L’année de la confirmation pour les Titans ?

Kyle Terada (USA TODAY Sports)

Pour patienter jusqu’à la reprise de la saison le 10 septembre, « The Free Agent » vous propose chaque jour d’analyser l’attaque, la défense, le quarterback et le groupe d’entraîneurs de chaque équipe de la Conférence Américaine. Aujourd’hui, les Titans :

Bills / Dolphins / Patriots / Jets

Ravens / Bengals / Browns / Steelers

Texans / Colts / Jaguars / Titans

Broncos / Chiefs / Raiders / Chargers

Équipe surprise de la saison 2019 de NFL, les Titans ont terminé deuxième derrière les Texans dans l’AFC South. Qualifiés pour le Wild Card Round, ils ont battu les Patriots de Tom Brady (13-20) pour ensuite se payer le scalp du futur MVP, Lamar Jackson, et des Ravens (28-12) au Divisional Round. Ils ont ensuite buté sur les futurs champions, les Chiefs (24-35), en Finale de Conférence. Deux joueurs se sont révélés durant cette saison incroyable : Ryan Tannehill et Derrick Henry.

Cette saison, Tennessee ne pourra plus se cacher et ses ambitions sont clairement affichées : faire aussi bien, voire mieux qu’en 2019.

La question brûlante pour les Titans en 2020 : Tennessee pourra-t-il confirmer après sa formidable saison 2019 ?

La prise de pouvoir de Ryan Tannehill

Ryan Tannehill en 2019 lors de la saison régulière :

2741 yards, 201 passes complétées sur 286 tentées (70,3%), 22 touchdowns et 6 interceptions

Arrivé de Miami pour être le remplaçant de Marcus Mariota, Ryan Tannehill s’est vu confier le poste de quarterback titulaire après la troisième défaite en cinq matches des Titans et de Mariota. Le reste appartient à l’histoire. Tannehill sera le leader de la NFL en évaluation de la passe (117.5).

Avec lui, Tennessee a mieux joué. Les Titans ont remporté sept de leurs onze matchs suivants, avec notamment une victoire de prestige face aux Chiefs (35-32). Ils se sont classés au troisième rang pour les points (30,4 points par match) et de l’attaque totale (406,2 yards par match et 6,94 yards par tentative).

À présent, Tannehill doit s’affirmer comme le leader de cette équipe avec le départ de Marcus Mariota du côté des Raiders. Cette deuxième année au poste de quarterback titulaire est un véritable changement pour la franchise, habituée à un autre leadership. Mariota n’avait aucune présence vocale auprès de sa ligne offensive. Tannehill est son exact opposé.

Durant cette intersaison plus longue qu’à l’accoutumée, Tannehill continue de démontrer qu’il est le patron de la franchise et de l’attaque qui sera attendue au tournant cette année.

La présence vocale de Tannehill au camp d’entraînement sera un avantage majeur pour les Titans, d’autant plus qu’ils cherchent à rattraper le temps qu’ils ont perdu en annulant les séances d’entraînement hors saison. Sa maîtrise de l’offensive aide sans aucun doute tout le monde à être sur la même longueur d’onde, et elle sert également d’opportunité d’apprentissage pour les jeunes joueurs.

Alors qu’attendre de lui en 2020 ? La même chose sinon mieux. Avec un effectif qui a très peu bougé, il sera attendu sur sa production à la passe. Cette année 2 est souvent redoutable pour les joueurs qui performent très vite un peu à la surprise générale. Il devra donc user de toute sa voix pour guider à nouveau ses receveurs et sa ligne offensive afin de le protéger le plus possible.

Derrick Henry l’arme offensive N°1 des Titans

L’attaque des Titans en 2019 :

402 points marqués (25,1 en moyenne par match) ; dixième de la NFL

Celui qui symbolise l’attaque des Titans n’est autre que Derrick Henry. Très régulier durant toute la saison régulière, il s’est révélé durant les playoffs avec 182 et 195 yards à la course pour les deux premiers matchs, il ne sera maîtrisé que par les Chiefs qui ont réussi à le contenir à 69 yards seulement.

L’an dernier, Derrick Henry a fait une saison extraordinaire, courant pour 1 540 yards lors de la saison régulière inscrivant la bagatelle de 16 touchdowns. Alors qu’en sera-t-il en 2020 ?

Bien sûr, nombreux sont ceux à se précipiter sur le fait que Henry a sans doute réalisé sa meilleure saison mais compte tenu du calendrier et de la division dans laquelle les Titans évoluent, Henry pourrait dépasser la marque des 1 600 yards à la course assez facilement. Rappelons qu’en 2019, il a manqué un match pour une blessure à l’adducteur.

Alors en pleine possession de ces moyens, Henry sera sans doute au coude à coude avec Christian McCaffrey et Ezekiel Elliott pour la place de running back n°1 de la ligue.

Chez les receveurs, AJ Brown a été le receveur n°1 de la franchise l’année passée avec 1 051 yards à la réception et 8 touchdowns. Il est avec Corey Davis l’une des cibles privilégiées de Tannehill.

Durant cette intersaison, l’entraîneur de la franchise, Mike Vrabel, a constaté que la relation entre Tannehill et son tight end, Jonnu Smith, s’améliorait de jour en jour. Une quatrième option offensive pour Tannehill ne sera pas de trop. Mike Vrabel aimerait que les Titans soient plus efficaces sur les deux premières tentatives pour raccourcir au maximum les yards à parcourir en cas de troisième tentative. Cela passera évidemment par un jeu de passe plus productif.

L’arrivée du kicker Stephen Gostkowski qui était agent libre, va compléter l’arsenal offensif des Titans. L’ancien coéquipier de Mike Vrabel chez les Patriots sera un ajout de poids.

Parallèlement à ce mouvement, les Titans ont également renoncé au kicker Greg Joseph, ce qui ouvre la voie à Gostkowski pour être le kicker incontesté à un peu plus d’une semaine avant le match d’ouverture de la saison régulière de l’équipe.

Les Titans avaient désespérément besoin de consolider leur position après avoir eu la pire unité de coup de pied de la NFL la saison dernière et avoir vu des performances médiocres de Joseph et de la recrue Tucker McCann pendant le camp d’entraînement.

Gostkowski était sans aucun doute la meilleure option disponible pour les Titans.

Les Titans vont débuter la saison 2020 avec quatre des cinq partants de la ligne offensive qui ont aidé Henry et Tannehill a réaliser leurs performances la saison passée.

La ligne offensive doit cependant remplacer le right tackle Jack Conklin, qui est parti en tant qu’agent libre et est maintenant avec les Browns. Mais le vétéran Dennis Kelly, qui a remplacé Lewan au poste de left tackle lors de sa suspension l’année dernière, devrait commencer au plaquage droit jusqu’à ce qu’Isaiah Wilson, le choix du premier tour de Draft des Titans en provenance de Georgia, gagne sa place.

Un seul être vous manque et…

La défense des Titans en 2019 :

331 points encaissés (20,7 en moyenne par match) ; douzième de la NFL

Le fait marquant de la défense des Titans réside dans le départ de Jurrell Casey chez les Broncos. Les Titans doivent trouver une solution pour combler ce manque, et rapidement.

Dans l’état actuel des choses, deux des partants de l’équipe proviennent des choix de premier tour de la Draft 2019, Jeffery Simmons – que les Titans espèrent voir passer un cap en 2020 après une première saison impressionnante – et le plaqueur DaQuan Jones, qui a sans doute fait sa meilleure saison en tant que pro l’année dernière.

Au-delà de ces deux joueurs, c’est l’inconnu.

Le vétéran Jack Crawford, Isaiah Mack et le choix de cinquième tour de la Draft 2020 Larrell Murchison sont tous en lice pour obtenir du temps de jeu, mais on ne sait pas si l’un de ces joueurs sera en mesure de remplir correctement la ligne défensive. Crawford est le seul des trois à avoir de l’expérience en saison régulière dans la NFL, avec huit saisons à son actif.

Sans pré-saison, il paraît alors évident que Jack Crawford devrait débuter lors de l’ouverture de la saison.

Jadeveon Clowney arrive au poste de defensive end pour un an et 15 millions de dollars.

Il sort d’une bonne saison 2019 avec des records personnels : 9.5 sacks, 21 plaquages amenant une perte ainsi que 21 coups sur le quarterback adverse. À 27 ans, l’ancien numéro 1 de la Draft 2014 va apporter toute sa science de jeu ainsi que son pass rush et son jeu de course (deux touchdowns défensifs inscrits l’an dernier).

La continuité dans le coaching

Tennessee entame sa troisième saison sous Vrabel, qui a mené l’équipe à un bilan de 9-7 et à la Finale de l’AFC la saison dernière. Le coordinateur offensif Arthur Smith est de retour, tout comme Tannehill.

La plupart des franchises NFL ont des duos quarterback-coordinateur offensif qui sont ensemble depuis plusieurs saisons, tels que les Saints avec l’entraîneur Sean Payton et le quart-arrière Drew Brees et les Chiefs avec les entraîneurs Andy ReidEric Bieniemy et le quarterback Patrick Mahomes.

Alors cette stabilité pourra-t-elle permettre aux Titans de poursuivre leur progression au cours de cette année 2020 ?

Quel bilan pour les Titans en 2020 ?

Les Titans en 2019 :

9 victoires pour 7 défaites ; deuxième le départ l’AFC South ; éliminés en Finale de Conférence par les Chiefs (24-35)

Les Titans ne pourront plus se cacher cette saison. Mais dans une AFC South qui ne parait pas très dangereuse, ils apparaissent comme favoris pour la première place et donc pour aller en playoffs.

Les Jaguars semblent avoir abandonné tout espoir de jouer les premiers rôles avec les cadres qui sont partis (Calais Campbell, Nick Foles, Yannick Ngakoue et Leonard Fournette). Les Texans sont tout autant dans le flou après le départ de DeAndre Hopkins et les Colts sont imprévisibles.

Pour les Titans, le minimum attendu sera de 10 victoires cette saison pour confirmer tout le bien entrevu durant les playoffs.

Summary
L'année de la confirmation pour les Titans ?
Article Name
L'année de la confirmation pour les Titans ?
Description
Cette saison, les Titans ne pourront plus se cacher et leur ambitions sont clairement affichées: faire aussi bien voire mieux. 2020 sera-t-elle l'année de la confirmation pour l'équipe du Tennessee ?
Author
Publisher Name
The free agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.