NFL – Week 3 (2020) : Les Packers et leur attaque tonitruante rendent visite aux Saints dans le Sunday Night Football !

USA TODAY NETWORK-WISCONSIN

Dire que les Packers ont réussi leur début de saison serait un euphémisme ! Green Bay a tour à tour dépassé la barre des 40 points en attaque contre Minnesota (43-34) il y a deux semaines, et contre Detroit (42-21). Ces deux triomphes face à des rivaux de la NFC Nord confirment que l’équipe du Wisconsin est plus que jamais en quête d’un Super Bowl, près de dix ans après son dernier sacre (31-25 contre les Steelers).

Durant l’intersaison, les doutes étaient pourtant permis quant aux ambitions des Packers : le choix de sélectionner le quarterback Jordan Love au premier tour de la Draft laissait penser qu’Aaron Rodgers ne serait bientôt plus le bienvenu à Green Bay. Après deux matches, Rodgers s’est déjà chargé de dissiper les doutes, avec six touchdowns lancés. Il est clair que le n°12 n’est pas encore prêt à abandonner sa place à Love.

Rodgers s’est surtout illustré dans la victoire contre Minnesota, avec quatre touchdowns ; face à Detroit, c’est le jeu de course de Green Bay qui a pris le contrôle. Le running back Aaron Jones s’est ainsi offert 236 yards, assortis de trois touchdowns, dont un à la course. Jones pourrait être très sollicité contre les Saints (2h20) étant donné que le wide receiver Davante Adams (adducteur) est annoncé comme très incertain pour participer à la rencontre.

L’entraîneur Matt LaFleur va devoir surveiller sa défense dès le début du match : Minnesota et Detroit ont chacun marqué un touchdown dès leur première possession face à Green Bay, une tendance assez fâcheuse qu’il faudra éliminer face à New Orleans.

Comme Green Bay, New Orleans sera privé de son meilleur receveur, Michael Thomas, blessé à la cheville. Le jeu de passe des Saints a déjà ressenti l’absence de Thomas dans la défaite contre les Raiders (24-34) lundi soir : le running back Alvin Kamara II a été le joueur qui a effectué le plus de réceptions (9) pour l’équipe venue de Louisiane. Kamara a aussi été très actif à la course, avec 13 portés pour un gain moyen de 6.1 yards par course et deux touchdowns.

Les Saints devraient encore se reposer avec insistance sur Kamara en l’absence de Thomas ; le wide receiver Tre’Quan Smith a certes été efficace contre Las Vegas (cinq réceptions pour 86 yards), mais Emmanuel Sanders a été transparent (une réception pour 18 yards).

Très décrié par la presse américaine cette semaine, Drew Brees devra rebondir. Le quarterback de 41 ans a manqué de précision contre les Raiders (26/38 à la passe avec une interception) et son équipe ne pourra pas se permettre de courir éternellement après le score contre une équipe qui marque très vite beaucoup de points.

Sean Payton en a bien conscience : c’est en défense que le match pourrait se gagner. La défense des Saints a provoqué six sacks et trois interceptions cette saison, mais fait face à la meilleure attaque de la ligue (85 points marqués en deux matches) : « Les Packers ne sont pas unidimensionnels. Leur attaque est équilibrée. C’est une l’une des meilleures équipes de la ligue à la course, leurs coureurs et leurs receveurs sont fantastiques alors qu’Aaron Rodgers maîtrise les opérations à merveille. »

Face à une attaque qui démarre toujours les matches tambour battant, les Saints vont également devoir se montrer plus disciplinés : New Orleans a déjà été pénalisé seize fois – troisième plus haut total de la ligue – pour 248 yards. Aucune équipe de la NFL n’a perdu autant de terrain à cause des pénalités cette saison.

New Orleans Saints-Green Bay Packers

2h20. Mercedes-Benz Superdome. beIN Sports 3/NFL Game Pass.

New Orleans Saints (1-1)

Quarterback : Drew Brees (9)

2 matches, 472 yards récoltés à la passe (64.7% de réussite), 3 touchdowns et 1 interception ; 0 yard récolté à la course, 0 touchdown

Attaque : 501 yards récoltés à la passe, 3 touchdowns et 1 interception ; 194 yards récoltés à la course, 3 touchdowns

Défense : 485 yards concédés à la passe, 5 touchdowns et 2 interceptions ; 202 yards concédés à la course, 2 touchdowns

Incertains : Marcus Davenport (coude), Trey Hendrickson (aine) et David Onyemata (mollet)

Absents notables : Michael Thomas (cheville), Chase Hansen (hanche), Ty Montgomery (adducteur) et Kiko Alonso (genou)

Les deux derniers matches : V – D

Entraîneur : Sean Payton

Green Bay Packers (2-0)

Quarterback : Aaron Rodgers (12)

2 matches, 604 yards récoltés à la passe (67.6% de réussite), 6 touchdowns et 0 interception ; 14 yards récoltés à la course, 0 touchdown

Attaque : 593 yards récoltés à la passe, 6 touchdowns et 0 interception ; 417 yards récoltés à la course, 3 touchdowns

Défense : 466 yards concédés à la passe, 4 touchdowns et 2 interceptions ; 223 yards concédés à la course, 3 touchdowns

Incertains : Davante Adams (adducteur), Darnell Savage (aine), Kenny Clark (aine), Josiah Deguara (cheville), Randy Ramsey (aine) et Elgton Jenkins (dos)

Absents notables : Equanimeous St. Brown (genou), Lane Taylor (genou) et Devin Funchess (coronavirus)

Les deux derniers matches : V – V

Entraîneur : Matt LaFleur

Summary
NFL - Week 3 (2020) : Les Packers et leur attaque tonitruante rendent visite aux Saints dans le Sunday Night Football !
Article Name
NFL - Week 3 (2020) : Les Packers et leur attaque tonitruante rendent visite aux Saints dans le Sunday Night Football !
Description
Invaincus après deux matches, les Packers d'Aaron Rodgers débarquent en Louisiane pour affronter des Saints qui se posent déjà quelques questions.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.