Le Miami Heat renoue avec les Finales de Conférence, six ans après « The Three Amigos »

Au terme d’une série maitrisée de bout en bout, le Heat inflige aux Bucks un « gentleman sweep », 4-1. Miami retourne en Finale de Conférence pour la première fois depuis 2014 et les Heatles de LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade. Cette année là, la franchise floridienne avait échoué en Finale NBA contre les Spurs de San Antonio (4-1).

Voilà, c’est fait, le Miami Heat est de retour tout en haut de l’affiche. Six ans après le départ de King James. Grâce à un succès contre Milwaukee, 103 à 94, dans le match 5 de cette Demi-Finale de la Conférence Est. Jimmy Butler et tous ses coéquipiers (hormis Olynyk, Iguodala et Haslem) vont ainsi connaître pour la première fois une Finale de Conférence. Un exploit pour la franchise Floridienne, compte tenue qu’elle vient d’éliminer la meilleure équipe en saison régulière depuis deux ans, qui possède le MVP 2019 dans ses rangs et qui est également la meilleure attaque et défense de l’année.

Les attends désormais une Finale de Conférence qui s’annonce difficile contre Boston ou Toronto. Deux équipes plus ou moins expérimentées à ce niveau de la compétition, habituées des phases finales et qui possèdent tous deux des effectifs de qualités, capables de poser beaucoup de problèmes aux hommes d’Erik Spoelstra.

Conscient de l’incroyable parcours des siens, ce dernier à d’ailleurs voulu adresser quelques mots à ses joueurs en interview d’après-match :

« Je veux que les joueurs prennent du recul pendant une soirée, peut-être deux, pour y penser. Ce n’est pas facile d’être en finale de conférence, notre franchise le sait. On a essayé désespérément d’y revenir. Ce n’est pas notre objectif final certes, mais on peut souligner à quel point c’est dur d’y parvenir. » conseille Erik Spoelstra

Recruté pour réussir ce genre d’épopée, Jimmy Butler a pleinement conscience de la chance qu’a son équipe de pouvoir jouer une Finale de Conférence. Jamais dans sa carrière il n’avait atteint ce stade, butant à trois reprise en Demi-Finale de Conférence (2013, 2015 et 2019):

« Cela veut dire beaucoup. Mais ce n’est pas fini, ce n’était pas mon but personnel, ni celui de la franchise. On veut gagner le titre. Les huit prochaines victoires seront plus dures à aller chercher que les huit précédentes. On le sait bien, mais on est prêt. »

Si Miami a retrouvée aussi vite les sommets, elle doit son renouveau à deux hommes. Son président Pat Riley et son head coach, Erik Spoelstra. Seuls rescapés avec Udonis Haslem, de l’époque « The Three Amigos ». Dans l’ombre l’homme aux cheveux gominés, a réussi une magnifique reconstruction. Il a offert à son entraineur, un mix parfait entre All-Stars/vétérans et jeunes talentueux, piochés à la draft.

En somme, un effectif taillé pour les grands rendez-vous. De quoi permettre à coach Spo de mieux appréhender les matchs qui vont suivre :

C’est pour ça qu’on a fait venir Jimmy Butler ici, c’est pour ça qu’on a assemblé cette équipe avec des vétérans comme Andre (Iguodala) et Jae (Crowder) pour construire autour de Goran (Dragic) et Bam (Adebayo) et notre noyau de jeunes joueurs : pour essayer de faire quelque chose en playoffs. Ce n’est pas facile d’arriver en finales de conférence, sinon tout le monde le ferait. » Erik Spoelstra

Summary
Le Miami Heat renoue avec les Finales de Conférence, six ans après "The Three Amigos"
Article Name
Le Miami Heat renoue avec les Finales de Conférence, six ans après "The Three Amigos"
Description
Miami retourne en Finale de Conférence pour la première fois depuis 2014 et les Heatles de LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade.
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.