Nuggets-Jazz : une conclusion épique pour une série épique

Il ne pouvait pas en être autrement. Cette série nous a tenu en haleine du début jusqu’à la fin. 7 matchs d’une rare intensité. Un duel Murray-Mitchell stratosphérique. Et une fin de match 7 digne de splus grande tragédie grecque. Retour sur ce match 7 incroyable.

Match cadenassé, et Denver s’en sort pour quelques centimètres

Ce match 7 ressemble à ce qu’on s’attend d’un tel match: tactique, fermé, défensif. Après 6 match de haute volée, les Nuggets et le Jazz nous ont offert un match à couper le souffle.

Après une première période dominée (19 points d’avance) par les Nuggets et un Donovan Mitchell très discret, le Jazz a su revenir dans la partie dans le 3ème quart-temps. Et c’est Donovan Mitchell qui porte l’équipe sur son dos, bien accompagné par un Rudy Gobert à 18 rebonds !

Quelques tirs longues distance plus tard de Mitcehll et Conley, voici le Jazz revenu à 65 à 60. Le début du quatrième quart les voit même passé devant avec les 8 premiers points du quart-temps inscrits par Gobert. 68-65. On croit alors que le momemtum vient de changer de camps et que le Jazz va enfin aller chercher cette victoire qui les fuit depuis 2 rencontres.

La suite, elle, restera dans les anales de la NBA.

crédit video: NBA.com

Après le panier de Jokic, le Jazz a remis le ballon à Mitchell après un temps mort. Les Nuggets le lui ont volé et ont débuté une contre-attaque rapide, mais Torrey Craig a raté son lay-up. Utah a pris le rebond et a passé le ballon jusqu’à Conley, dont le shoot avait l’air bien jusqu’à ce qu’il tombe à quelque centimètres seulement d’offrir la victoire au Jazz.

Les Nuggets s’en sortent une nouvelle fois et iront donc défier les Clippers en demi-finale de conférence.

Murray et Mitchell dans l’histoire

Cette série aura été marqué du sceau de ces deux joueurs. Ils se seront livrés une bataille épique démontrant leur niveau All-star. Mais Murray, qui avait marqué 50 points dans le match 4, enchaîne ensuite avec 42, puis est revenu avec 50 à nouveau dans le match 6, pour un total sur les trois matchs de 142 points : chose qui avait été dépassé en playoffs par seulement Jerry West et Michael. Jordan.

Quant à Donovan Mitchell, c’est le franchise player du Jazz. Il s’est positionné en tant que tel durant toute la série. Sa réaction d’après match montre à quel point, il a changé de dimension depuis la reprise dans la bulle. Il est aujourd’hui le meilleur scoreur des playoffs avec 36.3 pts de moyenne.

Je ne peux qu’imaginer. Je voulais dire ça. Je voulais faire connaître ça », a-t-il dit.« La façon dont je me sens en ce moment n’est rien comparée à cela. J’apprécie la NBA et tout le monde dans cette ligue pour continuer à faire passer ce message. Ça ne s’arrête pas. Je voulais juste dire ça. Que nous ayons gagné ou perdu, cela allait être la première chose à dire. J’aurais dû le dire d’abord. « 

Le Jazz est éliminé dès le premier tour de ces playoffs, mais une nouvelle fois, ils ont montré qu’il étaient une équipe à prendre très au sérieux dans cette conférence ouest relevée. La paire Gobert-Mitchell constitue une épine dorsale solide pour le Jazz dans les années à venir.

Summary
Nuggets-Jazz : une conclusion épique pour une série épique
Article Name
Nuggets-Jazz : une conclusion épique pour une série épique
Description
Hier soir, c'était le match 7 entre les Nuggets et le Jazz. Nous avons eu droit à une fin de match épique qui aura vu les Nuggets s'imposer 80 à 78.
Author
Publisher Name
the Free Agent
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.