De Chicago à Los Angeles, retour sur les rumeurs NBA

Dimanche dernier, la saison de NBA touchait à sa fin. Anthony Davis, en pleurs dans les bras de LeBron James, réalisait qu’il venait de gagner sa première bague. Les Lakers ont fait le show lors de ces Playoffs, couronnés après 16 victoires et 5 défaites à Orlando. Mais les résidents du Staples Center font toujours parler d’eux puisqu’ils se joignent aux nombreuses franchises alimentant les rumeurs de trades ces derniers jours. Tour d’horizon à prendre avec des pincettes.

Derrick Rose vers un nouveau départ ? NBA.com

Rose chez les Purple & Gold ?

On apprenait dernièrement que Rajon Rondo devrait décliner sa player option pour tâter le terrain de la free agency. Après ses performances lors des Playoffs, la perte de l’ancien des C’s serait dommageable pour les Lakers, à tel point qu’ils auraient déjà une piste XXL pour le remplacer.

Derrick Rose pourrait alors débarquer chez les néo-champions NBA lors de cette offseason. L’été dernier, il était déjà sur les tablettes des Lakers pour renforcer leur backcourt. À l’époque, la franchise de l’Est n’était pas prête à céder son joueur. Le meneur des Pistons serait enclin à jouer le titre la saison prochaine mais il lui reste encore une année de contrat avec Détroit. Il faudrait alors se montrer ingénieux et mettre en place un trade qui pourrait satisfaire les deux parties, mais avoir un joueur off the bench qui tourne à 18 points de moyenne sur les deux dernières saisons n’est pas négligeable.

Degré de faisabilité : 7/10

Carmelo de retour à New-York ?

« J’espère pouvoir re-signer avec Portland », expliquait Melo en marge de l’élimination des Blazers face aux Lakers fin août. Il se réjouissait d’avoir trouvé une maison et une nouvelle famille au sein de l’organisation, mais les choses pourraient vite bouger pour Captain Clutch.

Un retour chez les Knicks serait effectivement envisageable, lui qui y avait évolué de 2010 à 2017. Le facteur X s’appellerait Chris Paul, son grand ami. Le meneur du Thunder serait en contact avec la franchise new-yorkaise et s’il venait à signer, cela pourrait précipiter l’arrivée de Melo.

Pour attirer Chris Paul du côté du Madison Square Garden, il faudra céder plusieurs prospects. Depuis le départ de Billy Donovan, OKC est en phase de reconstruction et doit désormais se débarrasser du contrat de son meneur, nommé 10 fois All-Star. Selon plusieurs sources, les Knicks céderaient Frank Ntilikina ou Dennis Smith Jr. Le Thunder ne serait pas très fan de Smith Jr puisqu’ils possèdent déjà Shai Gilgeous-Alexander, titulaire et futur star à ce poste.

Il existe une deuxième option qui favoriserait la venue de Melo. La franchise new-yorkaise céderait alors Kevin Knox et Julius Randle dans l’échange, même s’il se dit en interne qu’OKC aimerait garder Knox. Dans ce cas précis, Carmelo Anthony pourrait ainsi remplacer Randle dans le starting five.

Degré de faisabilité : 7/10

Joel Embiid vers Golden State ? NBC Sports

Fin du Process à Philly ?

C’est l’une des attractions de cette offseason : l’avenir des Sixers. Ou plutôt de ses deux têtes d’affiches, Joel Embiid et Ben Simmons. Le duo pourrait en effet se dissoudre dès cet été, à en croire d’insistantes rumeurs ces derniers jours.

Ainsi, le Camerounais pourrait poser ses valises du côté de San Francisco et des Warriors. En retour, les Sixers recevraient le first-round pick (No. 2) de la prochaine draft de Golden State, en plus d’Andrew Wiggins. Kevon Looney pourrait également être ajouté pour faire pencher la balance.

Après la saison chaotique que la franchise de la Bay Area vient de connaître, il est possible qu’elle soit dans une mentalité de win-now. En d’autres termes, développer un jeune prospect avec leur second choix de draft n’est pas leur priorité. Étant donné la valeur de ce pick, il serait préférable de l’échanger pour un joueur confirmé, en l’occurence Joel Embiid, pour gagner plus rapidement.

Les Warriors ont besoin d’un joueur de la trempe d’Embiid à ce poste et un potentiel trio aux côtés des Splash Bros ne serait pas de refus. Encore faut-il convaincre le principal intéressé, lui qui est sous contrat jusqu’en 2023 avec les Sixers.

Degré de faisabilité : 6/10

Les Timberwolves également dans une mentalité win-now ?

Les Timberwolves, détenteur du premier choix de la présente draft, ne seraient pas contre un échange. Dans la même optique que les Warriors, Minnesota songerait à se séparer de ce premier choix pour ajouter une star à leur roster. D’autant plus que selon certaines sources au sein de la Ligue, les Wolves ressentent une certaine pression en marge de la draft, eu égard leur choix « raté » en choisissant Jarrett Culver au 6e rang l’année dernière.

S’ils venaient à garder leur actuel premier choix, la piste privilégiée serait alors Anthony Edwards, formant ainsi un trio aux côtés de D’Angelo Russell et Karl-Anthony Towns. Doté de qualités athlétiques au-dessus de la moyenne, le rookie originaire d’Atlanta pourrait facilement se fondre au sein du collectif pour former un backcourt de tireur d’élite avec DLO.

Minnesota semble tout de même bien parti pour échanger ce pick. Beaucoup de choix s’offrent à eux, notamment avec les Knicks qui rêveraient de compter LaMelo Ball dans leur rang. Mais un échange paraît plutôt difficile puisque New-York ne possède pas assez d’assets pour récupérer ce pick.

Plusieurs sources laissent entendre qu’Atlanta pourrait proposer un trade convainquant à Minnesota, pour ainsi accueillir Anthony Edwards dans sa ville natale. John Collins ferait le chemin inverse, les Hawks auraient déjà acté son départ suite à la signature de Clint Capela en février dernier. Kevin Huerter l’accompagnerait, ainsi que le 6e choix de draft d’Atlanta. En retour, les Timberwolves céderaient Jarrett Culver, Jacob Evans III et le 17e choix de draft, en plus du 1er, aux Hawks.

Degré de faisabilité : 6/10

Qui mettra la main sur Anthony Edwards ? Dale Zanine

Mission Edwards pour les Bulls ?

Les Bulls manquent désespérément de créativité offensive. La saison passée, les hommes de Jim Boylen – remplacé par Billy Donovan lors de l’intersaison – ont été l’une des équipes les moins prolifiques de la Ligue. Avec 106.8 points marqués en moyenne, seuls les Knicks et les Hornets ont fait pire.

Différentes sources suggèrent que le board aurait donc fait d’Anthony Edwards leur priorité. Seul problème pour Chicago, ils ne choisiront qu’en quatrième position de la draft. Il est donc très peu probable que le rookie de l’Université de Géorgie soit encore présent, sachant qu’il est attendu à sortir en première position.

Un trade pour remonter dans la draft serait donc une sérieuse option pour les Bulls. Lauri Markkanen pourrait être amené à quitter Chicago, mais il n’est pas le seul. Thaddeus Young, Coby White, Kris Dunn et Wendel Carter Jr. semblent aussi pouvoir faire office de monnaie d’échange pour récupérer le premier tour de draft.

Oui, les Bulls manquent d’ingéniosité et de créativité sur le plan de l’attaque, mais ils sont tout de même dans une situation plus que confortable en vue de la draft. Avec leur 4e choix, la perspective de récupérer James Wiseman est réelle et il pourrait contribuer au réveil offensif de Chicago. Cela va sans dire que le poste 2 est déjà occupé par Zach LaVine et vu son gabarit, le faire jouer au poste 3 ne sera pas très judicieux.

Degré de faisabilité : 3/10

Summary
De Chicago à Los Angeles, retour sur les rumeurs NBA
Article Name
De Chicago à Los Angeles, retour sur les rumeurs NBA
Description
La saison NBA est terminée mais l'intersaison, elle, ne fait que commencer. Retour sur les rumeurs les plus insistantes ces derniers jours.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.