« Trust or Trade » : version quarterback

PAR Lucas de Carvalho 15 OCTOBRE 2020 Commenter

Alors que plusieurs quarterbacks sont en difficulté cette saison, une question va souvent resurgir : « Doit-on faire confiance à notre QB ou chercher un Echange.. ? » Nous vous avons listé les joueurs en difficultés et on vous donne notre ressenti.

Matt Ryan : 

(Photo by Quinn Harris/Getty Images)

Le meilleur joueur offensif et MVP de la saison 2016, n’a mené les Falcons à une fiche positive qu’une seule fois depuis la remontée historique subit face à Tom Brady au Super Bowl 51.

Des bilans négatifs certes, mais Ryan semble toujours aussi performant : 30 touchdowns -11 interceptions pour 67 % de passes complétées et plus de 10 800 yards sur la période 2017-2020. Des stats plus que convenables et qui montrent que même dans un coaching staff plutôt moyen depuis le départ de Kyle Shanahan, Matt Ryan est capable de porter cette attaque.

L’ancien QB de Boston Collège a à sa disposition des menaces offensives telles que Julio Jones, Calvin Ridley et Hayden Hurst, trois top receveurs qui pourraient être titulaires dans pas mal d’équipe de la ligue. Une ligne offensive remplie de talent, avec beaucoup de joueurs sélectionnés haut à la Draft ces dernières années. Mais aussi un jeu de course qui confirme semaine après semaine, avec un Todd Gurley diminué mais qui continue de faire de bonnes stats et un Bryan Hill qui remplit son rôle de back-up comme il se doit.

Le problème ne vient donc pas de Ryan, ni de son supporting cast offensif donc penchons nous sur le problème de coaching… Dan Quinn qui était dans sa saison de trop depuis 2018, s’est fait remercier plus tôt dans la semaine. Il proposait un jeu offensif plutôt frileux au vue du talent qu’il avait à disposition, et donc ne pouvait pas continuer à prendre les commandes de l’équipe de cette façon. De plus, il est en grande partie responsable des remontées sensationnelles subies face aux Cowboys et aux Bears, et semblait perdre la confiance de son vestiaire depuis 2 ans maintenant. Il fallait repartir de l’avant et c’est chose faite du côté des Falcons d’Atlanta. 

Verdict : Trust. 

Matt Ryan a encore quelques années dans les jambes et peut guider cette attaque pour une reconstruction. À moins de récupérer le 1st pick de la Draft, synonyme d’une possibilité de récupérer Trevor Lawrence, l’idéal serait de donner les reines d’une équipe en reconstruction à un joueur d’expérience et qui connait la maison. Pour lancer cette reconstruction, ils peuvent aussi espérer récupérer Penei Sewell, de l’université d’Oregon, le tackle le plus dominant de ces dernières années.

Sam Darnold :

(AP Photo/Darron Cummings)

Souvent au cœur des débats, Sam Darnold est dans une des situations les plus compliquée de cette liste. Un groupe de receveurs qui est clairement, l’un, si ce n’est le pire de la ligue, avec comme cible numéro 1 Jamison Crowder… Une ligne offensive qui met Darnold sous pression à chaque snap ou presque. Un jeu de course absolument inexistant obligeant Darnold à porter cette équipe sur ses épaules. Ajouter à cette situation un coach qui n’aide pas et qui ne parvient pas à faire jouer cette attaque un minimum. Aucun signes encourageants de ce côté-là et un changement est à prévoir au plus vite. Sam Darnold est bien seul et dans cette situation beaucoup de QB sombreraient de la même façon.

Malgré cela, Darnold parvient à faire des performances intéressantes et est parvenu à gagner des matchs à lui seul. Ce talent peut intéresser pas mal de franchises d’autant que Darnold est toujours sous contrat rookie. De quoi valoir au minimum un choix du deuxième tour de Draft, si un trade a lieu.

Les Jets sont peut-être l’équipe la plus proche de ce 1er choix de la prochaine Draft. Si cela se confirme, ça serait surprenant de les voir passer à côté de Trevor Lawrence. Un trade pourrait apporter un autre ticket de loterie pour la Draft à venir et donc d’entamer un processus de reconstruction.

Verdict : Trade.

La franchise qui récupérera Sam Darnold récupérera un Quarterback en manque de confiance, mais bourré de talent. Il pourra évidemment starter dans une équipe sans QB et pourra s’exprimer un peu plus qu’il ne pouvait le faire à New York.

De leur côté, les Jets qui n’ont plus l’air de faire confiance à leur joueur, pourraient récupérer un nouveau choix de Draft. De quoi commencer un processus de reconstruction bien qu’il faudrait rapidement changer de Head Coach.

Dwayne Haskins :

Si on devait juger Dwayne Haskins sur les box score, on pourrait penser qu’il est un sophomore talentueux dans une mauvaise organisation et dans une équipe moyenne. Mais c’est bien plus compliqué que ça…Et pour se faire une idée, il faut voir les matches de Washington. Plusieurs fois, l’ancien QB d’Ohio State a fait des mauvais choix dans ses lancers et/ou ne voit pas le receveur ouvert. Son principal défaut, c’est son bras, un manque de précision et de vélocité flagrante et une mécanique de lancer loin d’être parfaite…

Son Head Coach semble avoir mis sa confiance en Kyle Allen et semble en avoir complètement fini avec Haskins qu’il n’a eu que 4 matchs sous ses ordres. 

Verdict : Trade.

Compliqué de voir rester au fond de la hiérarchie des QB à Washington, mais compliqué aussi de le voir débuter ailleurs. Il pourra peut-être trouver un endroit avec une meilleure organisation où il devra se battre pour récupérer une place de titulaire, affaire à suivre…

Daniel Jones :

Credit: Vincent Carchietta-USA TODAY Sports

Être QB à New York ces derniers temps est loin d’être une partie de plaisir. Daniel Jones dans sa 2e année, qui avait montré de bonnes choses l’an passé, est dans une situation un peu compliquée. Une ligne offensive horrible, un jeu à la course complètement inexistant avec 395 yards sur 5 matches et Daniel Jones lui-même leader en yards gagnés à la course avec 130 yards. Il n’a donc pas la possibilité de s’exprimer correctement et c’est compliqué d’aller chercher des victoires cette saison.

Le principal problème de Daniel Jones, c’est la protection de son ballon quand la poche se referme sur lui, 22 fumbles sur 18 matchs joués…

Malgré ça, il parvient à faire jouer cette attaque et est capable d’aller gagner des matchs à lui tout seul, notamment l’année dernière face aux Buccaneers et cette année face aux Cowboys et aux Rams où il ne ramène pas la victoire, mais réalise un bon match.

Verdict : Trust.

Investir son tour de Draft dans un nouveau quarterback ne semble pas la meilleur solution pour reconstruire, il faudrait de la constance dans l’équipe et apporter du soutien à Jones qui nous a prouvé qu’il avait un talent à exploiter.

Carson Wentz :

Quelle saison compliquée pour Wentz… le QB des Eagles connait la saison la plus compliquée de sa carrière et les problèmes de receveurs de l’année dernières persistent toujours… Son incroyable saison 2017 semble bien loin maintenant et son avenir au sein des Eagles commence a devenir incertain. Souvent blessé et avec aucune victoire en playoffs Wentz est peut être sur le déclin… Ses choix de lancers sont par moment forcés et il manque également de receveurs ouverts…

Pour sa défense, il est vrai que sa ligne offensive commence à se faire vieillissante et avec pas mal de blessures. Toujours sans véritable receveur numéro 1, Wentz peine à trouver des cibles. 

Les Eagles ont drafté Jalen Hurts cette année et le rookie pourrait se voir propulsé à la tête de l’attaque si un trade se monte. Le point d’ombre de cette possibilité sera que Wentz est sous un énorme contrat que peu d’équipes seraient capable de payer. En tout cas, même avec un Wentz moyen, les Eagles peuvent toujours prétendre au titre d’NFC East et donc attendre la fin de la saison pour faire la transition avec Hurst. Le rookie pourra alors assimiler le système Pederson et être prêt tout de suite l’année prochaine.

Verdict : Trade.

Si une équipe venait à proposer un échange aux Eagles, comme les Bears ou les Colts par exemple, il serait judicieux d’étudier l’offre attentivement. Le pari Hurst avec 1 année sur le banc derrière Wentz, doit être pris si un échange s’offre à eux.

Matthew Stafford :

La situation à Detroit ressemble de plus en plus à la fin d’un cycle. Il faudrait songer à partir sur de nouvelles bases et bien souvent, ça passe par un changement de coach et de quarterback. Matthew Stafford est un talent incontesté et a toujours un très bon niveau qui ne devrait pas avoir de mal à trouver une autre destination pour la fin de sa carrière. Un coach offensif serait l’idéal pour qu’il s’exprime son potentiel au maximum.

Souvent bridé par son coaching staff, Stafford n’a jamais pu montrer tout son talent. Une équipe qui aurait besoin d’un quarterback confirmé ne devraient pas hésiter avec Stafford. 

Verdict : Trade. 

Avec la fin d’un cycle forcément que le GM de Détroit va vouloir un nouvel élan et donc vouloir changer de quarterback. Pourquoi pas finir la saison sans Stafford et tenter d’aller prendre un quarterback haut à la prochaine draft.

The Free Agent met un point d’honneur sur le contact et le débat avec nos lecteurs, c’est pourquoi nous vous invitons à aller sur notre compte Twitter pour jouer vous aussi au « Trust or Trade » pour chaque joueur mentionné dans l’article.

AUTEUR : Lucas de Carvalho

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRIR LES ARTICLES SELON LES SPORTS

MLB

Major League Baseball

NBA

National Basketball Association

NCAA

National Collegiate Athletic Association

NFL

National Football League

NHL

National Hockey League

WNBA

Women's National Basketball Association

%d blogueurs aiment cette page :