Trois Finals NBA dans trois décennies différentes : Udonis Haslem l’immortel

© Kim Klement-USA TODAY Sports

2006, première Finals NBA pour le jeune Udonis Haslem. Après seulement quatre petites saisons, le big men découvre les Finals pour la première fois aux côtés de Dwayne Wade, Shaquille O’Neal ou encore Alonzo Mourning. C’est également son premier titre !

Au fil des années Haslem s’est transformé en joueur de sortie de banc capable d’apporter beaucoup, notamment dans la raquette. En 2020, c’est même le meilleur rebondeur de l’Histoire du Heat. Avec l’arrivée des « three amigos » en 2010 (LeBron James, Chris Bosh et Dwayne Wade), Miami va faire 4 Finals NBA de suite. Udonis est alors devenu un joueur central de l’effectif avec des moyennes plus qu’honorifiques.

Après le départ de LeBron James, le Heat s’est reconstruit et Haslem a toujours été impeccable sur le banc comme sur le terrain. Ces dernières saisons, son temps de jeu a été considérablement réduit, ne faisant que des apparitions très rapides sur le terrain. En revanche sur le banc et pendant les entrainements, il est devenu la personne à écouter, celle dont il faut suivre les conseils. Preuve en est dans la série contre Boston, on l’a vu à plusieurs reprises prendre la parole durant les temps-morts, dire ce qu’il n’allait pas et encourager son équipe.

Ainsi après plus de 17 saisons au sein du Heat, et trois titres (2006, 2012, 2013), Udonis Haslem connait sa sixième Finals NBA et une troisième en trois décennies différentes.

Summary
Trois Finals dans trois décennies différentes : Udonis Haslem l'immortel
Article Name
Trois Finals dans trois décennies différentes : Udonis Haslem l'immortel
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.