College Football – Week 3 : Les résultats

Ce week-end se tenait une 20aine de match au sein du championnat de football américain universitaire. Même si la plupart des favoris ont réussis à s’imposer au tableau d’affichage, certaines équipes sont passées proches d’une grosse désillusion. Voici en quelques lignes les résumés des matchs des membres du top 25 et des matchs les plus intéressants du College Football.

The Citadel 0 – 49 Clemson (#1)

(photo : Anthony Treash)

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour les Tigers de Clemson (#1). Pour le moment, aucune équipe n’est capable de rivaliser avec l’attaque supers-sonique portée par le futur first pick de la draft NFL, QB Trevor Lawrence. D’une incroyable précision et d’une redoutable efficacité, le score à la mi-temps était déjà de 45-0. Autant dire que la seconde partie du match a servi à Clemson (#1) pour faire tourner son effectif et donner du temps de jeu aux true freshmen de l’équipe.

Après cette promenade de santé pour les hommes du coach Dabo Swinney, Clemson (#1) s’impose comme l’équipe favorite pour remporter les play-offs du College Football. Ni plus, ni moins.

Au rang des performances :

  • QB Trevor LAWRENCE (CLEM) : 8 passes complétées sur 9, 168 yards, 3 touchdowns
  • RB D.J. UIGALELEI (CLEM, QB remplaçant) : 8 passes complétées sur 11, 75 yards, 2 touchdowns à la course
  • WR Franck LADSON JR (CLEM) : 3 réceptions, 87 yards, 2 touchdowns

Central Florida (#14) 49 – 21 Georgia Tech

Pour leur match d’entrée, les Knights de Central Florida (#14) se sont pas tombés dans le piège tendu par les Yellow Jackets de Georgia Tech. Les Knights ont, comme la saison dernière, pu compter sur leur attaque prolifique et sur l’excellente prestation du QB sophomore Dillion Gabriel, auteur de 4 touchdowns à la passe. Les absences de RB Jordan Mason et DL Curtis Ryans, particulièrement important dans la victoire surprise contre Florida State la semaine, ont laissé un grand vide dans les rangs de Georgia Tech. Pourtant les Yellow Jacket avait entamé le match de la meilleure des manières en marquant les premiers points mais leurs erreurs (3 fumble perdus et une fiel goal raté) ont vite anéanti les espoirs de victoire face à des Knights, en rodage, qui n’en demandait pas tant.

Au rang des performances :

  • QB Dillion GABRIEL (UCF) : 27 passes complétées sur 41, 417 yards, 4 touchdowns, 1 interception
  • WR Marlon WILLIONS (UCF) : 10 réceptions, 154 yards, 2 touchdowns

Miami (#17) 47 – 34 Louisville (#18)

(Photo : Andy Lyon/ Getty Images)

C’était sans doute le match à regarder ce week-end. Une véritable explosion offensive de chaque côté. Pourtant même si le score peut laisser penser à une passe d’arme entre les deux attaques, il n’en est rien compte tenu de l’imposante démonstration et maitrise des Hurricanes de Miami (#17). Jamais « The U » n’a semblée en danger pendant ce match. Mené par l’explosif QB D’Eriq King, auteur d’une solide prestation, l’attaque des Hurricanes a montré une parfaite maitrise du panel offensif qu’offre le football américain. A noter le field goal réussi du kicker Jose Borregales de 57 yards, rien que ça, à l’heure où les kickers en NFL subissent beaucoup de critique, en voilà un qui a du taper dans l’œil de beaucoup de recruteurs NFL. Louisville (#18) n’a pourtant pas été en reste mais les 3 turnovers (2 fumble perdus et une interception) n’auront laissé aucune chance aux Cardinals de disputer la victoire finale aux Hurricanes.

Au rang des performances :

  • QB D’Eriq KING (MIAMI) : 18 passes complétées sur 30, 325 yards, 3 touchdowns
  • WR Brevin JORDAN (MIAMI) : 7 réceptions, 120 yards, 1 touchdown
  • RB Javian HAWKINS (LOU) : 27 portées, 164 yards, 1 touchdown

Tulsa 7 – 16 Oklahoma State (#16)

(Photo : USA TODAY Sports)

On s’attendait à un festival offensif du prétendant au Heisman Trophy RB Chubba Hubbard mais ce n’était visiblement pas le jour du Cowboys, limité à seulement 35 yards sur le premier quart temps, il ne fera d’ailleurs que 93 yards sur le match entier, lui qui est habitué à dépasser les 100 yards à quasiment tous ces matchs. Pire encore, les Cowboys ont été mené quasiment l’intégralité du match, passant devant au score au début du 4ème quart temps, avec l’aide de l’inévitable RB Chubba Hubbard. Tulsa est passé très très près de faire un upset historique, mais un manque flagrant d’inexpérience et une période de préparation tronquée par le Covid-19 ont eu raison de leurs espoirs.

L’université d’Oklahoma State sors de ce match inquiète, à l’image de la grande interrogation au poste de quarterback ; 3 différents QB ce sont succédés lors de cette rencontre à ce poste, et aucun n’a rassuré sur ces compétences et sa capacité à diriger l’attaque des Cowboys. Attention danger !

Au rang des performances :

  • RB Chubba HUBBARD (OKST) : 27 portées, 93 yards, 1 touchdown
  • WR Josh JOHNSON (TUL) : 5 réceptions, 82 yards, 1 touchdown

Louisiana (#19) 34 – 31 Georgia State

 Auteur de la sensation lors de la deuxième journée en battant Iowa State, les Ragin’Cajun étaient attendus au tournant, classé dans le top 25 pour la première depuis 1943, le faux pas était interdit. Et que ce fut difficile pour Louisiana. Menés 21 à 7 au cours du 3ème quart temps, les Ragin’Cajun ont réussi un formidable exploit collectif pour recoller au score et grappiller leur deuxième victoire en overtime. Victoire arrachait par le RB Elijah Mitchell, appliqué tout au long du match, Louisiana peut savourer encore quelques jours de faire partie du top 25, mais il faudra confirmer leurs aspirations le week-end prochain avec le premier match à domicile contre Georgia Southern.

Au rang des performances :

  • RB Elijah MITCHELL (UL) : 16 portées, 164 yards, 2 touchdowns
  • RB Destin COATES (GAST) : 34 portées, 150 yards, 1 touchdown
  • WR Roger CARTER (GAST) : 2 réceptions, 53 yards, 1 touchdown

South Florida 0 – 52 Notre Dame (#7)

Inquiétant face à Duke la semaine dernière, les Fighting Irish ont balayé toutes les suspicions qui pesaient sur eux au cours du match. Les joueurs de South Bend ont montré un tout autre visage face aux Bulls de South Florida, bien trop faible pour espérer quoique ce soit dans ce match à sens unique. Emmené par QB Ian Book, auteur de 3 touchdowns à la course, l’attaque a engrangé un total de 429 yards. Bien épaulé par une défense bien plus discipliné qu’au match précédent, limitant l’attaque des Bulls à 231 yards seulement.

Les Fighting Irish peuvent savourer cette 20ième victoire à domicile d’affilée en attendant leurs prochains déplacements à Wake Forest.

Au rang des performances :

  • QB Ian BOOK (ND) : 12 passes complétées sur 19, 143 yards, 3 touchdowns à la course
  • RB C’Bo FLEMINSTER (ND) : 13 portées, 127 yards, 1 touchdown
(Photo : Roy K. Miller / Icon Sportswire)

Appalachian State (#23) 7 – 17 Marshall

Malgré un match moyen de l’étoile montante QB Grant Wells, l’équipe de Marshall a su s’imposer, contre toute attente, grâce à une défense héroïque et appliquée. Ne lâchant rien jusqu’à l’ultime jeu du match, la défense provoque même un fumble alors qu’un joueur des Moutaineers filait droit vers la zone d’en but, concluant ainsi le match d’une superbe manière pour cette défense qui a aussi réussi à limiter le jeu de course adverse à seulement 96 yards sur la totalité du match.

Les Thundering Herd de Marshall remporte pour la première fois depuis 2003 un match contre une équipe du Top 25, mais surtout une première victoire à domicile contre un membre du top 25 depuis 1976, je vous laisse imaginer l’émotion des 12 000 spectateurs autorisés à la fin du match. Marshall fera son entrée parmi le Top 25 à la 25ème place au terme de cette journée, première fois depuis 2014.

Au rang des performances :

  • RB Brenden KNOX (MRSH) : 28 portées, 138 yards, 1 touchdown
  • QB Zac THOMAS (APP) : 22 passes complétées sur 38, 268 yards, 1 touchdown, 1 interception
(Photo : Ben Queen / USA TODAY Sports)

Syracuse 10 – 21 Pittsburgh (#25)

Que ce fut laborieux et particulièrement difficile à regarder pour les Panthers de Pittsburgh, auteur de 2 turnovers, 3 field goal manqués et d’un nombre de pénalités importantes, les Panthers ont bafouillés leur football. Le seul point positif du match est d’avoir assuré l’essentiel : la victoire.

Même si les Orangemen de Syracuse n’ont jamais été en position d’inquiéter les Panthers, le fait du match est à mettre à leur crédit avec une passe 69 yards au cours du 2ème quart temps du QB Rex Culpepper qui revient sur le terrain après avoir vaincu un cancer, belle prouesse sur le terrain et en dehors.

Austin Peay 20 – 55 Cincinnati (#13)

Face à une faible équipe d’Austin Peay, les Bearcats de Cincinnati (#13) ont fait marcher le rouleau compresseur. Auteur d’une solide performance, RB Gerrid Doaks lance un message aux concurrents directs des Bearcats en fin de match en déclarant : « Nous avons montré que nous étions une équipe qu’il ne fallait pas ennuyer. ». Le message est plutôt clair pour les membres de la Conference American. Maintenant il s’agit de confirmer les propos lors du prochain match contre Army (#22) la semaine prochaine.

Les autres résultats :

Campbell  21 – 43 Coastal Carolina

Liberty 30 – 27 Western Kentucky

Navy 27 – 24 Tulane

Boston College 26 – 6 Duke

Stephen F. Austin 10 – 24 UTSA

Troy 47 – 14 Middle Tennessee

Southern Methodist  65 – 35 North Texas

Louisiana Tech 31 – 30  Southern Miss

Texas State 38 – 17 UL Monroe

Wake Forest 42 – 45 NC State

Abil Christian 13 – 17  UTEP

Summary
College Football - Week 3 : Les résultats
Article Name
College Football - Week 3 : Les résultats
Description
Retrouvez l'essentiel des résultats de la NCAA en football américain pour la troisième semaine de compétition.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.