Les Saints vont-ils encore s’effondrer en playoffs en 2020 ?

Chris Graythen (Getty Images)

Pour patienter jusqu’à la reprise de la saison le 10 septembre, « The Free Agent » vous propose chaque jour d’analyser l’attaque, la défense, le quarterback et le groupe d’entraîneurs de chaque équipe de la Conférence Nationale. Aujourd’hui, les Saints :

Cowboys / Giants / Eagles / Washington

Bears / Lions / Packers / Vikings

Falcons / Panthers / Saints / Buccaneers

Cardinals / Rams / 49ers / Seahawks

C’est à nouveau dans la peau d’un favori au titre que New Orleans entrera dans sa saison 2020. De nombreuses réserves peuvent pourtant être émises.

Si les Saints ont remporté la NFC South pour la troisième fois consécutive l’an passé, ils se sont écroulés de manière inexplicable face aux Vikings (20-26 après prolongation) lors du Wild Card Round.

New Orleans a pris pour habitude de régner sans partage sur la saison régulière, avant de craquer en playoffs. Cette domination pourrait être contestée dès cette saison avec l’arrivée de Tom Brady à Tampa Bay, un rival dans la division.

La question brûlante pour les Saints en 2020 : New Orleans pourra-t-il enfin s’offrir un parcours digne de ce nom en playoffs ?

Le dernier acte pour Drew Brees ?

Drew Brees en 2019 :

2979 yards, 281 passes complétées sur 378 tentées (74,3%) ; 27 touchdowns et 4 interceptions

À l’image de l’équipe qu’il porte sur ses épaules depuis près de quinze ans, Drew Brees a été impérial en 2019 ; en revanche, les playoffs n’ont pas été une source de satisfaction pour le quarterback âgé de 41 ans.

Brees n’a lancé qu’un touchdown – avec une interception – pour 208 yards face à Minnesota lors du Wild Card Game ; cette performance n’est certainement pas satisfaisante pour un joueur d’un tel niveau.

L’an dernier, le poids de l’âge s’est aussi fait sentir pour Brees, qui a été limité à onze matches. Prolongé pour deux ans et 50 millions de dollars en mars dernier, 2020 pourrait bien être la dernière saison en NFL pour le natif de Dallas.

S’il est difficile de tirer de nombreux motifs dans la saison 2019 des Saints, il convient de rappeler que Brees est devenu l’année dernière le quarterback ayant effectué le plus de passes menant à un touchdown de l’histoire de la ligue (547).

Drew Brees est aussi une légende vivante à New Orleans ; il restera à jamais celui qui a ramené le SuperBowl en Louisiane (31-17 face aux Colts) en 2010, peu après l’ouragan Katrina.

Dix ans après ce succès historique, Brees doit retrouver ce rôle de sauveur dont les Saints ont désespérément besoin pour briser une malédiction longue de trois saisons en playoffs.

L’une des meilleures attaques de la NFL

L’attaque des Saints en 2019 :

458 points marqués (28,6 en moyenne par match) ; troisième de la NFL

Drew Brees aura de quoi faire cette saison encore dans l’attaque ultra talentueuse des Saints.

Élu Meilleur Attaquant de la Ligue l’année dernière, Michael Thomas était le wide receiver ayant totalisé le plus de réceptions (149) de toute la NFL l’année dernière. À ces 149 réceptions se sont ajoutés neuf touchdowns et 1725 yards gagnés.

Thomas sera de nouveau indispensable à l’attaque de New Orleans, mais il ne sera pas seul ; Emmanuel Sanders s’est engagé pour deux ans et 16 millions de dollars avec les Saints. Il constituera l’option n°2 dont l’équipe de Louisiane avait désespérément besoin derrière Thomas.

Malgré certaines rumeurs de transfert, Alvin Kamara sera bien de retour en 2019. Le running back de 25 ans devra attendre pour obtenir une prolongation de contrat. Kamara sort d’une saison compliquée, au cours de laquelle il n’a pas été épargné par les blessures. Il demeure, sans l’ombre d’un doute, le running back n°1 des Saints.

Les Saints pourront aussi compter sur une ligne offensive ultra efficace ainsi que sur Taysom Hill – le quarterback capable d’effectuer toutes les tâches possibles et imaginables en attaque.

Teddy Bridgewater ayant pris la direction de Carolina, c’est Jameis Winston qui a été désigné pour être la doublure de Drew Brees. L’ancien quarterback des Buccaneers a délivré une saison 2019 incroyable dans tous les sens du terme, avec 33 touchdowns et 30 interceptions. Il sera intéressant de voir quel rôle Winston peut jouer dans cette attaque qui déborde de talents à tous les niveaux.

La défense ne manque pas de profondeur

La défense des Saints en 2019 :

341 points encaissés (21,3 en moyenne par match) ; treizième de la NFL

À l’heure où ces lignes sont rédigées, les Saints cherchent activement à enrôler l’ancien defensive end des Texans et des Seahawks, Jadeveon Clowney.

L’arrivée d’un joueur comme Clowney ne serait pas négligeable, mais New Orleans ne manque pas de talents au poste de DE, avec Cam Jordan et Marcus Davenport.

Après six saisons chez les Eagles, le strong safety Malcolm Jenkins est de retour au bercail. Jenkins avait débuté sa carrière avec New Orleans en 2009, avant de partir à Philadelphia en 2014. Âgé de 32 ans, il s’est engagé pour quatre ans et 32 millions de dollars avec les Saints en mars dernier.

Le cornerback Janoris Jenkins a prolongé pour deux ans et 16.75 millions de dollars son contrat en Louisiane, où il sera associé à Marshon Lattimore.

Sean Payton est-il sous pression ?

Arrivé à New Orleans en même temps que Drew Brees, en 2006, l’entraîneur Sean Payton compte parmi les techniciens les plus respectés de toute la ligue.

Payton pourrait tout de même être pointé du doigt si les Saints n’élèvent pas drastiquement leur niveau de jeu en playoffs ; après trois éliminations prématurées ces trois dernières, pourrait-il survivre à nouvelle contre-performance en janvier prochain ?

Quel bilan pour les Saints en 2020 ?

13 victoires pour 3 défaites ; premiers de la NFC South ; éliminés au Wild Card Round par les Vikings (20-26 après prolongation)

Sauf cataclysme, les Saints devraient retrouver les playoffs en 2020, et potentiellement s’adjuger le titre de la NFC South pour la quatrième année d’affilée. Il sera tout de même intéressant de voir comment ils réagissent face à des Falcons plus que jamais sous la pression du résultat, et surtout, face à des Buccaneers complètement transformés par l’arrivée de Tom Brady.

New Orleans aura fort à faire en saison régulière, mais cela est dérisoire par rapport à la tâche qui attend les hommes de Sean Payton en playoffs. La dernière élimination des Saints a été une déception terrible par rapport aux ambitions affichées en début de saison dernière. Une telle contre-performance ne peut et ne doit pas être rééditée en 2020, sous peine de changements radicaux à tous les niveaux en Louisiane l’hiver prochain.

Pour les Saints, le SuperBowl sera le seul résultat tolérable et toléré en 2020, dans ce qui pourrait bien être la dernière saison de Drew Brees en NFL.

Summary
Les Saints vont-ils encore s'effondrer en playoffs en 2020 ?
Article Name
Les Saints vont-ils encore s'effondrer en playoffs en 2020 ?
Description
Comment les Saints résisteront-ils à l'arrivée de Tom Brady chez les Buccaneers en 2020 ?
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.