson allait permettre ensuite aux Jaguars de recoller grâce à deux touchdowns à la course et à la passe.

Le chassé-croisé était lancé entre les deux équipes et le festival offensif aussi. À la passe pour les Chargers avec un Justin Herbert à 347 yards à 27 sur 43 et 3 touchdowns. Moins impressionnant Gardner Minshew lance 2 touchdowns et 173 yards bien complétés par les 119 yards à la course de James Robinson.

Comme souvent cette année, ce sont les erreurs qui vont couter cher aux Jaguars avec un fumble sur un engagement des Chargers alors que le score était de 29-29. Herbert ne se fait pas prié pour lancer son 3ème touchdown et donner un avantage définitif aux Chargers.

Au rang des performances :

  • Justin Herbert (LAC) : 347 yards à 27 sur 43, 3 touchdowns
  • Gardner Minshew (JAX) : 173 yards à 14 sur 27, 2 touchdowns
Summary
NFL - Week 7 : les résultats du dimanche 25 octobre !
Article Name
NFL - Week 7 : les résultats du dimanche 25 octobre !
Description
Douze matchs avaient lieu ce dimanche et nous ont donné du spectacle pour cette Week 7. Découvrez ici les résultats des matchs et les moments forts des matchs de la Redzone !
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.