New York : la lutte du pire qui inquiète la NFL.

La NFL fait face à de nombreux problèmes. Les résultats catastrophiques des Jets et des Giants impactent ses audiences.

La dégringolade des 2 équipes de New York est un problème pour la NFL. En effet, la grosse pomme est un des plus gros marchés de la ligue et les résultats en berne des 2 équipes simultanément plombent la possibilité d’atteindre l’audience maximum à New York.

Si les baisses d’audience peuvent être temporaires (cf. notre article ci-dessus), celles des Jets ou des Giants sont plus importantes et ne sont dues qu’aux résultats des 2 équipes. Pour limiter cet impact, leurs matches sont programmés dans la première partie du Redzone le plus souvent. Ainsi, leurs rencontres médiocres sont compensées par les autres et le seul marché touché est celui des diffusions complètes des matches sur les chaines locales.

Et les programmations en prime time sont limitées. Les Giants ne sont prévus que 2 fois (contre Eagles et Buccanneers) et les Jets une seule (contre les Patriots). Ces difficultés ne sont pas un écueil insurmontable dans l’ensemble pour la NFL mais perdre une partie de son plus gros marché empêche la NFL de maximiser ses audiences.

Si les Jets et les Giants performaient, ce serait tout de même un boost formidable. Cela permettrait de négocier un meilleur contrat TV et également aux chaînes de vendre des spots publicitaires à un prix beaucoup plus élevé.

Aucun annonceur n’est très emballé pour s’afficher au cours de la première mi-temps du Jets-Cardinals de dimanche soir. Et c’est encore pire pour la seconde période ce qui montre la pauvreté de l’attrait des Jets. Et l’absence de Sam Darnold ajoute au problème. Joe Flacco est beaucoup moins vendeur.

Giants-Dallas est un peu mieux loti. Car, malgré la pauvreté des 2 équipes, la rivalité au sein d’une division où tout est possible (même une qualification des Giants) reste un tant soit peu attractive.

Quelles sont les perspectives?

Pour les Jets, la question tourne autour de Sam Darnold et Adam Gase. Le QB va t-il réussir à passer un palier? Les spéculations sur son avenir et son possible remplacement font-elles vendre? L’avenir du Head Coach Adam Gase est toujours aussi spéculatif également. L’incompétence n’est pas un gage d’audience.

Chez les Giants, on avait l’an dernier le tour d’adieu de Eli Manning, c’était une raison de regarder leurs rencontres. Ils ont beaucoup de mal à conclure et à marquer des touchdowns (2 depuis le début soit le pire total de la NFL). La lune de miel de Joe Judge avec les médias ne pourrait peut-être pas durer si longtemps.

Les supporters new-yorkais doivent donc prendre leur mal en patience. Peut-être que la lutte pour n°1 de la draft sera-t-il leur plus gros challenge?

Summary
New York : la lutte du pire qui inquiète la NFL.
Article Name
New York : la lutte du pire qui inquiète la NFL.
Description
La NFL fait face à de nombreux problèmes. Les résultats catastrophiques des Jets et des Giants impactent ses audiences.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.