NBA: Les résultats du mardi 8 septembre 2020

Milwaukee Bucks 94 – 103 Miami Heat

Le Miami Heat a remporté la série sur le score de 4-1.

Six ans plus tard, le Heat retrouve la finale de conférence. Et ce de la plus belle manière en éliminant la meilleure équipe de la saison régulière mais qui était privée de son franchise player et du MVP en titre, Giannis Antetokounmpo, blessé à la cheville.

Pourtant, ce sont les Bucks qui ont démarré la partie sur les chapeaux de roue, avec un +11 à la fin du premier quart-temps. Mais alors qu’on pensait pouvoir voir un réveil brutal des Deers, mais l’intensité de ces derniers sera de courte durée et à l’image d’Eric Bledsoe, très timide et inefficace, les Bucks se sont recroquevillés et n’ont pas su développer leur jeu. Hormis Khris Middleton, qui a mis beaucoup d’intensité dans sa partie et qui a scoré 23 points (malgré une adresse plutôt moyenne avec du 8/25 au shoot), personne n’a réellement su tirer son épingle du jeu. Marvin Williams et George Hill, les seuls joueurs en sortie de banc avec un temps significatif de jeu, n’ont pas été brillants non plus. Et c’est ainsi que les Bucks sortent une fois de plus par la petite porte, sous le regard impuissant du Greek Freak. La seule agréable surprise du roster est Donte Divincenzo, qui lui a inscrit 17 points et prend confiance de match en match.

Bien emmenés par un Jimmy Butler efficace mais surtout collectivement, avec 6 passes décisives au bilan, le Heat a fait un match rigoureux et sérieux. Avec des joueurs comme Jae Crowder en pleine confiance et des garçons importants sur le banc, Erik Spoelstra a équilibré sa rotation et Tyler Herro et Kelly Olynyk ont été tranchants et sévères dès leurs arrivées sur le parquet. Le rookie du Heat a délivré six passes décisives et a réussi 3 shoots sur 7 à trois points. Dragic et Adebayo, eux, ont réalisé un bon match être étincelants non plus. L’essentiel est assuré : le Heat participe enfin aux finales de conférence et sauront peut-être dès ce soir qui des Celtics de Boston ou des Raptors de Toronto (avantage Boston 3-1) seront leurs adversaires à l’Est. Mais le Heat ne cesse pas d’impressionner et de se créer une identité de groupe très dangereuse, et offre surtout à Jimmy Butler la première finale de conférence de sa carrière.

Au niveau des performances :

  • Khris Middelton (MIL) : 23 points 7 rebonds 6 pds
  • Jimmy Butler (MIA) : 17 points 10 rebonds 6 pds

Houston Rockets 102-112 Los Angeles Lakers

Les Lakers mènent la série 2-1.

Cette victoire des Lakers est aussi celle individuelle de Lebron, qui prend la première place dans le plus grand nombre de victoires dans l’histoire des playoffs. Et quel match de The Beard! Pourtant, tout ne prêtait pas à une démonstration.

Ce sont les Rockets qui auront l’avantage à l’entame de la deuxième mi-temps, avec un léger 64-61. Russell Westbrook a enfin élevé son niveau et s’est approché de ce à quoi il nous habitue avec 30 points inscrits et 6 passes décisives, et surtout une bonne adresse à 13/24 au shoot et deux interceptions. A ses côtés, James Harden est resté fidèle à lui-même en restant dans ses extraordinaires standards, c’est à dire un match à plus de 30 points, mais a raté son dernier quart-temps en inscrivant très peu de points. Autour, c’est très contrasté : personne n’a su prendre le match à son compte et en sortie de banc, c’est niveau zéro pour McLemore et Austin Rivers qui n’ont rien fait (respectivement 10 et 11 minutes jouées pour une ligne de stat vierge), tandis que Jeff Green lui a été plus intéressant même s’il a quasiment joué la totalité de la partie. La partie pourra donner deux leçons : Westbrook peut faire mieux que ce match 2 transparent, mais on ne peut pas uniquement compter sur le Brodie et sur Harden.

Chez les Lakers tout roule. Avec un Kuzma en sortie de banc plutôt bon et un Rajon Rondo vraisemblablement rajeuni et en mode playoffs, le duo de choc de la ligue AD-LBJ a inscrit 62 points à eux deux (36 pour Lebron, 26 pour Davis) et s’est montré dominateur et puissant, comme peuvent en attester les 15 rebonds pris par Anthony Davis. C’est dans l’ultime quart-temps que la différence s’est faite, avec un Rondo en feu qui inscrit 8 points d’entrée et qui déroule le tapis pour ses coéquipiers qui ne se sont pas fait prier pour lui rendre la pareille. Cette équipe des Lakers est solide, a de la profondeur, du talent, du sérieux, et peut tout casser si elle affiche une telle ambition et un tel niveau pour les matchs restants.

Au niveau des performances :

  • James Harden (HOU) : 33 points 9 rebonds 9 passes décisives
  • LeBron James (LAL): 36 points 7 rebonds 5 passes décisives
Summary
NBA: Les résultats du mardi 8 septembre 2020
Article Name
NBA: Les résultats du mardi 8 septembre 2020
Description
Après le forfait tardif de Giannis Antetokounmpo, les Bucks parviendront-ils à inverser la tendance? Les Rockets et les Lakers s'affrontent dans un match 3 où tout peut encore se jouer
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.