Qui est Justin Fields ? Portrait du QB d’Ohio State

La conférence Big Ten revient ce samedi, pour vous mettre dans l’ambiance, nous vous proposons de découvrir l’athlète le plus en vue de cette conférence : Justin Fields.

D’abord Bulldog puis Buckeye

A sa sortie du lycée Justin Fields était déjà sous les feux des projecteurs. Il a été nommé meilleur QB du pays dans la catégorie dual-threat, c’est à dire les QB capables de courir et de lancer à l’image de Russell Wilson. C’est un style particulièrement efficace contre le blitz en défense. On a vu notamment Wilson mais aussi Kyler Murray utiliser cette arme récemment pour faire mal aux défenses adverses.

ESPN l’a tout simplement placé numéro un de son classement des recrues potentielles devant Trevor Lawrence. Ce dernier est probablement le plus gros nom de la NCAA. Avec ses Tigers de Clemson il a été l’auteur de performances excellentes et est allé en finale nationale contre LSU l’an dernier.

Justin Fields est né à Atlanta en Georgie, en 1999. Il a été scolarisé au lycée Harrison, aussi en Georgie. Logiquement Fields s’est dirigé vers la plus grande équipe de College Football de Georgie. Les Bulldogs de l’Université de Georgie. Un programme très prestigieux.

Malheureusement pour lui son temps de jeu a été très limité. Il a été barré par Jake Fromm de qui il a été remplaçant. Au final en 2018 il a enregistré 12 petites apparitions pour seulement 39 passes tentées et tout de même 4 TD.

Après la défaite contre Alabama en finale de conférence Fields a décidé qu’il était temps de tenter sa chance ailleurs. Pour avoir vraiment du temps de jeu. Il n’a pas fallu longtemps pour Ryan Day le coach des Buckeyes d’Ohio State mise sur lui.

Une année magnifique à Ohio State

Le moins que l’on puisse dire c’est Justin Fields a réussi sa première année à Ohio State. Avec les Buckeyes il a été tout simplement excellent. Son duo avec J.K Dobbins a fait des miracles. Les courses incisives de ce dernier lui ont permis de pouvoir courir avec beaucoup d’impact.

Il a aussi montré tout la puissance de son bras. Sa connexion avec Chris Olave a été un élément central de la saison excellente des Buckeyes. Invaincus en saison régulière ils sont allés jusqu’aux playoffs nationaux.

Ils se sont inclinés en demi-finale pour le Fiesta Bowl dans une match palpitant qui est déjà devenu un classique duquel on parlera pendant des années. Justin Fields et Trevor Lawrence se sont livrés une bataille magnifique.

Justin Fields avait confié à ESPN à son arrivée à Columbus que le temps en Ohio l’avait un peu surpris. Il fait nettement plus froid qu’en Georgie là où il a grandi. Mais son acclimatation a été exemplaire. Il a été un leader pour l’attaque. Cette équipe d’Ohio State a été le porte étendard d’une saison universitaire magnifique.

Au final il a fini la saison avec 41 TD contre seulement 3 interceptions. Ses performances excellentes lui ont valu d’être arrivé troisième dans la course au trophée Heisman.

En 2019 ce trophée est à juste titre revenu à Joe Burrow. Il n’y avait pas de discussion possible. Mais 2020 aurait pu et même dû être son année. Ou du moins l’année où il se serait battu avec Trevor Lawrence pour l’obtenir.

Mais le coronavirus en a décidé autrement. Big Ten vous le savez si vous nous suivez a été coeur du feuilleton de l’été. Justin Fields a été un des acteurs principaux de ce feuilleton.

De leader de l’attaque d’OSU à leader de Big Ten

A l’image de son homologue du côté de l’ACC Trevor Lawrence, Justin Fields s’est largement impliqué dans cette inter-saison interminable. Heureusement pour lui Trevor Lawrence n’a pas eu besoin de beaucoup se battre pour que sa conférence décide de jouer. Ce n’a pas été le cas de Justin Fields.

Le leader des Buckeyes n’a rien laissé tomber, il a fait entendre sa voix en se battant pour un retour de Big Ten au moment où la conférence avait décidé de ne pas jouer en automne. Il a été le porte étendard de cette lutte. Il faut le dire cette année a été exceptionnelle pour les joueurs universitaires qui d’ordinaire sont assez silencieux.

Cela n’a pas été le cas de Justin Fields. Les circonstances tant au niveau sociétal avec le décès de George FLoyd à Minneapolis des suites d’une arrestation qui a déclenché une vague de protestations sociales d’une ampleur unique ainsi que la crise sanitaire ont tout simplement rendu impossible pour les joueurs de se taire.

Mais plus que des mots Fields n’a pas hésite à agir. Il a lancé une pétition pour influencer le retour de BIg Ten. Cette pétition a été signée par plus de 300 000 personnes. Un nombre considérable.

Pourtant on pourrait se demander d’un point de vue totalement cynique, qu’est-ce que Justin Fields a à gagner à jouer une saison supplémentaire ? Sa performance de 2019 lui a assuré une place parmi les cinq premiers choix de la Draft NFL 2021 voire même plus haut en fonction de l’équipe qui aura les premiers choix, qui sait même le premier choix si une équipe préfère son style double threat à celui de Trevor Lawrence.

Il aurait même tout à perdre. Ohio State a perdu Chase Young et Jeff Okudah deux énormes noms en défense mais aussi J.K Dobbins son acolyte à la course. Ses performances pourraient être moins bonnes qu’en 2019. Il pourrait même se blesser !

Justin Fields revient avec Big Ten

Evidemment le retour de Big Ten a aussi et en grande partie annoncé le retour du grand favori national : Ohio State. Cela va permettre à Justin Fields de profiter d’une année supplémentaire pour montrer de quoi il est capable. Pour le plus grand plaisir des fans de football universitaire, des Buckeyes et de sa future franchise NFL.

Aller en playoffs pour affronter Clemson et Trevor Lawrence est le but ultime de cette équipe d’Ohio State. Pour cette fois-ci l’emporter. Le QB qui remportera ce dernier affrontement laissera une marque énorme dans l’histoire de sa franchise et dans leur histoire personnelle.

De plus, il faut le mentionner, celui des deux qui remportera le titre de champion national aura le plus de chances d’être choisi en première position de la Draft. Mais cela dépend évidemment pour la Draft de la franchise qui aura le premier choix et donc de ses besoins.

Cette dernière saison de Justin Fields chez les Buckeyes sera teintée par le coronavirus et par l’indécision de Big Ten pour jouer la saison. Cela pourrait d’ailleurs compromettre les chances des Buckeyes d’aller en playoffs.

Car même si leur nouveau calendrier le permet mathématiquement on ne sait pas quelle sera la position des officiels qui décident des classements nationaux au regard du fait que les équipes de Big Ten vont jouer moins de matchs que les autres.

Une dernière année unique

Justin Fields pourra au moins profiter d’une année supplémentaire. De ce qui sera sa dernière année en NCAA. C’est une année très particulière pour les jeunes étudiants-athlètes car elle signifie la fin d’une étape de leur vie.

L’an prochain ils ne seront plus les stars d’un programme dans lequel une véritable communauté est formée autour de son nom de son histoire. Où ils sont certes des stars, mais aussi des étudiants. Ils ont une statut si particulier, unique en son genre. Les rivalités en NCAA et notamment au sein de Big Ten sont tellement passionnées et brûlantes qu’il est difficile de retrouver quelque chose de similaire par la suite.

De plus faire partie d’un programme universitaire comme Ohio State, mais on pourrait en citer d’autres, tellement d’autres, offre une expérience particulière, pour toute sa carrière, son université le suivra. C’est quelque chose qui connecte les joueurs. Le réseau d’alumni, d’anciens élèves de ses universités est énorme et très puissant.

C’est donc un grand nombre de joueurs aux valeurs communes qui leur ont été inculquées, à la même fierté, celle d’avoir appartenu à une université aussi prestigieuse, qu’ils auront au fond d’eux pour le reste de leur future carrière en NFL.

On en parle souvent comme le fruit de nombreux débats, mais les joueurs à l’université ne sont pas payés. Ils ne sont pas salariés d’une équipe. Ce qui n’est pas le cas de ce qui les attend en NFL. Ils seront salariés des franchises et devront se battre pour garder leur travail contre d’autres joueurs. Ils seront certes membres d’une équipe avec un soutien, une solidarité, mais la communauté n’est en aucun point comparable à celle dans leur carrière universitaire.

Voilà, cet octobre quand vous entendrez parler du retour de Justin Fields, vous serez avertis et lors de la Draft NFL lorsque vous verrez son nom apparaître tout en haut du tableau de Draft vous n’aurez aucun doute quant à la qualité de ce joueur. En attendant de le voir franchir le pas chez les professionnels, il faudra profiter cette dernière saison, si difficile et particulière à la fois mais qui s’annonce magnifique, comme c’est toujours le cas dans cette extraordinaire conférence qu’est Big Ten.

Summary
Qui est Justin Fields ? Portrait du QB d'Ohio State
Article Name
Qui est Justin Fields ? Portrait du QB d'Ohio State
Description
Nous vous présentons dans cet article la plus grande star de la conférence Big Ten en NCAA : Justin Fields des Buckeyes d'Ohio State
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.