Philip Rivers permettra-t-il aux Colts de retrouver les playoffs en 2020 ?

Kevork Djansezian (Getty Images)

Pour patienter jusqu’à la reprise de la saison le 10 septembre, « The Free Agent » vous propose chaque jour d’analyser l’attaque, la défense, le quarterback et le groupe d’entraîneurs de chaque équipe de la Conférence Américaine. Aujourd’hui, les Colts :

Bills / Dolphins / Patriots / Jets

Ravens / Bengals / Browns / Steelers

Texans / Colts / Jaguars / Titans

Broncos / Chiefs / Raiders / Chargers

Indianapolis a été sonné l’an dernier. Andrew Luck, le quarterback titulaire en qui la franchise avait confiance, a annoncé peu avant le début de la saison sa retraite. Les Colts ont toutefois plutôt bien démarré la saison, mais ont eu un bilan plus négatif dans la deuxième moitié de saison. Le QB qui avait assuré l’intérim, Jacoby Brissett, n’a pas vraiment été à la hauteur de la lourde tâche qui lui avait été confiée.

Les Colts reviennent en 2020 avec une base assez similaire à celle de l’an dernier, à l’exception de deux arrivées clés. La première est celle de Philip Rivers, l’ancien franchise player des Chargers ; à celle-ci s’ajoute un autre vétéran de talent en défense, DeForest Buckner.

La question brûlante pour les Colts en 2020 : Philip Rivers pourra-t-il aider Indianapolis à revenir en playoffs ?

Philip Rivers peut-il encore être décisif ?

Philip Rivers en 2019 :

4615 yards, 390 passes complétées sur 591 tentées (66%) ; 23 touchdowns et 20 interceptions

Après plusieurs saisons de très haut niveau, notamment en 2018 où il a été responsable de 32 touchdowns, Philip Rivers n’a pas vraiment été au niveau l’an dernier. Âgé de 38 ans, il n’est plus tout jeune, et évidemment, les questions se posent autour de sa capacité à enchaîner au plus haut niveau.

Rivers arrive dans une nouvelle équipe assez jeune. Il doit assumer le rôle de leader. C’est un rôle qui pourrait bien lui aller. Il a de l’expérience et a montré une stabilité admirable du côté de San Diego (puis Los Angeles) où il a véritablement été le visage de la franchise.

Rivers est une très bon passeur. Mais la puissance de son bras a diminué avec le temps. Toutefois, il est important de mentionner que les Colts jouent à l’intérieur. Il n’y a donc pas de résistance au niveau de l’air et de perturbations liées au climat. De fait, lancer demande quand même moins de force qu’à l’extérieur.

C’est un point très positif qui devrait permettre aux Colts de tirer le meilleur de leur QB vétéran. De plus, Rivers pourra compter sur une ligne offensive très solide. Les Colts ont une des meilleures, si ce n’est la meilleure ligne offensive du pays. Une meilleure ligne offensive signifie que Rivers aura plus de temps pour lancer et prendre ses décisions. C’est exactement ce dont il a besoin pour se relancer.

Une ligne offensive solide

L’attaque des Colts en 2019 :

361 points marqués (22,6 en moyenne par match) ; seizième de la NFL

La ligne offensive est l’atout majeur des Colts. Elle fait partie des toutes meilleures de la NFL. La bonne nouvelle pour les Colts est que cette ligne revient entièrement en 2020. Ils ont réussi à renouveler le contrat du left tackle Anthony Castonzo, qui a signé pour deux années supplémentaires. Il est un bon protecteur du passeur et un bon joueur pour les courses.

Le left tackle Braden Smith revient également en 2020. Sélectionné au deuxième tour tour de la Draft en 2018, sa transition vers la NFL a été parfaite. L’an dernier il a été classé neuvième meilleur tackle du pays. Un très bon résultat pour un joueur de 24 ans qui va entamer sa troisième saison seulement dans la ligue.

Bien sûr, on ne peut pas passer à côté de Quenton Nelson, un des tous meilleurs joueurs de la NFL au poste d’offensive guard. Il est une valeur sûre sur laquelle les Colts et Philip Rivers pourront compter en 2020. Il a été classé en deuxième position pour les blocks sur les courses et en septième position pour les blocks sur les passes l’an passé.

Ryan Kelly est le huitième meilleur centre du pays, et un élément majeur de cette ligne offensive des Colts qui est vraiment impressionnante. Il y a de quoi donner envie aux QB de jouer pour eux tant ils seront protégés, et aux running backs, tant ils auront de la place pour leurs courses.

Au niveau des RB justement, Marlon Mack sera également de retour. Il est une référence à son poste depuis son arrivée dans la ligue en 2017. L’an dernier il a couru pour 1091 yards et huit TD. Si vous ne l’avez pas dans vos équipes de fantasy football, il reste encore peut-être un peu de temps pour corriger cette erreur.

Il sera associé à Jonathan Taylor, le très prometteur RB venu du Wisconsin. Avec les Badgers, il a été le premier joueur de l’histoire à enregistrer plus de 6000 yards à la course lors de ses trois années à l’université. Il a remporté une liste sans fin de récompenses individuelles.

Tout comme JK Dobbins, choisi par les Ravens en provenance d’Ohio State, Taylor est une belle affaire. Il s’agit d’un joueur qui aurait pu largement être choisi au premier tour. Avec lui, les Colts ont de quoi être positifs pour l’avenir. Il formera un excellent duo avec Mack.

Les Colts pourront compter sur TY Hilton au poste de receveur. L’an dernier, il a été une cible de choix avec 45 réceptions. Il a toutefois été un peu en dessous des lignes de statistiques auxquelles ils nous a habitués. Avec Philip Rivers cela devrait s’arranger. C’est un receveur rapide décisif sur les longues routes.

Les Colts ont ajouté Michael Pittman Jr. lors de la Draft 2020, un receveur solide. Il a laissé s’échapper de ses mains seulement quatre passes en deux saisons avec les Trojans de Southern California. Il s’agit d’un grand receveur puisqu’il fait 1.93 m et pèse 101 kg. Une stature solide que Philip Rivers apprécie. Il sera donc intéressant de le voir évoluer aux côtés du vétéran.

Parris Campbell, l’ancien d’Ohio State, devra aussi continuer de se développer. Il s’agit d’un joueur capable de prendre des yards après avoir attrapé la balle. Très rapide, il a été très bon chez les Buckeyes. Sa production pour les Colts est intéressante mais il doit encore s’améliorer, 2020 pourrait être la bonne année pour lui, avec un nouveau QB.

DeForest Buckner, du Super Bowl aux Colts

La défense des Colts en 2019 :

373 points encaissés (23,3 en moyenne par match) ; quinzième de la NFL

Les Colts se sont bien renforcés cet été en défense. Ils ont récupéré DeForest Buckner, l’ancien des 49ers. Il a fait partie intégrante de la bonne défense qui a mené San Francisco jusqu’au Super Bowl. Buckner est un excellent tackle, il sait mettre la pression sur le QB adverse et le faire s’écrouler. Il est aussi très bon face aux courses. Les Colts connaissent sa valeur, ils ont d’ailleurs échangé leur choix de premier tour pour l’avoir.

La défense des Colts est aussi composée d’éléments qui font figure de valeurs sûres. En tête de liste arrivent Darius Leonard, une référence au poste de linebacker, et Justin Houston, un très bon pass rusher.

Au niveau des cornerbacks cette année, Xavier Rhodes et TJ Carrie devront prouver leur valeur. La franchise leur a donné des contrats pour un an. Ils auront donc à cœur de prouver qu’ils sont utiles à l’équipe. Il s’agirait d’une situation où tout le monde serait gagnant. Si leurs performances s’améliorent ces deux joueurs auront un beau contrat et surtout, les Colts pourront compter sur deux bons CB pour compléter leur défense.

Pour les defensive ends, la course est ouverte : le vétéran Jabaal Sheard est devenu agent libre, alors les Colts ont de la place dans ce domaine. Ce sont Kemoko Turay, Tyquan Lewis et Ben Banogu qui devront assurer l’intérim. L’année dernière, Turay a souffert d’une blessure qui lui a coûté la majeure partie de sa saison. Alors cette année s’il arrive à ne pas se blesser il pourrait être intéressant.

Ben Banogu a eu du mal dans sa saison de rookie à prendre la température chez les pros. Il faudra voir ce qu’il pourra apporter pour sa deuxième année. Évidemment, ils pourront tous compter sur Buckner pour avoir de l’impact et donc tout reposera moins sur ces joueurs.

Une équipe qui veut gagner

L’état d’esprit est clair chez les Colts, l’équipe veut gagner. C’est pourquoi le directeur général Chris Ballard a investi sur l’expérience cette année. Sur le papier, Ballard a fait un très bon travail, en bâtissant une équipe à la fois jeune et en choisissant des joueurs d’expérience et de qualité quand il l’a pu.

Forcément, il reste des questions autour de Philip Rivers, qui n’a pas été dans la meilleure forme de sa carrière l’an dernier. Il demeure une valeur sûre et un QB qui a des qualités à la passe qui sont indiscutables. Quant à DeForest Buckner, il s’agit là d’un très bon choix. Certes, les Colts ont sacrifié un bon choix de premier tour mais en échange ils ont gagné plusieurs années, en prenant un joueur accompli et prêt à faire un impact plutôt que miser sur un rookie.

Quel bilan pour les Colts en 2020 ?

Les Colts en 2019 :

7 victoires pour 9 défaites ; troisièmes de l’AFC South ; non-qualifiées pour les playoffs

Les Colts ont une bonne ligne offensive, du choix à la réception. Ils pourront compter également sur une défense globalement solide et surtout sur l’arrivée de DeForest Buckner.

Tout dépendra pour eux de ce que Philip Rivers est capable de produire : si Rivers retrouve son niveau et qu’il est capable de faire jouer son équipe, alors il y a de quoi être optimiste pour les Colts.

La division AFC South sera relevée : les Titans sortent d’une très belle saison tandis que les Texans ont Deshaun Watson mais devront faire face au départ de DeAndre Hopkins. C’est là que les hommes de Frank Reich ont sûrement un coup à jouer. Si tout se passe bien avec Rivers, il n’y a aucune raison pour eux de ne pas retrouver les playoffs.

Summary
Philip Rivers permettra-t-il aux Colts de retrouver les playoffs en 2020 ?
Article Name
Philip Rivers permettra-t-il aux Colts de retrouver les playoffs en 2020 ?
Description
Philip Rivers et DeForest Buckner permettront-ils aux Colts de retrouver l'élite de la NFL en 2020 ?
Author
Publisher Name
The Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.