Quel serait le plan pour la NHL pour débuter sa saison 2020-21 ?

Après le succès des bulles à Edmonton et Toronto, la NHL va faire face à un défi encore plus important pour la saison à venir.

Bill Daly s’est entretenu avec The Athletic cette semaine pour discuter de la saison à venir et du plan que la ligue compte mettre en place. Le défi qui attend Daly et Bettman sera d’une ampleur bien plus importante que la bulle de cet été.

C’est un défi totalement différent et qui nécessite toute une série de considérations différentes qui, à mon avis, sont probablement, à certains égards, plus difficiles que les plans de retour au jeu de cet été. Vous devez rassembler autant d’informations que possible, vous devez prendre le plus de temps possible et vous devez prendre les meilleures décisions possibles.

Bill Daly

À cela, le député commissaire rajoute que la ligue dispose « d’options qu'[ils] peuvent suivre » et qu’il espéraient « choisir les bonnes ».

L’énigme de la situation sanitaire et géopolitique

La situation sanitaire dans le pays complique en effet la tache de la ligue. Avec 60 000 contaminations nouvelles quotidienne, ouvrir les 31 salles ne semble pas du tout raisonnable même avec un nombre limité. Et puis, il y a la question de la frontière canadienne. Pour le moment fermée, elle pourrait contraindre les 7 franchises à se relocaliser comme cela est déjà envisagé en NBA pour les Toronto Raptors.

Il est cependant peu probable que les autorités canadiennes laissent entrer et sortir des centaines de personnes presque chaque semaines. Mais un pas en avant a été fait cette semaine comme le rapporte le Toronto Sun. Les voyageurs internationaux pourraient être testés à leur arrivée comme un moyen d’assouplir la quarantaine obligatoire de 14 jours dans le pays à condition qu’à leur entrée, les passagers dont le test est négatif acceptent un deuxième test dans la semaine.

Joueurs et propriétaires enfin d’accord ?

L’autre question portera sur un accord sur la convention collective. Comme en MLB, la question du salaire pour être l’élément bloquant des négociations entre les joueurs et la ligue. Sans fans en tribunes, les franchise auront des revenus minimums et donc le salary cap ne pourra être revu à la hausse.

Plus concrètement, les joueurs avaient acceptés en juillet dernier de diminuer de 10% leur salaires et de mettre 20% des 90% restants en escrow. Ils ont donc joué pour 72% de leur salaire. Pour la prochaine négociation, les joueurs attendent à ce que le risque soit mutualisé et que les propriétaires acceptent cet accord sans prendre en considération les facteurs extérieurs (nombre de matchs et fans présents).

Mais pour le moment, la ligue n’a pas de « scénario idéal ». Elle regarde attentivement comment la MLB a procédé pour sa saison et comment la NFL s’en sort actuellement.

Quels scenarii plausibles pour la reprise de la NHL 2020-21 ?

Nous n’aimerions pas être à la place de Daly et Bettman en ce moment. La NHL cible le 1er janvier pour la reprise de sa saison soit dans 2 mois et demi. La volonté étant aussi de revenir à un calendrier « normal » dès la saison 2021-22. alors que pourraient-ils mettre en place pour arriver à leur fin ?

Une saison écourtée ?

La NBA a annoncé hier qu’elle aimerait réduire à 72 matchs sa saison régulière. La NHL pourrait leur emboiter le pas. La fourchette de 48 à 60 match semble être l’option la plus sérieuse. Deux raison à cela : la saison 2021-22 et les Jeux Olympiques d’été. La NBC qui détient les droits nationaux pour la NHL, diffuse aussi les Jeux Olympiques d’été. La NHL souhaiterait en effet décerné la Stanley Cup le 30 juin 2021.

La NHL a aussi déjà connu des saison raccourcie en 1995 et 2013 avec 48 matchs suite au blocage des joueurs. Elle sait donc encline à jouer entre 50 et 60 matchs de saison régulière.

Un réalignement des divisions

Avec la situation sanitaire et la frontière canadienne fermée, la NHL doit absolument envisager de réduire le plus possible les déplacements surtout si les 31 salles sont ouvertes. Aussi, pour éviter que les 7 équipes canadiennes ne se retrouvent coincées aux États-Unis pour 6 mois ou plus.

Voici donc un possible réalignement des divisions :

CANADAPACIFICCENTRALATLANTIC/METRO
CalgaryAnaheimCarolinaBoston
EdmontonArizonaChicagoBuffalo
MontrealColoradoColumbusNew Jersey
OttawaDallasDetroitNY Islanders
TorontoLos AngelesFloridaNY Rangers
VancouverMinnesotaNashvillePhiladelphia
WinnipegSan JoseSt. LouisPittsburgh
VegasTampa BayWashington
source : The Athletic

Le format de la saison

Conséquence de ce possible réalignement, le format de la saison seraient donc remis à plat. Les équipes pourraient ne jouer que les équipes de leur division, puisque les Canadiens ne pourront jouer qu’entre eux.

En addition à cela, la NHL pourrait créer des voyages de une à deux semaines dans des hubs afin d’y rencontrer d’autres équipes et ainsi maintenir une saison à 82 matchs.

En conclusion, ile st aujourd’hui impossible pour nous ou la ligue de dire que telle ou telle solution est la meilleure à mettre en place. Nous apprenons chaque jour de nouvelle chose sur cette pandémie. Garry Bettman va sans doute attendre un maximum avant de prendre une quelconque décision sur la reprise de la saison de NHL 2020-21.

Summary
Quel serait le plan pour la NHL pour débuter sa saison 2020-21 ?
Article Name
Quel serait le plan pour la NHL pour débuter sa saison 2020-21 ?
Description
Après le succès des bulles à Edmonton et Toronto, la NHL va faire face à un défi encore plus important pour la saison à venir.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.