What if : Patrick Mahomes avait été drafté par les Bears en 2017 ?

Le Contexte : 

Durant la saison 2016, les Cleveland Browns ont clairement été mauvais, et ont compté quatre victoires en deux saisons. La seule victoire de la saison, ils sont allés la chercher lors de la Week 16. Avec donc un bilan de une victoire pour quinze défaites, le 1er choix de la Draft de 2017 leur est tombé entre les mains. 

Durant cette saison en parallèle de la saison de la NFL, un joueur s’est démarqué des autres, un certain Myles Garrett de Texas A&M. Il se présente à la Draft et rapidement, on va lui coller l’étiquette de meilleur joueur de cette classe de Draft. C’est en toute logique que Cleveland va le sélectionner en 1ère position, et on ne peut pas vraiment leur reprocher ça. En deuxième position, les 49ers, qui eux aussi on vécu une saison compliquée. Et en 3e pick, les Bears de Chicago. 

Le soir de la Draft, après la section de Myles Garrett, coup de tonnerre, les 49ers sont contactés par les Chicago Bears, pour un échange. On comprend rapidement que les Bears ont un joueur en vue et ne veulent absolument pas le laisser retomber ailleurs que dans leurs rangs. Ils montent donc un échange, qui inclue le 3e choix, un 3e et 4e tour de cette Draft ainsi qu’un 3e choix de la prochaine Draft. Un beau pactole donc qui présage d’une envie urgente de récupérer ce 2e pick.

Quelques minutes plus tard, Roger Goodell sort des coulisses de la scène à Philadelphie. Une tension se met en place, qui va signer avec les Bears de Chicago ? Jamal Adams ? Solomon Thomas ? Cristian McCaffrey ? 

« With the 2nd pick in the 2017 NFL Draft, the Chicago Bears select Mitchell Trubisky, QB North Carolina ».

C’est fait, les Chicago Bears on fait leur choix en la personne de Mitchell Trubisky. Un petit séisme, mais qui n’était pas non plus incohérent car les Bears souhaitaient un QB rapidement opérationnel en NFL. Mais Trubisky n’a eu qu’une seule année en tant que starter et fini sa saison à 8 – 5.  D’autres QB étaient évidemment disponibles à ce moment là, comme Deshaun Watson tout juste champion universitaire avec Clemson. Mais avec la suite que l’on connait maintenant on peut avoir quelques regrets. Les Bears sont passés au travers des deux QB parmi les meilleurs de la ligue actuellement, Deshaun Watson et Patrick Mahomes. 

Le personnage concerné dans notre histoire, sort d’une année junior avec les Red Raiders de Texas Tech. Une université peu réputée pour sortir des QB calibre NFL, mais qui propose un festival offensif, notamment grâce à un Kliff Kingsbury. Patrick Mahomes II semble faire une exception. Sur sa carrière universitaire, il lança 93 touchdowns, 29 interceptions pour 11 252 yards à environ 64 % de passes complétés, en seulement 32 matchs. Pour son année junior, il termine la saison à la tête des classements de moyenne de yards par match (421), du plus de yards sur la saison (5 052), et de touchdowns (53). Il détient également le record fou de plus de yards lancé en un match avec 734 unités. 

Malgré cela, Patrick Mahomes ne semble pas faire l’unanimité… La plupart des experts voient Mahomes comme un potentiel 2ème voir, 3ème tour. Même si certains sont quand même confiants à l’idée de voir le QB de Texas Tech partir en fin de 1er tour. On lui reproche de ne pas avoir les épaules pour faire le virage entre le système ultra offensif de Texas Tech qui fait en sorte de faire briller son QB et la NFL. On dit de lui qu’il devrait travailler son stance « under the center » (quand le QB est sous le centre au début du snap et non reculer de quelques yards). Il aurait aussi des problèmes de lectures des couvertures adverses. Mahomes forcerait des passes non ouvertes qui auraient bien pu se finir en interception. Tout ces points faibles mis bout à bout, pourraient freiner pas mal d’équipes. 

Mais arrivé au 10e choix du premier tour, après le trade de Chicago, c’est Kansas City qui monte dans la draft. Ils offrent aux Bills de Buffalo leurs 27 choix, leurs 3e tour de cette draft et leur 1er tour de 2018. Voir les Chiefs monter aussi haut après, leur plutôt bonne saison, était assez surprenant et on ne s’y attendait pas forcément. Le commissionnaire de la ligue se présente à son pupitre :

« With the 10th pick in the 2017 NFL Draft, the Kansas City Chiefs select Patrick Mahomes II, QB Texas Tech University ». 

Les Chiefs viennent de sélectionner un QB alors qu’Alex Smith est déjà en place, choix évidemment surprenant… Patrick Mahomes ne sera pas titularisé de toute sa saison rookie. Il foulera les terrain de la NFL, seulement à partir de la Week 1 de la saison 2018. Le reste appartient à l’histoire… MVP de la saison, 50 touchdowns, 12 interceptions pour 5 097 yards à 66% de passes complétées et un QuarterBack rating de 113.8. Il emmènera les Chiefs en finale de conférence face aux Patriots de Tom Brady qui éliminera Mahomes. Il sera champion durant la saison 2019, face aux 49ers de San Francisco au terme d’une campagne de playoffs « all-time ». 3 matchs et 3 come back. Il finira sa saison par un autre titre de MVP, cette fois ci MVP du Super Bowl. 

What if :

On peut donc se demander quelles seraient les conséquences de la sélection de Patrick Mahomes par les Bears en 2017…

Tout d’abord il faut savoir que les Bears avaient l’une des défenses les plus dominantes de la saison 2018-2019. La situation de ce coté du ballon était irréprochable. Côté attaque maintenant, ils avaient un jeu à la course pas dans la moyenne, des cibles de haut niveau tel que Anthony Miller  et Allen Robinson. Une ligne offensive qui était supérieure à celle des Chiefs et un génie offensif en tant que coach qui gagna même le titre de Coach de l’année en 2018. Ce qui leur manquait c’était surtout un quarterback. Mitchell Trubisky était complètement en difficulté, et peina à faire fonctionner cette attaque. Tout laisse à croire qu’une dynastie aurait pu se créer dans l’Illinois, avec l’arrivée de Patrick Mahomes.

Projetons nous un peu, et imaginons que Mahomes soit drafté par les Bears et posons nous quelques questions…

Les Bears seraient-ils allés au Super Bowl ?

En 2018, la défense de Chicago était tellement dominante qu’elle portait les résultats cette équipe, malgré une attaque qui était incapable de produire de gros matchs. Ils finiront la saison champions de la NFC Nord, avec un bilan de 12 – 4. En playoffs, ils rencontrent les Philadelphia Eagles, une équipe clairement en dessous d’eux et avec Nick Foles au poste de quarterback suite à la blessure de Wentz. Ce match de WildCard se finira par une défaite, sur un coup de pied raté de Cody Parkey pour la gagne. Une défaite crève coeur 16 – 15. 

Avec Mahomes aux commandes, on peut penser qu’ils auraient éliminé les Eagles sans trop de difficulté dû au faible niveau de la défense de Philadelphie. 

Pour les tours suivants, ce sera une analyse purement subjective puisque l’on ne peut pas savoir comment les matchs se seraient déroulés. 

Pour le Divisional Round, les Bears auraient affronté les Saints qui sortent d’une excellente saison. Ils auraient livré un match serré mais avec l’excellent niveau de Mahomes et de cette défense des Bears, et le match moyen que nous avait proposé les Saints face à Phily, une victoire de Chicago semble envisageable. 

En finale de conférence Nationale, les Rams se seraient présentés à eux. Une équipe ultra solide menée par un Aaron Donald dans une saison historique, et une attaque ultra explosive. Une attaque que les Bears avaient fait déjouer durant la saison régulière en s’imposant dans l’Illinois 15 – 6, les Bears auraient donc eu les ressources pour limiter cette attaque de McVay. Une finale de conférence donc possiblement remportée par les Bears de nouveau. 

Au final des comptes, on peut s’imaginer que les Bears auraient pu aller au Super Bowl, au minimum, et créer une dynastie sur plusieurs années. 

Patrick Mahomes aurait-il eu le même rendement si il avait rejoint les Bears plutôt que les Chiefs ?

Une année derrière un QB expérimenté, pour pouvoir progresser et apprendre le système Andy Reid, on peut penser que l’on ait connu pire comme début de carrière. Avec en plus de cela une équipe ultra explosive qui répond parfaitement aux qualités de Mahomes et a ce schéma offensif. On peut dire que l’on ne peut pas mieux faire en terme d’entrée dans la ligue. 

C’est en toute logique que l’on peut se demander si le Patrick Mahomes qui sort tout juste de la fac et qui atterrit dans une équipe qui a besoin de résultats rapidement puisse être capable de répondre aux attentes. Aujourd’hui, Mahomes est devenu le génie qu’il est notamment grâce à cette organisation stable des Chiefs, et à ce coach incroyable qu’est Andy Reid. Sans rien enlever au génie qu’il est. Énormément de QB qui sortent de la fac sans être vraiment prêts pour jouer en NFL, et qui malgré de bonnes qualités, finissent par sombrer dans une équipe pas stable et qui peine à mettre son joueur dans les meilleurs conditions. 

Summary
What if : et si Patrick Mahomes avait été drafté par les Bears en 2017 ?
Article Name
What if : et si Patrick Mahomes avait été drafté par les Bears en 2017 ?
Description
Nous avons imaginé un monde où les Bears auraient drafté Patrick Mahomes au lieu de Mitchell Trubisky.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.