MLB – Playoffs (29/09/20) : Une lutte inédite à 16 équipes pour les World Series commence dès ce soir !

Robert Sabo (New York Post)

Au terme d’une saison régulière exceptionnellement réduite à 60 matches – au lieu de 162 habituellement -, la MLB lance des playoffs eux aussi uniques en leur genre : seize équipes auront une chance de remporter les World Series cette année, contre dix en temps normal.

Ce soir, les huit équipes de la Ligue Américaine entreront en lice pour des séries au meilleur des trois matches ; la première équipe à remporter deux matches des Wild Card Series avancera au tour suivant.

Vainqueurs de la Division Centrale de la Ligue Américaine pour la deuxième année d’affilée, les Twins accueilleront les Astros, qui ont terminé la saison avec plus de défaites (31) que de victoires (29). Dans une année où Houston a dû composer avec la controverse liée à la triche lors des World Series en 2017, l’équipe entraînée par Dusty Baker Jr. a semblé bien plus fragile qu’à l’habitude : Alex Bregman (24.2% de moyenne au bâton), José Altuve (21.9%) et Yuli Gurriel (23.2%) ont tous réalisé des saisons décevantes. Dans le même temps, l’as Justin Verlander n’a joué qu’un match avant d’être opéré de l’intervention de type Tommy John, et sera absent jusqu’en 2022. L’équipe qui est passée à une victoire de remporter le titre l’an passé (3-4) contre les Nationals semble aujourd’hui bien loin avant d’affronter les Twins.

Minnesota enverra Kenta Maeda sur le monticule pour la réception de Houston. Les Twins ont frappé 91 home runs cette saison – le troisième plus haut total dans la Ligue Américaine -, mais l’apport des lanceurs partants a été significatif. Maeda a notamment délivré une très belle saison à six victoires pour une défaite, avec 2.70 points concédés en moyenne. Son homologue du côté de Houston, Zack Greinke, avait bien commencé la saison (2.19 points concédés en moyenne en août) mais ce total n’a cessé d’augmenter en septembre (6.08). La rotation des Astros manque d’expérience en playoffs, c’est pourquoi Greinke devra montrer l’exemple ce soir (20h08).

Rivaux des Twins pour la première place de la Division Centrale jusqu’à la dernière journée de la saison régulière, les White Sox participeront aux playoffs pour la première fois depuis 2008. Chicago a pu compter sur un alignement offensif extrêmement puissant (96 home runs frappés, meilleur total de la Ligue Américaine). José Abreu a évolué à un niveau de MVP (31.9% de moyenne au bâton, 19 home runs et 60 points produits). Le mélange de jeunes joueurs comme Tim Anderson, Yoán Moncada, Eloy Jiménez, Luis Robert et Nick Madrigal avec des joueurs plus expérimentés comme Abreu, Edwin Encarnación et Yasmani Grandal a porté ses fruits. Outre Dallas Keuchel, les membres de la rotation – Lucas Giolito (titulaire ce soir), Dylan Cease et Reynaldo López – n’ont jamais joué en playoffs. Les South Siders se sont aussi relâchés après avoir validé leur ticket pour les playoffs – huit défaites lors de leurs dix derniers matches -, ce qui ne pardonnera pas face aux Athletics (21h08).

Oakland revient en playoffs pour la troisième fois en trois ans, cette fois auréolé du titre de champion de la Division Ouest de la Ligue Américaine. Les A’s disposent de l’une des moyennes au bâton collectives les plus faibles de la MLB (22.5%) ; hormis Chris Bassitt (2.29 points encaissés en moyenne), la rotation n’a pas non plus été brillante. En réalité, c’est le bullpen qui a été le point fort d’Oakland cette saison : les lanceurs de relève Jake Diekman, Joakim Soria, Yusmeiro Petit et JB Wendelken ont tous su répondre présents lorsqu’il fallait préserver une avance en fin de match. Le lanceur finisseur australien Liam Hendriks a lui été irréprochable ou presque : l’Australien a limité ses adversaires à 16.1% de moyenne à la batte, en convertissant 14 sauvetages sur 15. Les A’s compteront tout de même un absent de marque puisque Matt Chapman, blessé à la hanche, ne reviendra pas cette saison.

Une autre équipe qui a pu compter sur son bullpen est Tampa Bay : les Rays ont pu compter sur Nick Anderson, Pete Fairbanks, Diego Castillo et John Curtiss pour sécuriser des victoires tard dans le match. L’entraîneur Kevin Cash a pourtant dû composer avec les absences d’Oliver Drake, de José Alvarado, de Chaz Roe, de Colin Poche, d’Andrew Kittredge et de Jalen Beeks pendant la majeure partie de la saison. Les Rays titulariseront Blake Snell – souvent économisé par Cash cette année mais auteur d’une très belle année 2020 (3.24 points concédés en moyenne) – pour affronter les Blue Jays (23h07).

Toronto a joué ses matches à domicile à Buffalo à cause du coronavirus, ce qui n’a pas empêché les Canadiens de retourner en playoffs pour la première fois depuis 2016. Les Jays ont l’un des alignements offensifs les plus jeunes de MLB, avec Teoscar Hernández (16 home runs et 34 points produits), Lourdes Gurriel Jr. (11 et 33), Vladimir Guerrero Jr. (9 et 33), Bo Bichette (5 et 23) et Cavan Biggio (8 et 28). La rotation comporte des joueurs beaucoup plus expérimentés, avec l’as Hyun-Jin Ryu, Taijuan Walker, Tanner Roark, Robbie Ray et Matt Shoemaker. Ce dernier sera le lanceur partant contre les Rays ce soir.

À 1h08, deux équipes habituées aux playoffs ces cinq dernières années, les Indians et les Yankees, entreront en piste. Cleveland a vécu une saison faite de hauts et de bas, perdant huit matches consécutifs en septembre avant d’enchaîner six victoires moins d’une semaine après. Les performances de l’attaque et des lanceurs ont elles aussi été très irrégulières : la moyenne au bâton (22.8%) et le nombre de home runs frappés (59) comptent parmi les pires de la MLB. À l’inverse, la rotation a été extrêmement performante, autour de Shane Bieber (huit victoires, une défaite 1.63 points concédés en moyenne). Favori pour le Cy Young Award de la Ligue Américaine, Bieber sera titulaire face aux Yankees (1h08). Le bullpen a lui aussi été très solide, à l’image du lanceur finisseur Brad Hand, qui a converti chacune des 16 opportunités de sauvetage qui se sont présentées à lui. L’entraîneur de Cleveland, Terry Francona, ne sera pas de retour cette saison ; il est absent depuis le mois d’août à cause de problèmes de santé.

Un autre as sera opposé à Bieber ce soir : Gerrit Cole a délivré une première saison plus que réussie dans le Bronx, avec sept victoires, trois défaites et 2.84 points concédés en moyenne. New York avait désespérément besoin d’un lanceur partant pour élever le niveau de sa rotation, et Cole a parfaitement répondu à l’appel. À l’image des Indians, les Yankees ont eu aussi eu des moments difficiles durant la saison, notamment en août lorsqu’Aaron Judge, Giancarlo Stanton, Gleyber Torres et DJ LeMahieu se sont tous retrouvés sur le carreau à cause des blessures. Leur retour en septembre ont dissipé tous les doutes, New York remportant dix matches d’affilée. Malgré ces imprévus, l’objectif reste clair pour les hommes d’Aaron Boone : atteindre les World Series et s’adjuger un titre qui leur fait défaut depuis 2009.

Minnesota Twins-Houston Astros

Wild Card Series – Match 1

20h08. Target Field. MLB.TV.

Minnesota Twins

Lanceur partant : Kenta Maeda (droitier, n°18)

11 matches, 6 victoires-1 défaite, 2.70 points concédés en moyenne et 80 éliminations au marbre en 66.2 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Luis Arráez (deuxième base, n°2)
  2. Byron Buxton (champ centre, n°25)
  3. Max Kepler (champ droit, n°26)
  4. Nelson Cruz (frappeur désigné, n°23)
  5. Eddie Rosario (champ gauche, n°20)
  6. Miguel Sanó (première base, n°22)
  7. Jorge Polanco (arrêt-court, n°11)
  8. Ryan Jeffers (receveur, n°39)
  9. Marwin González (troisième base, n°9)

Absents : Josh Donaldson (mollet), Jake Odorizzi (doigt) et Fernando Romero (raisons personnelles)

En saison régulière : 36 victoires-24 défaites ; premiers de la Division Centrale de la Ligue Américaine

Entraîneur : Rocco Baldelli

Houston Astros

Lanceur partant : Zack Greinke (droitier, n°21)

12 matches, 3 victoires-3 défaites, 4.03 points concédés en moyenne et 67 éliminations au marbre en 67 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. George Springer (champ centre, n°4)
  2. José Altuve (deuxième base, n°27)
  3. Michael Brantley (frappeur désigné, n°23)
  4. Alex Bregman (troisième base, n°2)
  5. Kyle Tucker (champ gauche, n°30)
  6. Yuli Gurriel (première base, n°10)
  7. Carlos Correa (arrêt-cout, n°1)
  8. Josh Reddick (champ droit, n°22)
  9. Martín Maldonado (receveur, n°15)

Absents : Chris Devenski (coude), Yordan Álvarez (genou), Justin Verlander (coude), Roberto Osuna (coude), Brad Peacock (épaule), Austin Pruitt (coude) et Kent Emanuel (suspendu)

En saison régulière : 29 victoires-31 défaites ; deuxièmes de la Division Ouest de la Ligue Américaine

Entraîneur : Dusty Baker Jr.

Oakland Athletics-Chicago White Sox

Wild Card Series – Match 1

21h08. Oakland Coliseum. MLB.TV.

Oakland Athletics

Lanceur partant : Jesús Luzardo (gaucher, n°44)

12 matches, 3 victoires-2 défaites, 4.12 points concédés en moyenne et 59 éliminations au marbre en 59 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Tommy La Stella (deuxième base, n°3)
  2. Robbie Grossman (champ gauche, n°8)
  3. Marcus Semien (arrêt-court, n°10)
  4. Matt Olson (première base, n°28)
  5. Mark Canha (champ droit, n°20)
  6. Jake Lamb (troisième base, n°4)
  7. Ramón Laureano (champ centre, n°22)
  8. Chad Pinder (frappeur désigné, n°18)
  9. Sean Murphy (receveur, n°12)

Absents : Matt Chapman (hanche), Burch Smith (bras) et AJ Puk (épaule)

En saison régulière : 36 victoires-24 défaites ; premiers de la Division Ouest de la Ligue Américaine

Entraîneur : Bob Melvin

Chicago White Sox

Lanceur partant : Lucas Giolito (droitier, n°27)

12 matches, 4 victoires-3 défaites, 3.48 points concédés en moyenne et 97 éliminations au marbre en 72.1 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Tim Anderson (arrêt-court, n°7)
  2. Yoán Moncada (troisième base, n°10)
  3. Yasmani Grandal (frappeur désigné, n°24)
  4. José Abreu (première base, n°79)
  5. James McCann (receveur, n°33)
  6. Luis Robert (champ centre, n°88)
  7. Adam Engel (champ droit, n°15)
  8. Leury García (champ gauche, n°28)
  9. Nick Madrigal (deuxième base, n°1)

Absents : Evan Marshall (épaule), Aaron Bummer (biceps), Jimmy Lambert (bras) et Michael Kopech (coronavirus)

En saison régulière : 35 victoires-25 défaites ; troisièmes de la Division Centrale de la Ligue Américaine

Entraîneur : Rick Renteria

Tampa Bay Rays-Toronto Blue Jays

Wild Card Series – Match 1

23h07. Tropicana Field. MLB.TV.

Tampa Bay Rays

Lanceur partant : Blake Snell (gaucher, n°4)

11 matches, 4 victoires-2 défaites, 3.24 points concédés en moyenne et 63 éliminations au marbre en 50 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Yoshi Tsutsugo (frappeur désigné, n°25)
  2. Brandon Lowe (deuxième base, n°8)
  3. Randy Arozarena (champ gauche, n°56)
  4. Nate Lowe (première base, n°35)
  5. Willy Adames (arrêt-court, n°1)
  6. Joey Wendle (troisième base, n°18)
  7. Manuel Margot (champ droit, n°13)
  8. Kevin Kiermaier (champ centre, n°39)
  9. Mike Zunino (receveur, n°10)

Absents : Austin Meadows (oblique), Ji-Man Choi (adducteur), Yandy Díaz (adducteur), Jalen Beeks (coude), José Alvarado (épaule), Yonny Chirinos (coude), Chaz Roe (coude), Andrew Kittredge (coude), Colin Poche (coude) et Brent Honeywell (coude)

En saison régulière : 40 victoires-20 défaites ; premiers de la Division Est de la Ligue Américaine

Entraîneur : Kevin Cash

Toronto Blue Jays

Lanceur partant : Matt Shoemaker (droitier, n°34)

6 matches, 0 victoire-1 défaite, 4.71 points concédés en moyenne et 26 éliminations au marbre en 28.2 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Cavan Biggio (troisième base, n°8)
  2. Bo Bichette (arrêt-court, n°11)
  3. Randal Grichuk (champ centre, n°15)
  4. Vladimir Guerrero Jr. (première base, n°27)
  5. Lourdes Gurriel Jr. (champ gauche, n°13)
  6. Teoscar Hernández (champ droit, n°39)
  7. Jonathan Villar (deuxième base, n°20)
  8. Alejandro Kirk (frappeur désigné, n°85)
  9. Danny Jensen (receveur, n°9)

Absents : Ken Giles (bras), Rowdy Tellez (genou) et Trent Thornton (coude)

En saison régulière : 32 victoires-28 défaites ; troisièmes de la Division Est de la Ligue Américaine

Entraîneur : Charlie Montoyo

Cleveland Indians-New York Yankees

Wild Card Series – Match 1

1h08. Progressive Field. MLB.TV.

Cleveland Indians

Lanceur partant : Shane Bieber (droitier, n°57)

12 matches, 8 victoires-1 défaite, 1.63 points concédés en moyenne et 122 éliminations au marbre en 77.1 manches lancées (statistiques datant de la saison régulière 2020)

Alignement offensif :

  1. Francisco Lindor (arrêt-court, n°12)
  2. César Hernández (deuxième base, n°7)
  3. José Ramírez (troisième base, n°6)
  4. Carlos Santana (première base, n°41)
  5. Franmil Reyes (frappeur désigné, n°32)
  6. Josh Naylor (champ gauche, n°31)
  7. Roberto Pérez (receveur, n°55)
  8. Tyler Naquin (champ droit, n°30)
  9. Delino DeShields Jr. (champ centre, n°0)

Absent : Terry Francona (entraîneur, tube digestif)

En saison régulière : 35 victoires-25 défaites ; deuxièmes de la Division Centrale de la Ligue Américaine

Entraîneur : Sandy Alomar Jr.

New York Yankees

Lanceur partant : Gerrit Cole (droitier, n°45)

12 matches, 7 victoires-3 défaites, 2.84 points concédés en moyenne et 94 éliminations au marbre en 73 manches lancées

Alignement offensif :

  1. DJ LeMahieu (deuxième base, n°26)
  2. Aaron Judge (champ droit, n°99)
  3. Aaron Hicks (champ centre, n°31)
  4. Luke Voit (première base, n°59)
  5. Giancarlo Stanton (frappeur désigné, n°99)
  6. Giovanny Urshela (troisième base, n°29)
  7. Gleyber Torres (arrêt-court, n°25)
  8. Brett Gardner (champ gauche, n°11)
  9. Kyle Higashioka (receveur, n°66)

Absents : James Paxton (épaule), Tommy Kahnle (coude), Luis Severino (coude) et Domingo Germán (suspendu)

En saison régulière : 33 victoires-27 défaites ; deuxièmes de la Division Est de la Ligue Américaine

Entraîneur : Aaron Boone

Les compositions d’équipe annoncées peuvent faire l’objet de modifications.

Summary
MLB - Playoffs (29/09/20) : Une lutte inédite à 16 équipes pour les World Series commence dès ce soir !
Article Name
MLB - Playoffs (29/09/20) : Une lutte inédite à 16 équipes pour les World Series commence dès ce soir !
Description
Dans une saison 2020 exceptionnelle, 16 équipes se disputeront les World Series. La bagarre commence dès ce soir avec quatre matches !
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.