Les 49ers se réinviteront-ils au SuperBowl en 2020 ?

Pour patienter jusqu’à la reprise de la saison le 10 septembre, « The Free Agent » vous propose chaque jour d’analyser l’attaque, la défense, le quarterback et le groupe d’entraîneurs de chaque équipe de la Conférence Nationale. Aujourd’hui, les 49ers :

Cowboys / Giants / Eagles / Washington

Bears / Lions / Packers / Vikings

Falcons / Panthers / Saints / Buccaneers

Cardinals / Rams / 49ers / Seahawks

Malheureux finaliste l’an dernier, San Francisco garde un goût amer en entamant la saison 2020. Après une saison 2019 accomplie, les hommes de Kyle Shanahan se sont inclinés en finale face aux Chiefs de Kansas City (20-31) dans un match qui s’est dénoué dans le dernier quart temps. Les 49ers voudront réitérer cette année en montrant que leur parcours de l’an dernier n’était pas que pur hasard.

La question brûlante pour les 49ers en 2020 : San Francisco sera-t-il assez solide cette année pour décrocher un deuxième ticket d’affilée pour le SuperBowl ?

Jimmy Garoppolo, l’âme d’un QB1

Jimmy Garoppolo en 2019 :

3978 yards, 329 passes complétées sur 476 tentées (69,1%) ; 27 touchdowns et 13 interceptions

Depuis son arrivée dans la ligue en 2014, Jimmy Garoppolo ne s’était cantonné qu’au poste de doublure. Sélectionné par les Patriots au deuxième tour de la Draft, il était à l’époque l’un des quarterbacks les plus prometteurs de sa génération. De 2014 à 2017, il se contentera du rôle de doublure de Tom Brady.

En trois saisons chez les Pats, « Jimmy G » a joué 17 matchs, pour 690 yards à la passe et cinq touchdowns. Un maigre bilan expliqué par la situation de remplaçant de l’indéboulonnable Brady. Il frappe à la porte des 49ers en 2017 à la suite d’un échange avec les Patriots.

Ses débuts avec la franchise californienne sont tardifs mais réussis. Il est nommé titulaire en fin de saison et remporte les cinq derniers matchs de saison régulière de suite. À la suite de cette saison, il signe un contrat de cinq ans pour un total de 137 millions de dollars.

Après la signature de ce contrat, les attentes envers « Jimmy G » étaient très élevées. Lors du troisième match de la saison 2018, il se blesse gravement au genou et ne termine pas la saison. Son retour pour la saison 2019 était donc encore plus scruté que que l’an dernier. Sera-t-il le quarterback que la franchise souhaitait ?

Grâce à une saison 2019 aboutie, il a su faire taire ses détracteurs. Garoppolo a réalisé la première saison complète de sa carrière. En 16 matchs, il a délivré 3978 yards à la passe pour 27 touchdowns et une évaluation globale de 102.0. C’est une saison concluante pour un joueur qui devra confirmer encore une fois cette année.

Une attaque qui a besoin d’équilibre

L’attaque des 49ers en 2019 :

479 points marqués (29,9 points par match) ; quatrième attaque de la NFL

La franchise a un jeu qui porte principalement sur la course. Elle est la deuxième équipe de la ligue en terme de tentatives à la course sur la saison. Élevant leur total à 498 tentatives à la course (31 tentatives par match). Au total, les 49ers comptabilisent 2305 yards à la course en 2019. Ces bons résultats sont à mettre au crédit d’un champ arrière offensif efficace dans son ensemble.

Composé de Raheem Mostert, Tevin Coleman et Matt Breida, la franchise avait l’an dernier, des running backs avec différents profils pour s’adapter à la situation sur le terrain. Mostert a été constant en saison régulière et éblouissant en playoffs (336 yards et cinq touchdowns). En ce qui concerne la saison à venir, il faudra faire sans Matt Breida, parti pour Miami à l’intersaison. Jerrick McKinnon complétera la liste ; lui qui vient de passer deux saisons hors des terrains à cause de blessures aura à cœur de concurrencer ses deux compères.

En ce qui concerne le jeu de passe, il est à mettre au crédit du receveur Deebo Samuel et le tight end, George Kittle. Le premier a réalisé une saison convaincante en tant que rookie (802 yards, 14,1 yards par réception en moyenne et trois touchdowns). Kittle a réalisé une saison à l’image de sa personne : délirante. 1030 yards à la réception pour cinq touchdowns. Avec 2945 yards à la réception, il détient le record du tight end ayant gagné le plus de yards durant ses trois premières saisons dans la ligue.

Malgré un gabarit très imposant, son exécution dans les tracés sont irréprochables. Son impact dans le jeu de course est énorme. Il sait faire jouer sa qualité de très bon bloqueur et est un très bon allié pour sa ligne offensive.

Néanmoins, Jimmy Garoppolo manque de cibles. En effet, Deebo Samuel est le seul receveur de l’effectif a dépassé les 400 yards à la réception cette saison. Cela pose un problème de taille au staff des Niners qui doit résoudre ce problème. De plus, à cause d’une blessure au pied, Deebo Samuel est incertain pour ce début de saison.

Pour remédier à ce manque de cible, les dirigeants de la franchise californienne ont sélectionné au premier tour de la Draft 2020 Brandon Aiyuk, receveur venu de South Carolina. Aiyuk sort d’une saison universitaire riche en statistiques : 65 réceptions pour 1192 yards (18 yards de moyenne) et 11 touchdowns. De quoi alimenter « Jimmy G » cette saison et gonfler les statistiques des receveurs de la franchise.

Une défense solide à toute épreuve ?

La défense des 49ers en 2019 :

310 points encaisses (19,4 en moyenne par match) ; huitième de la NFL

Voici sans doute un fait qui fait l’unanimité : la défense de San Francisco est bourrée de talent. À mettre au premier plan de cette défense, sa ligne défensive. Quatre noms : Dee Ford, Arik Armstead, Deforest Buckner et Nick Bosa.

Les quatre ont réuni 24 sacks en 2019. Nick Bosa a été impressionnant en tant que rookie l’an dernier et n’a pas fini d’effrayer les quarterbacks qu’il va croiser. Cette ligne défensive explosive a écrasé la ligue à l’aide de ses rushs incessants et un coordinateur, Robert Saleh, très efficace dans ses choix.

Après avoir prolongé le contrat d’Arik Armstead, les 49ers s’assurent de la stabilité à l’intérieur de sa ligne défensive. Cependant, il faudra faire sans DeForest Buckner au poste de nose Tackle, parti pour Indianapolis. Pour le remplacer, San Francisco compte sur Javon Kinlaw, sélectionné au premier tour de la Draft 2020.

Le deuxième rideau défensif des Californiens a également été performant l’an dernier. Excellent dans le jeu de course, il a su s’adapter au changement effectué en début de saison. Le duo Dre GreenlawFred Warner a secoué la ligue par son explosivité et sa solidité.

San Francisco possède toujours une ligne défensive profonde et talentueuse à l’approche de la saison. Peut-elle maintenir sa domination malgré le bouleversement de la ligne défensive ? Kinlaw s’adaptera-t-il à la NFL ? L’unité de la défense de San Francisco peut-elle rester assez bonne pour aider l’équipe dans une autre course au championnat ?

Un coaching staff qui s’installe durablement

En 2017, l’équipe d’encadrement des 49ers a subi de nombreux changements qui se montrent aujourd’hui bénéfiques. L’entraîneur Kyle Shanahan a convaincu ses dirigeants et a obtenu une prolongation de contrat en juin 2020. Les coordinateurs offensifs, Mike LaFleur et Mike McDaniel seront aux côtés de Shanahan cette année ; eux aussi sont arrivés en Californie en 2017.

Robert Saleh entamera lui aussi sa quatrième saison à la tête de la défense des 49ers. Son efficacité à ce poste ne peut être remise en cause pour le moment.

Quel bilan pour les 49ers en 2020 ?

Les 49ers en 2019 :

13 victoires pour 3 défaites ; premiers de la NFC West ; vaincus lors du SuperBowl par les Chiefs (20-31)

La saison 2019 a été pleine de réussite pour les 49ers. La franchise a pu se reposer sur une défense impressionnante qui a porté une attaque efficace mais sans extravagance. La franchise n’a pas perdu beaucoup de joueurs et s’est plutôt renforcé. En revanche elle devra faire face à un début de saison tronqué par la pandémie du coronavirus et les blessures de joueurs majeurs.

Les 49ers devrait pouvoir se qualifier pour les playoffs. Reste à savoir si l’équipe aura les épaules pour réitérer les performances de l’an dernier. La quête vers une deuxième finale d’affilée s’annonce ardue.

Summary
Les 49ers se réinviteront-ils au SuperBowl en 2020 ?
Article Name
Les 49ers se réinviteront-ils au SuperBowl en 2020 ?
Description
Les 49ers pourront-ils retourner au SuperBowl après leur défaite face aux Chiefs la saison dernière ?
Author
Publisher Name
The Free AGent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.