College Football: Les résultats de la Week 8

Nous attendions avec impatience les résultats de la journée pour savoir quel membre du TOP 25 allait tomber cette semaine. Et l’élu de la semaine est Penn State !!! Battus en overtime par les Hoosiers de Indiana.

Avec le retour de la Big 10, nous avons pu assister à de belles rencontres et au choc prometteur entre Michigan et Minnesota!

Tandis que de leurs côtés Clemson (#1) et Alabama (#2) continuent leurs petites promenades de santé et on voit mal qui va venir disputer leurs suprématies cette année.

Tour d’horizon des matchs de ce week-end.

Illinois 7 – 45 Wisconsin (#14)

Ce match, c’est l’histoire d’un quarterback qui ne devait pas jouer car remplaçant, mais comme le titulaire est forfait pour la saison, il se retrouve propulser sous les projecteurs. Et du coup, il fait le match de sa vie.

Cela pourrait ressembler au teaser d’un film hollywoodien sur le football américain.

AP Photo/Morry Gash

Pour sa première apparition, le QB Graham Mertz a bluffé le monde du football universitaire en complétant 20 passes sur 21 tentées, 248 yards à la passe et 5 touchdowns, rien que ça !

Autant vous dire que la défense de Illinois n’a rien pu faire face au récital du freshman.

Mais la joie semble de courte durée pour les Badgers, puisque quelques heures après le match le quarterback a été testé positif au Covid-19. C’est toute la nation des Badgers qui retient son souffle en attendant le retour du deuxième test, car les protocoles de la Big 10 impose une quarantaine de 21 jours, ce qui lui ferait rater 3 matchs, dont celui contre le rival Michigan (#13).

Au rang des performances

  • QB Graham Mertz (WISC) : 20-21 passes complétées, 248 yards, 5 TDs

Penn State (#8) 35 – 36 Indiana

C’est la grosse surprise du week-end. Les Nittany Lions de Penn State avaient des espoirs de play-offs cette année. Il n’aura fallu qu’un seul match et une formidable et courage équipe de Indiana pour sortir Penn State de toutes ces ambitions.

Au terme d’un chassé-croisé haletant, ce sont les Hoosiers de Indiana, avec un effort titanesque de son QB Michael Penix Jr, arrache la conversion à deux points, de la pointe du ballon, en overtime. A couper le souffle !!!

Photo Mark Lebryk, USA Today Sports

Une victoire historique pour les Hoosiers qui n’avaient pas battu Penn State (#8) depuis 1987 et qui n’avait pas battu une équipe classée dans le top 10 depuis 33 ans. HISTORIQUE !

Au rang des performances :

  • RB Stevie Scott III (IU) : 20 portées, 57 yards, 2 TDs

Cincinnati (#9) 42 – 13 SMU (#16)

AP Photo/Jeffrey McWhorter

On attendait ce match avec impatience entre les meilleures équipes (et invaincues) du Group Of Five.

La confrontation a vite tournée à l’avantage des Bearcats de Cincinnati (#5) notamment grâce à une défense de fer qui à réussit à contenir le talent du QB Shane Buechele des Mustangs de SMU.

Le QB des Bearcats n’avait plus qu’à laisser parler son talent et infliger leurs premières défaites aux Mustangs.

Les Bearcats ont contrôlé le match de bout en bout et font preuve d’une impressionnante maîtrise en ce début de saison. Une équipe qui a, potentiellement, les moyens de venir jouer les troubles fêtes dans le top 10, voir top 5 !

Au rang des performances :

  • QB Desmond Ridder (CIN) : 13-21 passes complétées, 126 yards, 1 TD, 8 portées, 179 yards à la course, 3 TDs à la course

Notre Dame (#3) 45 – 3 Pittsburgh

Depuis le début de saison, on pouvait sérieusement remettre en doute la place de numéro 3 des Fighting Irish de Notre Dame (# 3) aux vues des performances médiocres. Notre Dame (#3) a enfin son match de référence cette année.

Photo: ABC 8 News

Impérial en défense et percutant en attaque, les Figthing Irish ont enfin montré un visage convaincant contre les Panthers de Pittsburgh, encore privé de leur QB titulaire, blessé à la cheville.

C’est une victoire importance pour South Bend mais il va falloir confirmer dans deux semaines contre les ultras favoris que sont les Tigers de Clemson (#1) dans deux semaines.

Au rang des performances :

  • QB Ian Book (ND) : 16-30 passes complétées, 312 yards, 3 TDs
  • WR Ben Skowronek (ND) : 2 réceptions, 107 yards, 2 TDs

Nebraska 17 – 52 Ohio State (#5)

AP Photo

Les Buckeyes de Ohio State (#5) et leur QB vedette Justin Fields étaient attendu au tournant. Après un gros turnover pendant l’intersaison, notamment en défense, les Buckeyes avaient beaucoup de zones d’ombres pour les observateurs du college football.

Et même si les Cornhuskers de Nebraska ont réussi à poser quelques soucis en première mi-temps aux Buckeyes, ces derniers ont complétement maitriser la deuxième partie de la rencontre pour s’envoler faire un score fleuve. Les Cornhuskers ne marqueront d’un misérable field goal en deuxième mi-temps.

Les interrogations sur la qualité de l’effectif se sont envolées au fil des minutes et il faudra bien compter sur la bande de QB Justin Fiels cette saison pour la course au play-off.

Au rang des performances :

  • QB Justin Fields (OSU) : 20-21 passes complétées, 276 yards, 2 TDs, 1 INT, 15 portées, 54 yards, 1 TD
  • WR Garette Wilson (OSU) : 7 réceptions, 129 yards, 1 TD

NC State (#23) 21 – 48 North Carolina (#14)

Le pass rush du Wolf Pack de NC State (#23) n’aura pas suffit pour mettre suffisant de pression sur l’escouade offensive des Tar Heels de North Carolina (#14).

Piqué au vif par la défaite surprise la semaine dernière contre les Seminoles de Florida State, les hommes du coach Mack Brown ont pu compter sur un jeu au sol imposant, ne laissant aucune chance à NC State (#23).

Les deux runnings back des Tar Heels finissent le match à plus de 100 yards chacun. Fait assez rare pour un duo de RB.

Photo : Tar Heel Times

Dans cette rivalité importante, les Tar Heels mènent désormais largement les débats avec un bilan de 68 victoires, 36 défaites et 6 nuls.

Les Tar Heels ont assuré l’essentiel et se sont rassurés au passage sur leurs capacités, montrant ainsi que la défaite la semaine dernière n’était qu’un gros faux pas.

Au rang des performances :

  • RB Javonte Willians (UNC) : 19 portées, 160 yards, 3 TDs
  • RB Michael Carter (UNC) : 17 portées, 106 yards, 1 TD

Iowa State (#17) 21 – 24 Oklahoma State (#6)

C’était la finale de la Big 12 avant l’heure.

Photo by David Stacy/Icon Sportswire

Les Cowboys de Oklahoma State (#6) se devait de confirmer s’ils voulaient se voir donner un rôle dans le cours des grands. Pour cela il pouvait compter sur le retour de leur QB vedette Spencer Sanders, qui avait raté les 3 premiers matchs.

Sous son impulsion, c’est une escouade offensive retrouvée qui a foulé le terrain. Le QB, avec ces 235 yards à la passe et ces 71 yards à la course, a montré la voix à ces coéquipiers.

Cela a d’ailleurs bien inspiré le RD star Chuba Hubbard qui a retrouvé les jambes qu’on lui connaissait l’année dernière et qui finira avec 139 yards. Il a été décisif dans le jeu et a gagné une grande partie des premières tentatives de son équipe.

Dans un match serré, les Cyclones de Iowa State (#17) n’était pas en reste non plus et ont confirmé qu’ils méritaient leur place au sein du Top 25.

Au rang des performances :

  • RB Chubb Hubbard : 25 portées, 139 yards, 1 TD
  • QB Spencer Sanders : 20-29 passes complétées, 235 yards, 1 TD, 2 INTs

Alabama (#2) 48 – 17 Tennessee

On attendait une réaction d’orgueil des Volunteers de Tennessee face à l’armada invincible du Crimson Tide de Alabama (#2). Elle n’a pas eu lieu.

Pourtant les choses avaient extrêmement mal commencé pour le Crimson Tide qui perd son WR vedette dès le premier jeu du match, et ce pour toute la suite, avec une fracture de la cheville.

Le jeu aérien en a d’ailleurs bien souffert puisque QB Mac Jones n’a pas réussi un seul TD par les airs.

Mais fort heureusement, le RB Najee Harris a pris le jeu à son compte et il en a profité pour marquer 3 touchdowns à la course, ce qui lui fait un total de 14 TDs à la course depuis le début de saison.

Photo: Knoxville News Sentinel

Dans un match un sens unique, Alabama s’est montré un peu moins dominateur, montrant des difficultés à encaisser la grave blessure du WR Jaylen Waddle. Il faudra au coach Nick Saban trouver rapidement une solution pour palier à ce manque jusqu’à la fin de la saison.

Au rang des performances :

  • RB Najee Harris (ALA) : 20 portées, 96 yards, 3 TDs

Michigan (#18) @ Minnesota (#21)

Photo: Jesse Johnson/USA SPORTS TODAY

La Big 10, pour sa rentrée, nous offraient le plus gros choc du week-end.

Les Golden Gophers de Minnesota (#21), auteur d’une belle saison 2019, montraient de grande ambition pour l’année 2020.

De leurs côtés, les Wolverines de Michigan (#21) arrivaient cette saison au bord de la crise, toujours pas revenu au top après la 5ème année de coach Jim Harbaugh en 2019, la colère gronde du coté de Michigan.

Sans compter que les Wolverines peinent à trouver un quarterback digne de ce nom, leurs permettant de retrouver le devant de la scène.

C’était au junior QB Joe Milton, qui avait vécu dans l’ombre du QB Shea Patterson ces dernières années, a qui incombé la lourde tâche d’ouvrir la saison. Cette première titularisation de la saison a été une réussite pour le jeune quarterback, montrant une belle précision et des choix judicieux, il a conduit son équipe vers une victoire méritée.

Les Golden Gophers, trop brouillon, n’ont jamais vraiment réussi à inquiéter l’assurance retrouver de cette équipe de Michigan. Les deux turnovers ont couté cher à Minnesota, dans les matchs importants ce genre d’erreur de paie cash malheureusement pour les Golden Gophers.

Incapable d’endiguer le jeu au sol des Wolverines (5 TDs à la course encaissés), la défense des Golden Gophers a pris régulièrement l’eau dans tous les compartiments du jeu.

Grâce à cette victoire les Wolverines grappillent 5 place au Top 25 tandis que les Goldens Gophers en disparaissent.

Au rang des performances :

  • QB Joe Milton (MICH) : 15-22 passes complétées, 225 yards, 1 TD
  • RB Hassan Haskins (MICH) : 6 portées, 82 yards, 2 TD
  • RB Mohamed Ibrahim (MINN) : 26 portées, 140 yards, 2 TDs

Les autres résultats :

  • Arkansas State 17 – 45 Appalachian State
  • Jacksonville State 19 – 10 Florida international
  • Tulsa 42 – 12 USF
  • Louisiana 24 – 20 UAB
  • Syracuse 21 – 47 Clemson (#1)
  • Kansas 14 – 55 Kansas State (#20)
  • Georgia Southern 14 – 28 Coastal Carolina (#25)
  • Mercer 3 – 49 Army
  • Auburn 35 – 28 Ole Miss
  • Oklahoma 33 – 14 TCU
  • Temple 29 – 41 Memphis
  • UTEP 28 – 38 Charlotte
  • Florida State 16 – 48 Louisville
  • Rutgers 38 – 27 Michigan State
  • Southern Miss 35 – 56 Liberty
  • Tulane 34 – 51 UCF
  • FAU 9 – 20 Marshall
  • Virginia Tech (#19) 16 – 35 Wake Forest
  • Middle Tennessee 40 – 34 Rice
  • Houston 37 – 21 Navy
  • Baylor 16 – 27 Texas
  • Iowa 20 – 24 Purdue
  • Georgia State 36 – 34 Troy
  • Georgia Tech 27 – 48 Boston College
  • Chattanooga 10 – 13 Westen Kentucky
  • Kentucky 10 – 20 Missouri
  • West Virginia 27 – 34 Texas Tech
  • South Carolina 24 – 52 LSU
  • UL Monroe 14 – 38 South Alabama
  • Utah State 13 – 42 Boise State
  • Wyoming 34 – 37 Nevada
  • Hawai’i 34 – 19 Fresno State
  • Maryland 3 – 43 Northwestern
  • Virginia 14 – 19 Miami (#11)
  • Louisiana Tech 26 – 27 UTSA
  • Texas State 14 – 52 BYU (#12)
  • UNLV 6 – 34 San Diego state
  • Air Force 6 – 17 San José State
Summary
College Football: Les résultats de la Week 8
Article Name
College Football: Les résultats de la Week 8
Description
Nous attendions avec impatience les résultats de la journée pour savoir quel membre du TOP 25 allait tomber cette semaine. Et l’élu de la semaine est Penn State !
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.