Heat – Lakers : Miami perd la première bataille, l’infirmerie se remplit déjà

Les Lakers n’ont pas tremblé face au Heat cette nuit. Une victoire 116-98 et un LeBron à deux doigts – ou plutôt une passe – d’un triple double, les hostilités sont lancées. Miami perd plus qu’un match puisque Butler, Dragic et Adebayo sont touchés.

LeBron James (25 points, 13 rebonds, 9 passes) et Anthony Davis (34 points, 9 rebonds, 5 passes) ont assommé le Heat (Crédits : Steve Dykes / Getty Images)

Miami impressionne d’entrée

Le Heat a attaqué fort ces finales, notamment grâce à un énorme Jimmy Butler. 9 points pour lui dans le premier quart, meneur dans ce domaine à Miami. Il a largement contribué au premier run de son équipe, présent au shoot et à la passe. La balle circule extrêmement bien et fini souvent à l’intérieur du panier, les chiffres ne mentent pas. 75% au shoot pour les joueurs d’Erik Spoelstra, 23-10 en faveur du Heat. Les Lakers demandent deux timeout de suite et stoppent vite l’hémorragie. KCP enchaîne les tirs à 3 points pour recoller, puis c’est AD qui prend le relai. Le pivot de LA clôture le premier quart avec 11 points, suivi de près par KCP et ses 10 points, le tout sans LeBron sur le parquet. Miami rate 10 de ses 12 derniers tirs, première alerte du côté de la Floride.

Les Lakers font le break

Jimmy Butler donne le ton de ce deuxième quart en assurant à 3 points. Tyler Herro enfile sa cape et suit l’exemple de Jimmy Buckets pour assurer le spectacle côté Heat. Mais les Lakers regorgent de ressources, leur banc domine clairement celui de Miami à la mi-temps avec 20 points contre seulement 10 pour la troupe de Spoelstra.

Seulement une possession d’avance pour les champions de l’Ouest à mi-chemin, et c’est alors que les tirs à 3 points se multiplient. Green, KCP, Morris… tous s’y mettent. Los Angeles marque 11 paniers à 3 points (sur 17 tentatives) en première mi-temps, le record de franchise est égalé en playoffs. Anthony Davis mène les siens avec 18 points et une présence incessante des deux côtés du terrain.

En fin de quart, la cheville de Butler tourne sévèrement et le force à retourner au banc en boitant. À noter également le retour aux vestiaires de Goran Dragic, visiblement touché à la jambe gauche. On apprend par la suite que le Slovène est victime d’une déchirure plantaire du pied gauche. Seconde alerte côté Heat.

Adebayo inquiète

17 points de retard pour Miami à la mi-temps, autant dire que la tâche s’annonce ardue pour les coéquipiers d’un Butler diminué physiquement. De plus, Bam Adebayo n’est pas dans un bon soir. Lui qui avait déjà connu un match 5 compliqué face aux Celtics n’arrive pas à s’en sortir. 8 points et 4 rebonds pour le pivot de 23 ans, et son calvaire ne se limite pas aux chiffres.

En début de seconde mi-temps, il est également touché à l’épaule et rentre directement aux vestiaires. Son scanner est cependant négatif, sa blessure est donc bénigne mais pourrait tout de même l’empêcher d’être à 100% dans 48 heures. Los Angeles, porté par un AD en grande forme, creuse l’écart et fait course en tête le reste de la rencontre. LeBron James termine la soirée à une passe d’un triple-double avec 25 points et 13 rebonds. Victoire 116-98 des Lakers sans trop forcer, qui prennent l’avantage 1-0 dans ces finales.

Bam Adebayo n’a pas été à la hauteur ce soir. (Crédits : SkySports)

Le Heat déçoit

Miami avait montré de très belles choses dans cette campagne de playoffs. Une versatilité étonnante – et même historique – au scoring, une capacité à encaisser les coups tout en se relevant et une hargne à toute épreuve, voilà ce qui caractérise ce Heat version bulle 2020. Mais ce soir, ce Heat a déçu. Pourtant bien dans leur match grâce à un début de rencontre bien maîtrisé, les hommes de Spoelstra se sont totalement écroulés en milieu de premier quart, sans jamais sortir la tête de l’eau.

Duncan Robinson n’a pas su trouver de fenêtre de tir et est resté muet, la fougue et la fraîcheur de Tyler Herro n’ont pas eu l’impact habituel et Bam Adebayo s’est effacé du jeu à mesure où le temps s’écoulait. Jimmy Butler a maintenu Miami dans le coup, mais sa cheville en a décidé autrement. Seul point positif pour les Floridiens, la belle performance de Kendrick Nunn en sortie de banc. 18 points en un peu moins de 20 minutes et 72.7% au tir, on retrouve le Nunn de la saison régulière. Si Dragic venait à manquer à l’appel, il sera fortement sollicité pour combler le trou laissé par le Slovène.

Summary
Heat - Lakers : Miami perd la première bataille, l'infirmerie se remplit déjà
Article Name
Heat - Lakers : Miami perd la première bataille, l'infirmerie se remplit déjà
Description
Les Lakers n'ont pas tremblé face au Heat cette nuit avec une victoire nette 116-98
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.