La saison 2020 de NFL en 20 questions

Robert Deutsch (USA TODAY Sports)

La NFL reprend enfin ses droits cette nuit avec une rencontre entre les Chiefs, champions en titre, et les Texans, à 2h20.

Cette saison 2020 sera parsemée d’incertitudes, encore plus que d’habitude : le coronavirus empêchera les fans de remplir les stades – même si certaines équipes devraient accueillir quelques milliers de spectateurs – et le contexte social et politique tendu aux États-Unis pourrait fortement influencer l’évolution de la saison.

Ceci étant dit, le football sera de retour dans quelques heures maintenant, et la rédaction de « The Free Agent » a répondu aux 20 questions les plus brûlantes à quelques heures du coup d’envoi d’une saison plus imprévisible que jamais.

1. Comment le coronavirus va-t-il influencer la saison 2020 ?

Damien Viottolo : Le coronavirus a déjà impacté la saison régulière en empêchant certains joueurs de prendre part à la saison comme cela été prévu. Sans parler évidemment de la difficile tâche de créer une cohésion de groupe sans pouvoir s’approcher sans avoir peur de contaminer ses coéquipiers. Il ne serait pas surprenant de voir des matchs annulés, voire reportés lors de la saison régulière. Je pense que c’est quelque chose à quoi les coachs et les joueurs sont prêts.

Sami Boulabhaire : On a pu voir que les ligues qui jouaient dans une « bulle », comme en NBA ou en NHL, avaient limité de manière très efficace la propagation du virus ; à l’inverse, la MLB a décidé de maintenir les matches dans les stades de chaque équipe – à huis clos – avec les déplacements en avion que cela implique, et ç’a été un fiasco. Je ne suis pas serein car j’imagine que tous les joueurs ne respecteront pas nécessairement les protocoles sanitaires et qu’il risque d’y avoir des joueurs contaminés très rapidement.

Charles Taudin : La première conséquence de cette pandémie c’est l’absence de spectateurs en tribune. Et cela aura son importance dans des stades très bruyants comme celui des Chiefs ou des Seahawks. L’interrogation principale réside aussi dans la gestion des joueurs positifs. Que se passerait-il si Patrick Mahomes ou Dak Prescott étaient testés positifs ? La MLB a vu des reports de matchs pour des clusters au sein de certaines équipes. On pourrait assister à la même chose en NFL.

2. Comment Cam Newton va-t-il s’intégrer à New England ?

D. V. : Il a très envie ça se voit. Son intégration devrait être bonne. Elle devrait même être positive pour les Patriots en faisant sortir toute l’attaque de sa zone de confort. Certains joueurs se révéleront sûrement, d’autres couleront ça ne fait aucun doute.

S. B. : Je reste persuadé que Jarrett Stidham est l’avenir au poste de quarterback à New England, et que Cam Newton a été embauché pour faire la transition entre Tom Brady et Stidham. Pour autant, Newton a une occasion en or de relancer sa carrière chez les Patriots. Il ne faut jamais parier contre Bill Belichick, c’est la raison pour laquelle j’imagine New England remporter l’AFC Est… encore !

C. T. : Cam Newton est un joueur exceptionnel. Il l’avait démontré à Carolina et le prouvera aussi chez les Patriots. Il y aura forcement un temps d’adaptation mais si les blessures ne le touchent pas, nous aurons un très bon Newton en 2020.

3. Les Ravens de Lamar Jackson seront-ils enfin en mesure de renverser les Chiefs de Patrick Mahomes en playoffs ?

D. V. : Je ne crois pas non. Les Ravens sont très bons, leur jeu de course est inégalé. Mais le jeu de passe des Chiefs est également inégalé. Il n’y a rien du côté de KC qui me laisse penser que leur niveau pourrait être différent de celui de l’an dernier.

S. B. : À l’image des Saints, les Ravens ont dominé la saison régulière mais se sont écroulés en playoffs. Les deux matches de Lamar Jackson en playoffs ces deux dernières années se sont soldés par des revers massifs. L’entraîneur John Harbaugh va devoir mieux préparer son équipe pour ces matches à éliminations directes en janvier, ou Baltimore ne pourra jamais avancer.

C. T. : Les Ravens se sont vraiment renforcés pendant l’intersaison avec, entre autres, l’arrivée de Calais Campbell. La contre-performance de la saison passée doit servir de référence à cette équipe pour souligner ce qui ne va pas afin de s’améliorer. Ils seront très durs à battre, tout comme les Chiefs. Les champions en titre sont les super favoris à leur propres succession. Je pense tout de même que Kansas City a l’expérience des grands rendez-vous et ira de nouveau au bout.

4. 2020 sera-t-elle enfin l’année où les Browns retourneront en playoffs, dix-huit ans après leur dernière participation ?

D. V. : On ne sait jamais avec les Browns. Ont-ils le talent nécessaire pour y aller sur le papier ? Évidemment ! Mais c’est tout le reste qui pose problème : leur état d’esprit, leur mental. Si Baker Mayfield se secoue et retrouve le niveau auquel on l’attend, sans aucun doute, sinon ils n’y iront pas.

S. B. : Avec cette septième place désormais qualificative pour les playoffs, il y a des raisons de penser que les Browns pourraient enfin revenir aux playoffs. J’ai tout de même du mal à y croire, car il y a beaucoup trop de têtes brûlées dans cet effectif et j’ai des doutes quant à la possibilité, pour un entraîneur de première année comme Kevin Stefanski, de gérer autant d’égomaniaques dans un seul et même vestiaire.

C. T. : C’est possible. Mais il faudra un Baker Mayfield enfin ainsi qu’un Odell Beckham Jr. enin au niveau. Dans leur division, les Ravens sont loin devant mais la deuxième place est largement atteignable pour les Browns, et une place en wildcard aussi. Le niveau de la Conférence Américaine n’est pas très important, hormis les Chiefs, les Titans et les Ravens. Donc il y a de la place !

5. Tennessee est-il le favori dans l’AFC Sud ?

D. V. : On ne pourra pas dire que l’on sera surpris si les Titans font un bon parcours en 2020. Ils repartent sur les bonnes bases de l’an passé et ont ajouté du talent en défense. Ils sont favoris, c’est clair. Les Texans ont subi un départ très difficile, celui de DeAndre Hopkins, les Colts se sont très bien améliorés mais une grande question demeure autour de Philip Rivers, et les Jaguars n’ont pas l’impression de vouloir gagner en 2020.

S. B. : Les Titans sont favoris après leur très beau parcours en playoffs l’année dernière. Les Jaguars n’ont pas une équipe aussi faible qu’on pourrait le penser, mais ils ne seront pas assez compétitifs pour jouer les yeux dans les yeux avec les Titans. Je pense que les Colts commettent une erreur en remplaçant Jacoby Brissett par Philip Rivers, et les Texans ont réalisé la pire intersaison de toute la NFL.

C. T. : Le départ de DeAndre Hopkins des Texans a retiré à Deshaun Watson son arme n°1 en attaque. Les Titans doivent confirmer leur excellente post-saison de la saison dernière mais l’équipe reste presque identique et semble à nouveau en mesure de poser de gros soucis dans cette division et Conférence. La première place se jouera avec les Texans mais je vois tout de même les Titans en tête fin décembre.

6. Derrière les Chiefs, quelle équipe de l’AFC Ouest a le plus de chances d’aller en playoffs ?

D. V. : Les Broncos vont être une menace dans cette AFC Ouest. Drew Lock a parfaitement lancé sa carrière, ils se sont globalement bien améliorés et renforcés. Attention à eux !

S. B. : Les Chargers ne m’inspirent pas suffisamment confiance, c’est pourquoi je mise sur les Broncos pour s’offrir la septième et dernière place qualificative pour les playoffs. Drew Lock a laissé entrevoir de très belles choses au poste de quarterback en 2019, et je compte sur lui pour confirmer en 2020. Les Raiders ont aussi un coup à jouer si les blessures ne ravagent pas leur effectif.

C. T. : Je dirai les Broncos. Les Chargers et les Raiders semblent un ton en dessous de la franchise de Denver. Ce sera la deuxième année de Drew Lock au poste de quarterback qui avait montré des choses intéressantes l’an passé. Cette année il pourra compter sur le rookie Jerry Jeudy pour réceptionner ses ballons. la défense monte aussi en puissance sous l’impulsion de Von Miller. Il faudra donc se méfier de cette équipe cette année.

7. Les Cowboys vont-ils enfin s’imposer comme une vraie puissance dans la Conférence Nationale ?

D. V. : Je ne pense pas. Ils ont du talent c’est certain, Zeke Elliott est monumental. Mais il y a beaucoup trop d’équipes bien armées dans leur conférence. Ils iront en playoffs sans trop de difficulté car leur division n’est pas énormément relevée. Quoi que ! Ne sait-on jamais ! Mais après ils ne sont pas favoris pour moi.

S. B. : Les Cowboys sont l’équipe la plus surévaluée de la ligue et l’arrivée de Mike McCarthy au poste d’entraîneur ne changera pas grand chose à cette situation. Les Eagles ont remporté la division la saison dernière avec un effectif ravagé par les blessures, et seront à nouveau premiers de la NFC Est en 2020. Je ne vois même pas Dallas retourner en playoffs !

C. T. : Il vaudrait mieux ! Leur division est sans doute la plus faible de la NFL et les Eagles ne me semblent pas en mesure de les embêter. Ensuite, si les Cowboys veulent garder Dak Prescott, les playoffs seront un minimum pour ne pas le voir partir sous d’autres cieux.

8. Qui de Washington ou de New York remportera le plus de victoires dans la NFC Est ?

D. V. : Je mise sur Washington. Chase Young est un monstre comme j’en ai rarement vu, honnêtement. Il va avoir un impact énorme sur cette équipe et laisser un peu moins reposer la pression sur l’attaque qui s’est cherchée en 2019. Quand on voit l’impact qu’a eu Nick Bosa dans une position similaire, sélectionné également en deuxième position lors de la Draft, en provenance de la même université – Ohio State -, on ne peut qu’être optimistes. Et je trouve Chase Young encore meilleur que Bosa.

S. B. : Les Giants ont fait de Joe Judge, un ancien assistant à New England, leur nouvel entraîneur. On a pu voir par le passé que choisir un ancien des Patriots comme entraîneur n’était pas toujours synonyme de succès, à l’image de Matt Patricia chez les Lions. Washington a de son côté nommé Ron Rivera comme entraîneur, soit l’un des entraîneurs les plus respectés de la ligue. Le quarterback Dwayne Haskins devrait beaucoup progresser en 2020, et permettre à son équipe de ne pas terminer dernière de la NFC Est.

C. T. : Mon cœur penche pour New York. Avec Saquon Barkley et Daniel Jones, débarrassé de la présence de Manning, les Giants pourront gagner quelques matchs cette saison et sans doute plus que Washington.

9. Combien de temps faudra-t-il à Mitchell Trubisky pour perdre sa place de titulaire à Chicago ?

D. V. : Probablement pas très longtemps. Ouvrir la saison contre les Lions lui donnera un test grandeur nature. Dans un duel important au sein de la division Nord. S’il ne passe pas ce test, je pense que les Bears n’attendront pas. Ou du moins, j’espère pour eux qu’ils n’attendront pas.

S. B. : Je laisse trois semaines à Mitchell Trubisky pour perdre sa place. Les Bears ne l’ont pas prolongé cet été et si l’attaque est aussi infâme que la saison dernière, Nick Foles devrait être appelé à la rescousse avant même la fin du mois de septembre.

C. T. : Les deux premiers matchs constitueront un test pour les Bears car ils largement abordable pour eux (chez les Lions, puis face aux Giants, ndlr). Si jamais Trubisky rate ces deux premiers rendez-vous, Foles prendra sa place.

10. Verra-t-on Jordan Love prendre la place d’Aaron Rodgers dès cette saison à Green Bay ?

D. V. : Hormis en cas de blessure, ça ne devrait pas arriver. Patience pour Love, Aaron Rodgers a su attendre son tour. S’il est capable de faire la même chose, Green Bay a un bon futur.

S. B. : Cinq mois ont passé et je ne comprends pas toujours pas pourquoi Green Bay s’empresse de pousser Aaron Rodgers vers la sortie. Je souhaite bon courage aux Packers et à Jordan Love pour se débrouiller avec des receveurs d’un niveau aussi faible ! Rodgers laissera peut-être sa place à Love pour le dernier match de la saison, à condition que les Packers aient déjà validé leur ticket pour les playoffs. Ceci dit, la NFC Nord appartiendra aux Vikings cette année.

C. T. : Je ne pense pas à moins d’une blessure de Rodgers. Il a encore prouvé la saison dernière qu’il était toujours un excellent quarterback. Jordan Love représente le futur de la franchise, tout comme Rodgers l’était du temps de Brett Favre.

11. Les Saints vont-ils enfin vaincre leurs démons en playoffs ?

D. V. : C’est tout ce que je peux leur souhaiter. Drew Brees est un excellent quarterback, les Saints ont du talent en attaque. Mais je ne crois pas qu’ils iront loin cette année non plus.

S. B. : Les Saints ne pouvaient pas blâmer les arbitres pour leur défaite face aux Vikings (20-26 en prolongation) en janvier dernier. New Orleans a un effectif taillé pour aller au Super Bowl ; pour moi, c’est la préparation mentale qui coince. L’entraîneur Sean Payton va devoir travailler là-dessus pour éviter un nouveau psycho-drame en Louisiane.

C. T. : Je l’espère pour les fans de la franchise. Drew Brees joue sans doute ses derniers matches et cette saison pourrait bien être sa dernière chance de ramener le trophée Lombardi du côté de New Orleans.

12. Tom Brady pourra-t-il remporter le SuperBowl avec Tampa Bay et sans Bill Belichick dès cette saison ?

D. V. : Ça va être compliqué. J’ai l’impression que les Bucs ont ajouté tous les joueurs qu’ils ont pu récupérer à la free agency. Mais il ne s’agit seulement d’empiler des noms pour faire une équipe.

S. B. : Les Buccaneers vont mettre du temps à se mettre en route, surtout avec une pré-saison réduite par le coronavirus, mais il faudra compter avec eux en playoffs. Tampa Bay va progressivement monter en puissance, et Tom Brady va se régaler avec une attaque aussi talentueuse.

C. T. : L’équipe de Tampa Bay est une très belle somme individualités sur le papier. Mais l’alchimie va-t-elle se créer aussi rapidement ? La défense pourra-t-elle hausser son niveau ? La ligne offensive pourra-t-elle être aussi efficace que celle des Patriots pour donner du temps à Brady ? Pour moi, cela fait trop de questions sans réponses pour penser qu’ils peuvent aller chercher un SuperBowl dès cette année.

13. Vaincus par les Chiefs (20-31) lors du dernier SuperBowl, les 49ers se remettront-ils de leur échec ?

D. V. : Ce sera l’occasion ou jamais pour voir les Niners en ont dans le ventre. On a vu comment les Rams se sont écroulés après leur revers au Super Bowl. Mais ils ont des arguments en attaque. Ils ont réalisé une bonne Draft, et Nick Bosa n’est plus un rookie. Il a montré tout son potentiel l’an dernier et continuera de terroriser les QB adverses.

S. B. : Les Falcons ne se sont toujours pas remis de leur défaite au Super Bowl, c’est pourquoi les 49ers risquent d’accuser le coup en 2020. San Francisco a tout de même une attaque et une défense de haut niveau, et reste mon favori dans la NFC Ouest.

C. T. : L’histoire nous montre que les perdants font rarement de bonnes saisons après un échec au SuperBowl, à part les Patriots. Cependant, l’ossature n’a que très peu changé et Jimmy Garoppolo est toujours un très bon QB. Les 49ers remporteront leur division et seront de nouveau très difficiles à faire tomber cette année !

14. Après Patrick Mahomes en 2018 et Lamar Jackson en 2019, Kyler Murray sera-t-il le nouveau jeune quarterback qui explosera en 2020 ?

D. V. : En dehors de choix évident qu’est Joe Burrow, je pense que c’est Dwayne Haskins qui sera la surprise de cette saison. Burrow va réaliser une bonne saison c’est certain, son niveau est excellent, il est prêt. Ce n’est même pas une surprise. Mais Haskins a bien fini la saison 2019 et sa connexion avec ses receveurs s’affine doucement. On pourrait enfin le voir au niveau auquel on l’a connu lorsqu’il était à l’université.

S. B. : Avec DeAndre Hopkins et Larry Fitzgerald, Kyler Murray pourrait difficilement rêver d’un meilleur duo de receveurs. Il sera clairement sous les feux des projecteurs cette saison, et je m’attends à une énorme progression par rapport à sa première saison dans la NFL. Suffisant pour porter les Cardinals en playoffs ? Pas sûr.

C. T. : Compte tenu que seul Joe Burrow sera le seul rookie à débuter ce weekend, Kyler Murray semble tout désigné. Daniel Jones pourrait aussi faire une saison intéressante avec les Giants. Mais l’arsenal offensif des Cardinals fera la différence en faveur de Murray.

15. Cette saison, 14 équipes – au lieu de 12 habituellement – se qualifieront pour les playoffs. Qui seront les septièmes et derniers qualifiés dans la Conférence Américaine et dans la Conférence Nationale ?

D. V. : Je mise sur Washington et les Bengals.

S. B. : Les Raiders, si les blessures ne viennent pas gâcher la fête, ont ma préférence dans la Conférence Américaine. Dans la Conférence Nationale, les Seahawks n’ont pas toujours été rassurants la saison passée mais devraient passer devant les Cowboys et les Falcons.

C. T. : Dans la Conférence Américaine, je penche pour les Browns et pour la Conférence Nationale, je mise sur Green Bay tant le niveau est élevé.

16. Quelle équipe retournera en playoffs après les avoir manqués en 2019 ?

D. V. : Les Colts ont des arguments pour y retourner, et sont peut-être les mieux placés. Si les Bears arrivent à régler leur problème au poste de quarterback, ils y retourneront assurément.

S. B. : Avec un quarterback expert dans l’imitation de canard, Pittsburgh a terminé la saison avec huit victoires et huit défaites, et aurait participé aux playoffs si la septième place avait été synonyme de participation aux playoffs. Le titulaire Ben Roethlisberger sera de retour cette saison, et même si des doutes subsistent quant à son opération du coude, il représente forcément une amélioration par rapport à « Duck » Hodges. Avec leur défense de fer, les Steelers auront un coup à jouer en 2020.

C. T. : Les Browns ! Le niveau dans la Conférence Américaine est très faible derrière le quatuor de tête composé des Chiefs, des Ravens, des Titans et des Bills. Cela se jouera dans un mouchoir de poche avec les Patriots et les Colts.

17. A contrario, qui ratera les playoffs après s’y être qualifiés l’année dernière ?

D. V. : Attention aux Texans ! Le départ de DeAndre Hopkins pourrait faire beaucoup de mal à l’attaque.

S. B. : Nombreux sont ceux qui offrent déjà l’AFC Est à Buffalo depuis que Tom Brady a quitté New England. Ceci dit, les Bills avaient l’un des calendriers les plus faciles de toute la NFL en 2019 ; ce ne sera pas aussi simple en 2020, avec des rencontres contre les Chiefs, les 49ers, les Ravens, les Seahawks et les Cardinals, entre autres. Les Dolphins et les Jets devraient aussi s’améliorer dans la division, ce qui laisse une marge d’erreur relativement faible aux Bills.

C. T. : Philadelphia est déjà passé in extremis la saison passée ; en 2020, les Eagles ne termineront pas en tête de leur division et n’auront pas un bilan suffisant pour pouvoir accrocher la septième et dernière place qualificative pour les playoffs.

18. Quel est le joueur sur lequel vous garderez un œil en 2020 ?

D. V. : JK Dobbins est clairement le joueur que je suivrai de près, il a fait des merveilles avec les Buckeyes à l’université et il arrive dans une équipe de Baltimore qui mise énormément sur la course, attention à lui ! J’ai aussi particulièrement hâte de voir débuter Jonathan Taylor et Chase Young.

S. B. : On parle beaucoup de Tampa Bay et de Tom Brady, mais je suis très intéressé à l’idée de voir comment son prédécesseur, Jameis Winston, va se débrouiller chez les Saints. Winston sera la doublure de Drew Brees à New Orleans, mais dans une nouvelle équipe, avec de nouveaux coéquipiers, un nouvel entraîneur et de nouveaux systèmes offensifs, le premier choix de la Draft en 2015 pourrait lancer sa tournée de la rédemption.

C. T. : C’est mon nouveau chouchou : Tua Tagovailoa. Il ne débutera pas la saison mais jouera sans aucun doute des matches cette saison. Préparez-vous à son super bras gauche et à sa mobilité.

19. Quel est le match qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte en 2020 ?

D. V. : En ce qui me concerne, vous me trouverez devant Vikings-Packers pour la première journée. Rien de mieux qu’une confrontation directe dans la magnifique NFC Nord entre ces deux équipes qui sont toutes les deux les grands favorites pour remporter cette division. Bref, ça promet ! En plus il y aura également Lions-Bears, alors si vous avez deux écrans vous savez quoi regarder ! Ça me consolera un peu de l’annulation du football universitaire du côté de Big Ten. Juste un peu.

S. B. : Le 6 décembre, lors de la treizième journée de compétition, les Dolphins se rendront chez les Bengals. Il y a une chance de voir à l’oeuvre Tua Tagovailoa face à Joe Burrow au cours de ce match, soit potentiellement l’avenir de la Conférence Américaine pour les quinze années à venir.

C. T. : Semaine 3 : Ravens-Chiefs. Point final.

20. Qui remportera la 55ème édition du Super Bowl à Tampa le 7 février 2021 ?

D. V. : Back-to-back : Kansas City Chiefs ! Ils repartent sur les mêmes bases solides que l’an dernier. Patrick Mahomes est sur un nuage et ils ont apporté des solutions à la course avec l’arrivée de Clyde Edwards-Helaire.

S. B. : Une équipe n’a jamais joué le Super Bowl à domicile, n’est-ce pas ? Tom Brady va résoudre cette énigme et envoyer les Buccaneers au Super Bowl. Je suis peut-être un brin optimiste, mais la ligne offensive sera renforcée si nécessaire et Brady dispose peut-être de l’effectif le plus talentueux de toute sa carrière. Tampa Bay va monter en puissance tout au long de la saison, pour tout détruire sur son passage en playoffs, y compris Kansas City et Patrick Mahomes en février.

C. T. : La dynastie continue cette année avec un back-to-back inédit ! Les Chiefs remettront cela en février.

Summary
La saison 2020 de NFL en 20 questions
Article Name
La saison 2020 de NFL en 20 questions
Description
20 questions et 60 réponses avant le grand retour de la NFL !
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.